Mes premiers jours de stage

J’ai commencé mon stage depuis plus d’une semaine. Découverte de l’entreprise, des collègues et pleins d’autres choses bien loin des discutions que j’ai toute l’année et qui résume ma vie de prof : élèves, devoir, programme, bac, bac, bac, bac, élèves et bac…. Bref j’ai quitté mon milieu naturel pour revenir à la réalité du terrain. Reprendre la direction du travail, m’asseoir dans un bureau, travailler, produire, réfléchir, proposer.

coùedie

Pour le moment tout va bien, je ne regrette pas ma vie de prof mais cette (re) nouvelle expérience est revitalisante. Je dois avouer que mon cadre de travail est magnifique. Chaque matin, je longe le Louvre en passant sous les arcades de la Rue de Rivoli pour m’engouffrer dans une porte cochère. Mes bureaux sont situés dans un bâtiment haussmannien bardé de grandes fenêtres. Chaque bureau à de grands miroirs et des tableaux représentants d’anciens acteurs honoraires de la Comédie Française. Mon bureau donne sur le quartier touristique du 1er arrondissement.

Non loin, la place Colette où se situent le théâtre de la Comédie Française, ma cantine et les colonnes de Buren, bref je suis dans un lieu cool. Pour la redécouverte de l’entreprise, je ne peux me plaindre, j’ai une mission intéressante qui parle de chiffres, de budget, de comptabilité et de nomenclature comptable [bref un bon porno comptable]. Je pourrais vous en parlez mais je vais vous épargner et je vous en parlerais de visu [juste pour faire plaisir à mon double maléfique qui apprécie les porno comptable].

Puis ces premiers jours à Paris ont été assez chargés au final. Je travaille certes mais je profite aussi de la capitale et de mes amis sur place. Mes soirées sont faites de ciné, de découverte de resto, de bars cool, de footing pour trouver cette fucking coulée verte qui semble se cacher alors qu’elle a 500 mètres de chez moi.

En tout cas, j’ai une liste longue comme le bras de choses à faire, à découvrir. Bref dès que je croise quelqu’un, on me dit d’aller voir ça, de faire ci ou d’aller voir telle chose. Mais pour des questions de budget, de temps en temps je dois sélectionner [même si on me propose pas mal de gratuit] sinon je devrais me faire embaucher par la comédie française et m’installer à Paris.

En une semaine, j’ai pu prendre une certaine routine entre mon métro de 8h20 sur la ligne 1 et mon arrivée toujours trop tôt au taf qui me valent un détour au Starbucks du coin pour y boire un Chai tea latte. Mais ce qui est bien c’est que j’ai eu déjà l’occasion de faire pleins de choses : escape game, ciné, solde, ciné plein air. Tout ça grâce à Léa ou ma « collègue » et amie Marie Cécile qui semblent me balancer des activités comme s’il en pleuvait.

Mais le plus de ce stage reste le faire de n’avoir rien à faire ni préparer pour le lendemain : pas de copies, pas de préparations, pas de devoir à rendre, des week-ends pour toi…. Alala mais que c’est bien. Je me prépare à encore en profiter durant deux semaines et subir la « dure » règle des 35 heures qui se limite à 35h.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s