Mon appart parisien

Je suis de retour à Paris pour un long mois. Certes j’ai eu quelques mésaventures de l’ordre transport ferroviaire mais c’est bon j’ai pu poser mes valises dans mon 9 m² douche incluse. Je me prépare à passer quatre semaines dans notre capitale entre le 11ème et le 1er, c’est-à-dire entre mon appart et mon lieu de stage. J’avoue que je suis très content du quartier, je suis à deux pas où j’habitais il y a six ans durant quelques jours pour garder le chat d’une amie.

IMG_20150624_185129

Ma rue est une vraie rue de chinois où seules les boutiques de vêtement en gros ou semi gros dominent. Mais celles-ci semblent fermer une à une pour laisser place des rideaux baissés peut être un renouveau du quartier. Ma rue est coincée entre le boulevard Voltaire et Richard Lenoir, j’ai tout ce qu’il me faut une laverie, un supermarché [bio ou pas], un resto de burger végétarien [que je vais tester car ça pique ma curiosité], des cafés et un bon point de départ pour mon entraînement quotidien avant la Spartan [oui je t’expliquerai ca plus tard].

Rien à dire le quartier est top. Puis l’appart… comment dire…

Déjà, il fait revivre la légende du cul d’acier [seuls les vrais savent, mais tu peux cliquer là pour en savoir plus]. Je vais gravir et descendre six étages tous les jours, l’entrainement sera quotidien. Puis je pousse ma porte comme je l’imaginais un minuscule appart mais je loue pour un mois et je travaille donc parfait pour dormir. Enfin quand on arrive à placer le BZ de biais pour qu’il passe. Car mon appart n’est pas sans défaut. Une douche collée contre l’appentis ce qui pour mon mètre quatre-vingt trois ne me permet pas de faire des folies [comme prendre une douche debout sans pencher la tête]. Puis quand j’ai vu que l’eau ne s’évacuait pas, je me suis dit que ça allait être la fête [mais après avoir mis en pratique mon CAP plombier du pauvre, c’est bon c’est géré]. Enfin quand je me suis couché et découvert que ma couette était une couette enfant pour une personne et qu’il n’y avait ni volet ou rideaux occultant, je me suis dit que ça allait être la pure teuf [mais encore une fois chaque problème à une solution, j’ai fabriqué un rideaux occultant et c’est l’été donc cool, je n’ai pas trop froid] Puis vient l’ultime bonus, l’étoile magique qui rend invincible : Mes toilettes.

IMG_20150624_185032

Le proprio a eu la bonne idée de me prévenir une semaine avant mon arrivée que les toilettes étaient communes et surtout turques. Génial mais j’avais imaginais ça propre…. Non les mêmes que dans la cours de mon école primaire des années 80… Oh my god !! J’ai testé autant dire que mes cuisses et mes mollets seront aussi d’aciers [avec mes fesses, de par la montée des marches] car elles sont super mal foutues même pour des chiottes turques, équilibre et gestion de mon corps avec la pression de glisser. Le tout avec sa petite lumière en led trouvée chez Gifi qui s’allume et s’éteint en appuyant dessus…. Bref, je pense que je vais vivre des moments épiques dans mes toilettes.

C’est le début de mes aventures parisiennes autant vous dire que ça commence de manière musclée et acrobatique [référence aux toilettes, vous l’avez ou pas].

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s