[Concours] Mes résultats du 2ème concours : Second texte

Il y a plus d’un mois je vous demandais d’écrire une suite à mon histoire un simple regard [vite va la lire!!]. J’ai eu cinq réponses, cinq textes proposant une suite à cette historie. Voici la suite que nous a donné Romain :

look-shabiller-premier-rendez-vous

Ca fait déjà quelques heures que nous avons fini nos verres, que le bar est fermé, et que nos fesses tentent de chauffer la bordure en marbre de la fontaine où nous avons improvisé la suite de ce moment magique, moment qu’apparemment personne n’a envie de clore. Nous buvons nos paroles, abreuvés par l’euphorie du premier rendez vous, des souvenirs communs auxquels nous redonnons vie, de la magie des premiers échanges : drôles, légers, futiles.

La soirée improvisée aux allures de rencard se termine. Deux bises, brèves mais intenses y mettent fin. Angoisse… Ce moment doit avoir une suite, un lendemain. Je me lance.

– Ca te dit qu’on se retrouve demain après midi autour d’un verre ?

– Avec grand plaisir ! A demain alors !

Dernier regard, j’admire ses yeux, son regard, son visage… Je me retourne et repars chez moi le cœur léger. La ville est déserte, toutes ces rues, ces trottoirs et ces réverbères uniquement pour moi. Décidément je suis gâté! J’ai les clés de la ville, ce soir c’est moi qui ferme la boutique. Je rentre chez moi, je m’endors serein mais impatient.

Je me réveille. Mon Dieu qu’il est tôt, la matinée va être longue ! Hors de question que je stagne dans mon appartement ! Je vais boire mon café sur la terrasse du troquet en bas de chez moi. Accompagné d’un livre et d’un rayon de soleil, il a un goût de miel. Après quelques chapitres, telle une abeille j’enchaine sur un footing, je range mon appartement (on ne sait jamais qui pourrait découvrir mon univers aujourd’hui!), je mange un morceau, et me prépare enfin pour le rendez vous tant attendu : une bonne toilette, une tenue décontractée mais élégante, c’est bon je suis prêt ! Allé un peu de parfum je fais mon beau gosse !

Contrairement à mes habitudes j’arrive avec 10 minutes d’avance. Je m’installe, j’allume une clope et écoute un morceau de bon hip-hop qui me donne la pêche. Mes yeux scrutent la foule essayant d’y discerner le visage dont j’ai rêvé toute la nuit. D’un coup, je la vois, élégante elle aussi, elle me voit, elle s’approche avec un grand sourire, ses yeux me fixent, la foule disparait.

L’entrain est semblable à celui de la veille. On se fait la bise, on se pose les banales, mais nécessaires, questions telles que : ca va ? bien dormi ? Tu viens souvent ici ? … La commande passée, la discussion suit son cours. On se découvre, on se questionne, on parle de choses et d’autres, on se charrie, on se charme, on se test, bref, on essaie de se cerner mutuellement. A bien y réfléchir tout ceci ressemble à un interrogatoire déguisé où chacun sonde l’autre. La légèreté et l’euphorie de la veille, encore un peu présentes, ont laissé place au sérieux. Je sens au fond que c’est un moment charnière. En effet, deux suites possibles : on se plait et on se revoit ou l’un des deux n’est pas conquis et il n’y aura pas de suite à ce rendez-vous. Premier ou dernier rencard ? Voilà le mystère du moment, voilà ce que chacun cherche à savoir.

Mais alors que faire ? Se vendre le mieux du monde, tel un commercial ventant son produit sans aucun défaut ou rester intègre, vrai, et montrer qui on est quitte à déplaire ? Je ne sais pas. Je ne veux pas voir de déception dans ses magnifiques yeux. Pourquoi ? Peut-être parce que j’ai tout simplement envie de plaire, de lui plaire ? Mais si je m’idéalise ce n’est pas moi qui la séduis, c’est ce personnage fictif, cet idéal créé de toute pièce, un genre de moi exempt de tout défaut, de toute défaillance. Pas simple…

Je choisis courageusement de botter en touche. Je mets en avant mes qualités et affirme à demi mot certains trais de mon caractère qui pourrait la rebuter. En fait-elle autant ? Cette discussion est elle authentique, ou n’est ce qu’une parade ? Se découvre-t-on vraiment ?

Ayant un rendez-vous chez le dentiste pour une carie, je mets fin au ballet en disant que je dois absolument rejoindre un ami dans 30 minutes à l’autre bout de la ville. On quitte la terrasse du café, on marche un peu ensemble et au moment de se dire au revoir on échange un long baiser (baiser qui n’aurait peut-être pas eu lieu si j’avais parlé de ma carie! Arrête de penser! Profite de cet agréable moment!). Nous avons alors notre réponse, ça n’était pas notre dernier rendez-vous. Un dernier regard, chacun prend une direction différente. Fin du rencard.

Déambulant dans les rues de la ville, je m’interroge, moins euphorique que la veille. Je sais au fond, que ce baiser marque le début d’une succession de découvertes. Les traits que chacun a prit soin de passer sous silence aujourd’hui, finiront par s’assumer et se révéler un jour ou l’autre. Qu’en sera-t-il de la suite ? La ville, les gens, la vie, tout me semble mystérieux et complexe.

L’avis de Léa, l’ancienne lauréate :

Le problème c’est qu’une fois qu’on a fini le texte j’ai l’impression qu’on n’en sait pas plus qu’avant. C’est pas une suite c’est une sorte de replay de la soirée (Et ce « allé » est rédhibitoire).
Après, le style n’est pas mauvais, et ca se lit assez bien mais il manque vraiment de la substance!

Notre avis :

Les moins : Nous avons trouvé cette suite convenue, classique, bref nous sommes dans la suite logique de l’histoire. Puis tout un coup, le rendez vous chez le dentiste….Nous avons trouvé le propos complètement hors contexte comme si il ne faisait pas partie du récit tellement nous avons eu l’impression qu’il était sorti de nulle part. C’est d’ailleurs l’élément qui gâche le récit à nos yeux.

Les plus : Car c’est bien écrit, c’est même haletant car on s’accroche, on lit, on veut savoir ce qui va se passer. Le tout est réaliste et en phase avec le début de la nouvelle. C’est plaisant à lire.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s