Mon passage dans la vie des autres

La dernière bande dessinée que j’ai lue soulevait une interrogation pour le héros :« Qui peut vraiment savoir la trace qu’on laisse dans la vie des autres ? » . Cette question m’a marqué. Elle sonne tellement vraie et au fond,  je me suis posé la question : quelle trace ai-je laissée aux autres? Parmi toutes ces personnes croisées tout au long de ma vie de façon éphémère, longue, courte, intense ou fade, qui se rappellera de moi? Quels souvenirs leur ai-je laissés et au final, se souviendront-il de moi comme je me souviens d’eux?

1

De toutes ces rencontres qui sont passées dans ma vie, certaines m’ont marqué plus que d’autres, d’autres sont tombées dans l’oubli. La pire anecdote dans ce sens m’est arrivée en ville quand une personne ayant fait les mêmes études que moi, dans la même promo que moi, avec qui j’ai sûrement travaillé en groupe m’a reconnu, m’a parlé, m’a clairement identifié. Alors que pour moi, cette personne n’évoquait rien. Même pas un vague souvenir. La différence entre nos vécus sur notre rencontre a été diamétralement opposé. C’est flatteur pour moi mais terriblement insultant pour l’autre. J’ai vérifié et j’ai effectivement connu cette personne mais il partageait juste la même promo que moi. Au fond, je suis moi-même surpris qu’il se souvienne de moi.

Au travers de cette expérience, j’ai pu constater que la trace que l’on laisse dans la vie des autres est effectivement difficilement perceptible. Mais la question s’adresse principalement aux personnes qui m’ont marqué le plus, celles dont j’ai été épris et qui m’ont fait vibrer aussi bien amicalement qu’amoureusement. Comme beaucoup, j’ai désiré des personnes, je me suis mis en couple avec d’autres, j’en ai mis certaines sur un piédestal ou je les ai sorties de ma vie sans ménagement, voire je n’ai pas fait attention à elles. Dans cette vie, j’ai conclu, couché, espéré, rêvé, largué, jeté d’autres personnes et inversement.

Et qu’est-ce que je leur ai laissé au fond? De beaux souvenirs, un bon ou mauvais coup d’un soir, une belle histoire, de la maladresse, de la tendresse, une rancœur, de la haine, du mépris, de l’indifférence… Au fond, je ne le saurai jamais. Mais j’espère un tant soit peu avoir laissé quelque chose de positif à ces personnes qui m’ont marquées. Tout simplement car certaines ont vraiment compté, peu importe le temps que j’ai passé avec elles. Elles étaient là à un moment charnière de ma vie et pour ça, elles me laisseront un souvenir indélébile.

De toutes ces personnes que j’ai croisées : collègues, élèves, étudiants, amis, connaissances, maitresses, inconnus. Beaucoup m’ont laissé des souvenirs, des moments pour pleins de raisons : un élève qui sortait du lot par ses réflexions au-dessus de la moyenne, des partages au-delà du cadre professionnel qui se sont mus en amitié, des passions communes, des échanges culturels, des fous rires, des paroles pleines de bons sens, des réflexions chargées de haine, de situations improbables parfois juste une attirance physique ou un simple regard. L’influence qu’elles me laissent se ressent surtout dans mes lectures, c’est le plus beau reflet des traces de ces personnes ayant traversées ma vie. Des personnes dont je me souviendrai qui ignoreront, oublieront peut être jusqu’à mon existence.

D’autres par contre ne me laisseront aucune trace, disparaitront dans l’oubli car elles n’avaient pas de consistance, pas d’intérêt, pas de quoi marquer mon esprit. Ce n’est pas triste, c’est ainsi qu’est faite la vie, de passages marquants et d’oublis. Pourtant même si je les oublie, je leur ai peut-être laissé un quelque chose de moi aussi infime soit-il, quelque chose de bien ou de mal ou peut-être, tout simplement rien car je ne serai même pas un simple souvenir. Je ne le serai jamais.

Le passage de toutes ces personnes tout au long de ma vie ont laissé des traces plus ou moins importantes, elles m’ont construit, détruit parfois mais elles m’ont fait évoluer quoiqu’il arrive, grandir quoiqu’il arrive. Est-ce que j’ai fait de même pour eux? Est-ce que je leur ai laissé quelque chose? Ce sera toujours une éternelle question. Après tout :

« Qui peut vraiment savoir la trace qu’on laisse dans la vie des autres ? »

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s