Mes 36 ans

Une nouvelle année vient de s’écouler pour moi sur l’échelle du temps. 36 ans, je verse plus vers la quarantaine que vers la trentaine, le temps file à une vitesse folle. Pourtant de part mon métier, mes connaissances, j’ai la chance de connaitre des gens de tout âge qui me permet d’être ni un vieux con [enfin je crois] ni un faux jeune [enfin je crois]. Je grandis, je muris chaque année un peu plus en m’ouvrant à plus de choses, du moins j’essaye.

DSC_0596

J’aimerais déjà remercier ceux qui m’ont laissé un mot sur Facebook, ceux qui m’ont envoyé un texto pleins d’amours, qui m’ont appelé, bref ce qui ont pensé à moi pour mes 36 ans en ayant la lourde tâche de me rappeler que je vieillis.

Une dure année s’achève, mes 35 ans n’ont pas été de tout repos et j’avoue que ce n’était vraiment pas terrible sauf quelques périodes d’accalmie. Mais ce que je ne peux pas retirer de cette trente-sixième année, ce sont les leçons que j’ai prises et mon envie d’avancer. J’ai pris la mesure de ce que l’on m’a fait et de comment on s’est comporté avec moi. J’ai aussi compris à quel point j’ai vivoté sur mon soit-disant niveau et que je m’en suis contenté durant quelques années. Je n’ai avancé qu’a un rythme contenu, en douceur, sans vraiment forcer. J’ai vu à quel point certains sont forts et que j’ai besoin de progresser, d’avancer, de devenir meilleur, plus fort pour les rattraper, les dépasser et surtout ne pas me laisser submerger. A 36 ans, ce dire que plus rien ne changera est une erreur.

Ce fut une année de prise de conscience et une année où j’ai remis le pied à l’étrier dans différents domaines, c’est le meilleur moyen que j’ai de vivre mes ruptures et ce que j’ai toujours, progresser à un tel point que je surpasse complètement celui que j’étais avant pour essayer de corriger mes erreurs. J’ai repris la lecture de livres d’économie ou autres, le sport de manière plus soutenu, mon hygiène de vie, l’apprentissage des langues, bref je comble mes points faibles, je m’ouvre aux autres, j’échange, je discute, j’intègre d’autres possibilités sans oublier mes acquis.

Surtout tout ceci n’aurait pas été possible sans certaines rencontres, sans certains déclics mais aussi surtout et grâce à mes amis, tous ont été là, tous ont répondu présent, m’ont accordé du temps, m’ont permis d’avancer, m’ont soutenu, m’ont montrer la voie. Je me dis encore cette année que j’ai beaucoup de chance d’être aussi bien entouré.

Puis j’ai des opportunités qui se sont ouvertes, des champs des possibles, ce fut une année dure mais riche. j’espère que mes 36 ans m’offriront bien mieux encore ce que j’ai vécu, que j’ai fait, pouvoir apprendre plus et encore avancer, toujours avancer, ne pas rester surplace, de pas reculer, avancer pour ne pas mourir, avancer pour vaincre, avancer pour se dépasser.

Encore et toujours aller de l’avant.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s