Berlin, Allemagne–Ma balade d’est en ouest

C’est dans une chambre envahie par la lumière que j’ouvre les yeux. Notre appart est certes très bien situé et propre, il n’a aucun volet et des rideaux blancs donc autant vous dire qu’il faut avoir le sommeil lourd pour ne pas se lever à l’aurore. De plus, notre appart à une température over 9000. Les tuyaux de chauffages tournant à fond, notre appart est une étuve où seule la dignité nous empêche de nous balader à poil. Bref, je prends la matinée pour émerger de notre très longue journée de la veille.

DSC_0710

Je profite d’ailleurs pour aller faire un footing dans le parc Tiegarten à 200 mètres de l’appart. Un moyen de découvrir une ville que j’apprécie. J’ai pu croisé les hommes d’affaires se rendant au travail ou dans les diverses administrations, les joggeurs, les cyclistes ou les familles se baladant dans le parc. Les cyclistes Berlinois qui sont des vrais dangers. Il faut savoir que le cycliste berlinois possède sa voie cyclable et que rien ni personne ne le ralentira. En effet, il fonce droit devant et tant pis pour ceux qui sont sur le passage. C’est assez dangereux car des fois, c’est de l’esquive vraiment limite.

Mais après ce footing, je pars à la découverte de deux autres quartiers Tiegarten et Kreuzberg. Tiegarden est surtout parcouru par son immense parc boisé. Mais on y trouve aussi le Bundestag, la colonne de la victoire [sorte de réplique de la colonne Vendôme] à la gloire de notre défaite de 1870. Cette balade m’a amené au sud du quartier pour manger dans une brasserie que je ne peux que recommander. Pas cher avec un cadre agréable et des plats plus que bons : John Roth Diele.

DSC_0797

D’ailleurs, il est bon de savoir que la carte de crédit n’est pas un super moyen de paiement ici. Beaucoup de restaurants, bars font payer en liquide. Sachant qu’il y un distributeur tous les 12 km, il faut mieux s’armer de quelques billets quand on se balade dans les rues berlinoises. Toujours dans le même quartier, j’ai testé une petite boulangerie-café, Maitre vite [le nom est français]. Pas mauvais mais un service sans le sourire surtout le plus lent du monde avec une latte macchiato qui ressemblait plus à un café au lait…. La seule erreur culinaire de la journée.

A la suite de cette mésaventure, je suis remonté sur Potsdamer plaz où se situe le Sony center. Un bâtiment moderne qui entoure une petite place sous un dôme de verre. Très impressionnant et un bon spot photo pour tous ceux qui aime ce qui est moderne. Ce bâtiment ouvre sur Potsdamer, place où le mur se montre un peu. Mes amis et moi avons suivi la démarcation au sol passant d’est en ouest tout esquivant les cyclistes. Nous sommes passés par la Topographie des terrors. Lieu relatant l’époque Nazie à Berlin devant un bout de mur encore debout. Lieu de mémoire assez impressionnant.

Tout ce chemin nous a amené au Checkpoint Charlie, où se dresse des portraits de soldats Russe et Américain. Lieu plus touristique que réellement intéressant. Juste un spot à voir à Berlin. De ce point, nous sommes dirigés en métro vers Kreuzberg pour l’apéro et le repas du soir. Le métro Berlinois est assez impressionnant car il fait confiance à ses usagers. Chose évidemment impensable en France, il est tout simplement libre d’accès, il faut juste penser à prendre son ticket et le composter car sinon vous le prenez gratis [nous avons fraudé comme des malpropres du coup]

DSC_0838

Nous avons donc bu à la Bhauhaus Sudstern, une micro brasserie qui fait sa propre bière. Lieu sympa avec un service cool et souriant [parce que le service n’est pas hyper cool en général]. J’ai fait exception à mes principes et gouter la bière locale. Ce qui a fait rire la serveuse vu que j’ai demandé une mini chope alors que mes camarades prenaient leur pintes d’un demi litre. L’heure se passant et le soir arrivant nous décidons de manger dans le quartier. Notre choix s’abat sur Max und Moritz, une brasserie allemande pur jus. Ambiance sympa, sourires des serveuses mais surtout c’est blindé d’autant de touristes que de locaux. D’ailleurs, nous avons du attendre une heure avant de manger mais assis avec du pain et du fromage à tartiner. Parfait. Par contre le repas… oh my god…. ça déboitait ta maman. J’ai pris une omelette traditionnelle mais une omelette géante avec du lard, de la salade et des patates… Je n’ai clairement pas pu finir mais c’était de l’ordre de l’impossible et tout ça pour 13€…. C’est d’ailleurs l’avantage de la capitale allemande, on y mange pour pas très cher et c’est très bon quand on trouve les bonnes adresses.

Une journée qui s’achève à Berlin. Le ventre bien tendu, il ne me reste plus qu’a espérer que la nuit me fera digérer ce surplus de nourriture.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s