Chapitre 3 : Un nouveau regard– Acte 2

De mon côté, au-delà de mon apparence physique, je vis comme un zombie ne me levant que pour aller à l’université en tentant toujours plus d’improviser mes cours, m’habillant avec les premiers vêtements trouvés. Je n’ai aucune joie à travailler mais il faut bien manger et payer les factures comme on dit. Je ne pouvais pas m’arrêter. Puis cela me permet de penser à autre chose, de voir autre chose, de me vider la tête comme si je m’interdisais de penser ou de réfléchir.

imgp1316

Entre temps, j’avais mis en vente l’appartement, je ne voulais plus vivre dans ce lieu empli de souvenirs, empli de nous, de nos rires, de nos parties de jambes en l’air, de nos poursuites en sous-vêtements, de nos jeux, nos cris, de nos joies, de nos peines…. Il y a trop de nous ici. Je dois partir pour avancer. Enfin c’est ce que je me dis, du moins j’essaye de me convaincre.

La présence de mes amis a été omniprésente durant ces deux mois. Cela m’aide beaucoup, je me suis raisonné progressivement à essayer d’oublier Marianna, qu’il me faut repartir mais je suis dans la boue jusqu’à la taille et ma progression est lente, très lente. Le moindre message, la moindre évocation de Marianna me fait plonger dans le doute. Pourtant durant tout ce temps, Guy est passé régulièrement sauver mon appart du naufrage hygiénique, Marie-Emilie m’a fait des lessives, Louis ou Gaspard venaient manger à la maison avec moi pour ne pas me laisser seul. J’ai l’impression d’être sous assistance respiratoire depuis deux mois. En même temps, je n’arrive qu’à lutter difficilement face à ces souvenirs qui semblent m’attirer dans les profondeurs de mon passé. Mon présent me met des claques régulièrement pour me réveiller et éviter de chuter.

Au fil de mon raisonnement, j’ai décidé il y a quelques semaines de ne plus voir Marianna. Juste pour régler les détails que l’on pouvait régler autrement. Chaque fois que je la voyais, je mettais des jours à m’en remettre. Je ne le fais pas contre elle mais pour moi, pour m’aider. Tous mes amis le savent et Gaspard fait tout pour me faire oublier ces mauvais moments essayant de m’entrainer dans ces soirées histoire de rencontrer de nouvelles têtes, de voir des gens bref apprendre à passer à autre chose. Mais jusqu’ici j’avais refusé trouvant un prétexte toujours plus ou moins obscur.

Au final, c’est là mon problème, je n’arrive pas à passer le pas, je n’arrive pas à passer à autre chose. Je suis ce mec qui attend le bus alors que la ligne est fermée depuis des mois. Il faut que je réagisse. Je me pose dans mon canapé où traine un carton de pizza à moitié mangé par le chat. Je m’assoie et je regarde autour de moi. Quelle désolation. Malgré les efforts de mes amis, mon appart n’est qu’un foutoir sans nom. J’ai l’impression de vivre dans un squat dont je suis le propriétaire. Dire que j’ai mis en vente cet appart…. Si une personne passe pour l’acheter…. C’est qu’il a un sacré pouvoir de projection. Je me calle dans mon canapé, m’allume une cigarette, la première du matin. Je prends le temps de la fumer, elle amorce ma journée… Une journée de vacances…. La première depuis ma rupture…. Pas de cours à préparer, pas de correction à faire… pas de réunion à la fac… Je pourrais rester là à dépérir comme je le fais depuis des jours, des semaines. Mais mon esprit semble être ailleurs. Il semble constater les dégâts et me dire que oui Marianna ne reviendra pas, qu’il serait peut être temps de se reprendre, que ce que je fais ne sert à rien, que je ne vis plus, que j’attends le retour de choses mortes et enterrées.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :