Munich, Allemagne–Mon Bayern

Aaaaah Munich : capitale du football avec le Bayern, de l’automobile avec BWN, de la bière et aussi du Naz… Ah non pas ça… Me voilà arrivé dans la capitale de la Bavière. Région qui est rudement jolie pour que l’on soit un peu fan de vaches, de verdure, de montagnes, de chalets, de bois, c’est un peu les paysages d’Heidi… De la belle campagne.

DSC_0485

Mon arrivée sur Munich est déjà pratique : lessive, découverte de la maison, footing dans l’Oste Park avant de découvrir la ville… Ne ménageons pas le suspense, le centre ville n’est pas aussi formidable que mon guide me le vendait. Mélange d’ancien et de nouveau plus ou moins réussi. Bref ça sent la reconstruction d’après guerre un peu moche et surtout dans l’esprit allemand : droit et dur [Comme ma…euh enfin vous y avez pensé]. Ce n’est pas super charmant. La Marienplatz au-delà de sa mairie n’est pas extraordinaire. De plus le centre ville reste très ouvert aux voitures et donc celles-ci sont garées partout ou en circulation, ce qui gâche un peu la balade.

Je me suis promené à la recherche d’un coin sympa et j’ai marché longtemps… Je me suis posé dans le biergarten de Viktualienmarkt pour siroter ma limoZitro [no beer] sous les marronniers au soleil en plein centre ville. En feuilletant mon guide, j’ai réalisé que la Pinacothèque était à 1€ le dimanche… donc je me suis dépêché pour la rejoindre et de choisir parmi les 3 pinacothèques qui se résument ainsi : ancien, 19/20ème, moderne. Ayant mal vécu certains musées modernes et ne voulant pas me taper 50 versions du christ sur sa croix, j’ai visé celui du 19/20ème : Très bon choix avec quelques belles œuvres dont Les Tournesols de Van Gogh.

En sortant, je suis allé me poser dans le parc juste en face comme toute la jeunesse allemande pour dormir et lire. Puis en quête de nourriture, je me suis promené dans ce quartier qui est plus vivant et plus sympa que le centre ville [Maxvorstadt]. Pas extraordinaire niveau architecture mais sympa avec ses petits café et ses petits restos à prix doux blindés d’étudiants ou de gens à la cool. Mon choix s’est stoppé sur Han Im Gluk, un resto spécialisé dans le burger[qui s’avère être une chaine sur Munich : mais déco originale, et très bon service]  sans carte en anglais [et LV2 espagnol] donc j’ai choisi un peu au pifomètre un super burger avec sauce avocat, salade et mon demi litre de mangue et eau pétillante [parce qu’en Allemagne, on ne se fout pas ta gueule quand tu commandes à boire]

Le lendemain…. j’avoue que je ne savais trop quoi faire. La ville ne m’avait pas plus enchanté que ça. Je me suis donc levé tard et après un peu de sport, je suis parti au stade de foot : Allianz Arena du Bayern qui mérite d’être vue. Puis je suis parti dans le grand parc EnglisherGarten : ambiance cool et détendue avec pleins d’emplacements pour se poser. Le petit coin sympa se trouve vers une sorte de pagode géante au cœur du parc. Parfait pour se poser et déjeuner, ce que j’ai fait avec plaisir [en mangeant mon 71ème Bretzel].

Pour finir la journée, je me suis promené dans la ville : profiter du Deutche Musuem, gratuit la dernière heure [moyennement passionnant], prendre un café crème à emporter au Baader Café [plutôt sympa avec sa collect de K7 audio], puis j’ai filé au Olympiapark. L’ancien lieu des Olympiades de 1972, superbe parc avec son musée BMW, bâtiment ultra moderne et classe avec l’expo de voitures de la marque [pour ceux qui aiment] puis je me suis dirigé vers le stade. Magnifique structure malheureusement payante pour entrer [3€ ca fait cher le stade vide].

DSC_0597

Enfin j’ai profité du parc. Au final le plus agréable à Munich, ce sont les parcs et l’ambiance qui règne. Malgré ma déception en arrivant, le sentiment qui domine est plutôt planant. Les cafés sympas dans le quartier Maxvorstadt, les parcs où se poser manger, lire, dormir, c’est ça qui est sympa à Munich. En fait loin du centre ville, c’est top.

D’ailleurs ma soirée s’est finie dans une brasserie Bavaroise où j’ai choisi presque au hasard mon plat [moi, pas lire allemand], je ne fus pas déçu. Brasserie sur une petite place, service à l’ancienne avec un pur plat Munichois [du foie, j’adore ça ne me jugez pas] puis surtout pas cher, je ne le répèterais pas assez.

J’ai voulu terminer ce séjour avec une glace. La veille, j’avais croisé un attroupement devant un glacier : BallaBeni. Perdu vers la fac et le musée d’art Moderne, j’y suis retourné. Le même attroupement. Je décide de gouter. Outre la serveuse sympa qui m’a parlé en français devant mon anglais improbable, la glace est une tuerie. Le chocolat à le goût d’une mousse mais glacée, le yaourt, la vraie saveur du yaourt…. Un délice. Détour largement mérité que je recommande froidement à tout le monde.

Mon séjour Munichois et Bavarois se termine. Je reprend la route vers une nouvelle destination.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :