Salzbourg, Autriche–Mon cher Mozart

Départ pour Salzbourg et l’Autriche, Pays de Sissi Impératrice et du RedBull [on a les références que l’on peut]. Surtout découverte d’un nouveau pays dans mon périple. Cette fois-ci, je ne fais pas la route seul. Un groupe de co-voit m’accompagne, une avocate et ses deux filles. Ambiance sympa et grosse discussion sur le droit intéressante qui permet d’occuper mes deux heures de trajet et de financer un peu mon voyage. Après les avoir déposer, je rejoins Conny et son mari dans la banlieue de Salzbourg qui m’accueille chez elle. Une sympathique maison moderne à 100 mètres de l’arrêt de bus le plus direct pour le centre ville. Parfait. De plus mon hôte m’a conseillé pas mal de choses à voir dont le fameux biergarten de Salzbourg.

DSC_0797

Pour info, il n’y pas de différence fondamentale entre l’Autriche et l’Allemagne. Enfin pour le touriste Français que je suis. D’ailleurs ce qui est assez rigolo, c’est les personnages âgées portent la salopette courte en cuir pour les hommes et les robes d’Heidi pour les femmes de pur tradition Bavaroise ou Tyrolienne [je vous passe la légende des sandales chaussette : ce n’est pas une légende..].

Après avoir déposer mes affaires, je décide de profiter de mon après-midi pour découvrir les environs. Le bus me dépose devant la vieille ville. Première impression : Salzbourg est une ville charmante. Nichée entre deux vallées avec son vieux château qui la domine et ses vieilles demeures, il se dégage une belle impression de la ville… Puis cette ville sent bon [Je sais c’est idiot mais l’air sentait un doux parfum…]

Salzbourg a deux particularités. Elle a vu naitre Mozart et autant vous dire que la ville joue à fond sur le filon [Chocolat, deux musées, tout ce qui peut évoquer le génie est mis en avant] et elle a un superbe château fort qui domine ses hauteurs, l’un des plus beaux d’Europe [dixit l’office de tourisme autrichien]. Je l’ai visité [et c’est assez vrai] ainsi que la maison qui a vu naitre Mozart.  La maison est une source d’information sur Mozart et sa famille. Il y a une deuxième Musée [le complément du premier en fait] mais je ne l’ai pas fait, le second musée ne me semblait pas judicieux et surtout ça sent l’exploitation du filon [Mozart aurait utilisé des chiottes publiques, il y aurait un musée pour vous cadrer le délire].

Le château est aussi superbe : Expo, on peut se promener partout dans le château [8,5€ l’entrée, c’est le minimum] et on a une vue imprenable sur Salzbourg. Le détour en vaut la peine. Après ces visites, j’ai consacré mon temps à me promener et à faire le tour de cette partie de la ville me réservant l’autre coté de la rive pour le lendemain. Moult églises superbes et intéressantes, des concerts, des animations bref une ville vivante et jolie.

DSC_0857

Le deuxième jour est une journée à la cool. J’ai fait l’essentiel de la ville la veille. Je décide juste de visiter l’autre coté de la rive qui est tout aussi intéressant mais offre moins de spots touristiques. J’en profite essentiellement pour me promener. Je gravis la colline qui fait face au château pour avoir une autre vue de la ville. Je traverse des rues étroites avec quelques grafs sympas. Je pénètre dans un cimetière verdoyant et superbe pour finir dans le parc Mirabellgarten pour déjeuner en plein air et admirer sa composition.

Après avoir fait une pause lecture/café, je décide de me rendre à Augustiner Brau Kloster Mulln : un cloitre un peu à l’écart du centre-ville [15 minutes à pieds.] qui fait sa propre bière avec son biergarten perso. Le plus populaire de Salzbourg, il réuni de quoi manger [pas loin de cinq stands de nourritures différentes], on choisit sa chope et on vous sert directement du tonneau. Bref c’est immense avec une bonne ambiance mais ne buvant pas de bière… j’ai pris mon orangeade et surtout je n’avais pas encore faim…

Je suis parti me promener pour me rendre au BioBurgerMeister que j’avais repéré dans la journée. Vu que c’était à l’autre bout de la ville, je me suis dit que j’aurais faim d’ici là. Et j’ai bien fait. De un j’avais faim et de deux, la carte était très sympa : Burger Boeuf, Vegan ou végétarien, des frites qui déchirent, des prix corrects, un patron sympa et le tout est bio!! Seul défaut, peu de places assises et un service un peu long mais l’attente vaut le coup. Mon burger Hang over [qui m’a fallu la remarque du patron : Vous êtes français.. accent de merde] était une tuerie ainsi que les frites. Je recommande fortement.

C’est la dessus que je suis rentré. Cette première découverte de l’Autriche est intéressante même si Salzbourg reste une ville très touristique [L’indice Chinoisdanslaville est très fort], elle reste agréable.

Il est temps de s’aventurer plus loin en Autriche.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s