Bruxelles, Belgique–Mon appart Underground

Premier voyage de l’année. Première surprise pour celle qui m’accompagne. Pour cette première excursion hors du territoire, direction la Belgique et surtout sa capitale. En route pour la découverte de la capitale européenne et belge.

DSC_0003

J’ai pris l’option voiture pour me rendre à Bruxelles. Trois heures de routes plus tard, nous garons dans le Barbès local. En clair, ce n’est pas le quartier le plus accueillant, j’ai privilégié le prix et la localisation, ce n’était pas une très bonne idée. Au final, j’ai peu étudié la capitale pour viser un bon quartier. Tant pis. Les poubelles éclatées dans la rue, les bâtiments abandonnés ne nous découragerons pas. Les transports en commun et la proximité du centre à pied est à l’avantage de notre quartier.

Première mission, trouver la personne qui doit me donner les clés. Mon hôte est absente, c’est une de ses colocataires qui sert de relai. Nous partons à travers les rues dans le but de trouver le Perroquet. Un bar restaurant sur la place du Grand Sablon, près du cœur historique de la ville.

DSC_0027

Après quelques recherches, un portable qui nous lâche et un GPS qui ne peux plus localiser le dit bar. Un bruxellois nous guide rapidement. Le bar trouvé, la coloc trouvée et les clés en poche. Nous nous posons dans un bar pour décider de la suite et surtout trouver le lieu où se restaurer. Après quelques rapides recherches, notre choix s’arrête sur La fleur au panier d’or. Un petit bar-restaurant étant réputé comme lieu de rencontre des peintres surréalistes Belges et autres artistes [dont Hergé]au début du XXème siècle. Le bar est dans son jus, mur décrépi, déco surchargée, vieux tableaux, peu de place mais chaleureux et loin du bar à touriste que l’on peut l’imaginer. C’est sympa et cosy avec des barmans qui discutent un peu pour savoir d’où viennent les français. De plus la cuisine suit, c’est bon mais lourd : Frites, bouchée à la reine au poulet du doux nom de Vol au vent. Une cuisine du nord. Le repas tient au ventre et les vingt minutes qui me sépare de l’appart, me seront salvatrices.

Après quelques erreurs d’appréciation de route j’arrive devant la porte de mon appartement. Enfin la première porte. En effet, celle-ci ouvre sur une cours, puis au fond cinq portes marrons, la dernière est la bonne. Puis un escalier avec deux portes, à droite et à gauche. Celle de gauche plie après un tour de clé. Mais surprise derrière cette porte, une seconde porte me barre la route. Bref j’ouvre cette dernière porte et là surprise !

DSC_0032

En effet, une large pièce entière vide. La description parlais d’une salle de dance [il y a une barre de pôle et notre hôte est danseuse moderne]. Au fond une cuisine faite de bric et de broc, comme tout l’appartement en fait. L’interrupteur est un chalenge à trouver. Je visite le rez-de-chaussée, trouve une chambre vide mais habitée, ce n’est pas celle-ci. Puis je monte dans une sorte de salon fait de meubles de récupération. A cet étage, deux chambres, une salle de bain où il faut escalader un muret pour rentrer dedans ou passer par une chambre vide mais habitée. J’arrive dans ma chambre, telle que la photo la présentait : Couleurs gris bleue et épurée au maximum. Comment dire petite avec des fenêtres qui donnent sur le salon et une couette pour une personne….C’est l’aventure à l’état pur.

Je me suis installé dans ma chambre qui ne ferme pas et qui semble ouverte en terme d’ensoleillement au maximum…. Toujours se méfier des lieux sans commentaire. J’ai tenté, j’ai un peu perdu. Je vais tenter de dormir sans me battre pour la couette. [mais demain, je vous dirais si je suis mauvais langue]

Mais J’y suis, alors profitons.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s