[Concours] Mes résultats du 2ème concours et un premier texte.

Il y a plus d’un mois je vous demandais d’écrire une suite à mon histoire un simple regard [vite va la lire!!]. J’ai eu cinq réponses, cinq textes proposant une suite à cette historie. Nous nous sommes réunis avec mon double maléfique pour les lire et rendre notre verdict. Ce fut assez compliqué de départager les candidats. Les textes étaient de bonne factures et plaisant à lire mais nous avons vraiment eu du mal à trouver un vainqueur car globalement, tous avaient un petit truc qui allait et un petit qui n’allait pas. C’était assez homogène.

Après quelques échanges [du thé et quelques clopes], nous sommes tombés d’accord sur le vainqueur. Je vous propose d’ailleurs d’ouvrir la présentation des textes de nos participants dès aujourd’hui durant 5 jours. Le dernier texte publié sera le vainqueur de ce concours. L’ordre de parution n’est pas un classement mais juste l’un des quatre textes qui n’a pas gagné.

Un petit bonus, Léa, l’ancienne Lauréate vous donne son avis.

Commençons avec celui de Laure. [J’ai rajouté un élément au début du texte pour savoir quel personnage parle]:

walking-street-ladyboy

– Et bien, j’ai cru que j’allais me fossiliser sur place, ta soirée devait vraiment être mortelle pour te retenir aussi longtemps ! me dit la jeune inconnue.

– Oui, je suis désolé, c’était l’anniversaire d’un ami…

Je n’ose pas révéler l’âge de Louis, de peur de l’effrayer sur le mien, étant peut-être loin de se douter que j’ai quitté depuis longtemps la vingtaine.

– Ah c’est marrant, on fêtait l’anniversaire d’un pote aussi ! Ils sont peut-être nés le même jour ?

– Heu… Oui ça serait drôle ça…

Je perds à nouveau tous mes moyens. Mes réponses en sont au minimum syndical, j’espère très fort que cela ne la vexe pas et qu’elle ne prenne pas ses jambes à son cou. Quelle plaie de se conduire ainsi comme un autiste devant les personnes qui nous intéressent le plus, surtout quand elles sont aussi ravissantes…

Par chance, elle sourie toujours autant et fait un pas de plus vers moi.

– Et si on allait fêter l’anniversaire de ton ami ensemble ?

– Pardon ???

Je la regarde incrédule. Il est deux heures du matin passées, tous les bars à la ronde sont fermés ou baissent leurs rideaux de fer. Où compte-t-elle m’entraîner ? Est-ce qu’elle souhaite m’inviter chez elle, ou me suivre chez moi ? Est-ce qu’elle est un brin cinglée ? Est-ce une traînée nymphomane qui s’amuse à séduire tous les mecs suffisamment à son goût pour une nuit ?

– J’ai du Sky dans mon sac ! On peut se poser sur les quais si ça te dit !

– Ah bah écoute, je te suis !

Je me sens plus confiant. Elle veut passer du temps avec moi, et malgré mes réponses minables, elle a toujours envie de discuter. Je me détends, sors les mains de mes poches, et lui jette quelques coups d’œil appuyés en marchant côte-à-côte. Nous nous dirigeons vers le grand boulevard, nous frôlons à quelques instants, quand soudain elle attrape ma main.

Un grand frisson me parcourt tout le corps. Elle me regarde avec ce magnifique sourire énigmatique à faire tomber le plus insensible des hommes. Je suis totalement à sa merci, je n’oppose aucune résistance à ses initiatives. Aurait-elle l’idée folle de traverser toute la ville à pied que je la suivrais les yeux fermés.

Nous marchons encore dix minutes, sans souffler un seul mot, nos regards se suffisant à eux-même. Nous arrivons sur les quais et nous approchons d’un banc. Ma belle étudiante sort sa bouteille et dépose nonchalamment son sac à côté. Je m’interroge à ce moment-là si on a réellement besoin de boire, si ça ne serait-ce pas gâcher ce magnifique moment… J’espère également qu’elle n’a pas de problèmes avec l’alcool, d’autant plus qu’une belle fille ne reste jamais célibataire très longtemps… Sauf si c’est une fille à problèmes, et encore… Elle a probablement déjà pas mal bu au Mixer aussi…

– Ça lui fait quel âge à ton ami ?

Sa question interrompt mes pensées. Je me remets à penser à notre différence d’âge, et me remets à paniquer.

– Il a dix-huit ans depuis hier.

J’ai honte, le rajeunir de moitié… Non mais franchement… A quoi ça nous mène ?

– Oh excellent ! Samuel a eu ses dix-huit ans aussi aujourd’hui ! C’est incroyable, on aurait pu fêter ces anniversaires ensemble dans le même bar !

– Mais tu as quel âge d’ailleurs toi, sans vouloir être indiscret ?

– J’ai vingt-trois ans. Et toi ?

– Tu peux me passer la bouteille ?

La feinte est pathétique. Elle me tend sa fiole de whisky et je comprends qu’elle me dévisage et essaie de deviner mon âge.

– Quoi ? Tu me donnes quel âge à ton avis ?

J’essaie de sauver la face ainsi. Avec un peu de chance elle me donnera moins de trente.

– Je sais pas trop… En tout cas t’as pas l’air d’avoir l’âge de mon père !

Elle éclate de rire, satisfaite de sa propre blague. J’esquisse un sourire en coin, n’étant pas plus avancé sur son estimation. Elle me lance un sourire taquin, ses yeux bleus acier me paralysent sur le banc.

– T’as du feu ?

– Heu… Oui attends…

Je fouille dans mon sac, cherche avec empressement mon briquet, quand elle pose sa main sur mon genou… Je lève mon regard vers elle, mes mains ne bougent plus, les secondes semblent des minutes à ce moment-là. Je me penche de plus en plus vers elle, elle remonte sa main vers ma cuisse, mon corps ne me répond plus et mon visage se retrouve tout près du sien. Le temps s’interrompt, jusqu’à ce qu’elle me tire contre elle et m’embrasse avec passion.

Nos mains parcourent nos corps respectifs, et soudainement, pris par effroi, je me recule brutalement. Je n’ose pas y croire, je prie très fort intérieurement pour que tout ceci ne soit qu’un mauvais rêve, car il se trouve à l’instant que j’ai senti quelque chose se raidir au niveau de son entre-jambe, quelque chose de dur comme… de l’acier.

L’avis de Léa, l’ancienne lauréate :

J’ai beaucoup aimé ce texte, bien écrit, on ne se noie pas dans les descriptions. La fin est … Surprenante c’est le moins que l’on puisse dire et carrément déroutante donc l’effet de surprise est réussi mais c’est forcément pas la suite qu’on rêvait de lire. Voilà pourquoi ca marche pas haha!!

Notre avis :

Les moins : L’intrigue reste en suspend. Le héros découvre le problème et nous n’avons pas le reste. Dommage.

Nous avons aussi trouvé que la fin était trop brutale, trop imprévue et du coup incohérente avec le reste du texte. La/le jeune inconnu(e) est une femme jusque dans la dernière phrase. Des petits indices ou des petites choses masculines nous auraient paru bien vu tout en restant très sous entendu.

Les plus : Du coup avec cette fin abrupte, nous avons eu une forte envie de connaitre la suite. Nous sommes restés alerte. Le texte est bien écrit, cohérent et facile à lire (sauf à la fin). Nous avons bien rigolé sur la chute, il faut l’avouer.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s