Chapitre 3 : Un nouveau regard – acte 4

Quand mon appart ressemble à un lieu de vie et non à un dépotoir, je me pose à nouveau dans le canapé. Je regarde autour de moi. Mes yeux tombent sur le cadre de Marianna et moi… L’un des rares qui a survécu au coup de balais du début. Elle ne l’a pas repris… Je ne faisais plus attention… Je le regarde. Nous sommes tous les deux sur cette photo. Elle en train de rire, ses yeux noirs éclatant, moi à ses côtés la regardant avec un sourire. C’était le temps du bonheur, lors de nos vacances annuelles en Argentine pour voir sa famille. C’était il y a longtemps, c’était il y a un siècle. C’est le passé. Un souvenir. Un souvenir qui n’a plus raison d’être. Je me lève le saisi rapidement et le jette dans un des sacs poubelles encore ouvert. Je réfléchis…. Je dois aussi faire un ménage plus profond. Evacuer tout ce qui représente Marianna, nos souvenirs, les preuves de notre bonheur, de notre couple afin que je n’ai pas à vivre dans un monde de souvenirs, de me rappeler de tous ces moments.

Je me lève et commence à pister les photos, les objets, les éventuelles breloques de notre couple laisser ici et là dans notre appartement… Je les mets dans un même sac poubelle… Au bout d’une demi-heure, j’ai mis tout ce que j’ai trouvé dedans. Je regarde nos 6 ans de relations enfouis dans ce sac… Est-ce que je dois vraiment tout jeter, tout me débarrasser. Cela fait partie de moi… Je me pose un peu, je me mets à réfléchir… Je n’ai pas encore le courage de tout jeter. Je vais chercher un carton et mets le sac dedans. Les objets physiques ayant disparu, je m’occupe de l’immatériel. J’allume mon ordi et saisis une clé USB. Je mets toutes les photos, souvenirs, sur cette clé. Une sorte de graal, de porte ouverte sur notre ancienne relation. Quand tous les fichiers ont disparu, je jette la clé dans le carton rejoindre les autres souvenirs. Je le ferme avec du sotch comme pour le sceller définitivement. Toute ma vie de couple est dans ce carton. Six ans, ce n’est pas bien grand en fait…. Il est déjà 19 heures… une journée à ranger mes souvenirs ou du moins à m’en débarrasser…Je ne suis pas peu fier de mon travail.

Mon portable sonne. Richard.

– « Oui, qu’est-ce que tu veux ? »

– « Tu te laves, tu sens bon, j’arrive chez toi dans une heure. »

– « qu’est ce… Pourquoi ? Qu’est ce que tu veux faire »

– « Marie-Emilie fait une soirée, Marion n’est pas là ce soir, Guy nous rejoint, nous y allons ensemble, je te sors, on va voir des gens, et surtout des filles. Il faut que tu te bouges »

– « mais attends … »

Je n’ai pas eu le temps de finir. Il a raccroché. Il a peut être raison. Allons voir le monde.

Publicités

3 commentaires sur “Chapitre 3 : Un nouveau regard – acte 4

Ajouter un commentaire

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :