Budapest, Hongrie–Mon bain thermal

Suite de mon séjour hongrois enfin surtout à Budapest. Cette ville où les employés de la ville distribuent gratuitement des poches d’eau pour se réhydrater ou se rafraichir [la bonne idée]. Où les bâtiments sont encore criblés de balles datant du soulèvement contre la Russie. Où les bâtiments art déco n’attendent qu’un bon coup de rénovation tous aussi superbes les uns que les autres.

DSC_0934

S’il y a bien une chose que tout le monde me parle à Budapest, ce sont les bains thermaux qui sont un peu partout dans la ville. J’ai décidé de consacré ma deuxième journée de voyage à glander dans les bains. Ce fut une merveilleuse idée malgré mon coup de soleil que j’y ai gagné. En effet, dans le parc principal de la ville, il y a une station thermale hyper réputée dans un style baroque romantique assez classe : Széchényi. Pour l’équivalent de 15€ la journée : Sauna, Hammam, bains à 36°, froid, ou chaud et à l’extérieur deux piscines : une à 30° et une autre à 38°. Le top, c’était trop bon. Le seul regret c’est de voir des touristes passés avec leurs appareils photos et prendre des gens en train de prendre un bain, c’est curieux.

Puis il y a les hongrois et les hongroises. Les hongrois sont soit des grosses baraques tatoués type videur du clos [seuls les vrais savent] mais torse nu en plus baraque et en plus tatoué. Soit des classiques et désormais très populaires Hipsters : Casquette, barbe et débardeur à fleur [tu te reconnais? Saches que tu es une fashion victime]. Pour les filles, disons que l’hongroise a cette réputation de physique d’actrice porno. il faut avouer que si vous avez des enfants et en particuliers des filles vous ne les laisserait pas sortir comme  elles dans la rue. En effet, le short en jean est si court que plus c’est pas possible, puis vu qu’elles sont brune, assez grande et mince… Elle font leur effets, il faut l’avouer. Mais dans l’ensemble la mode est internationale : d’un coté des hipsters [le truc le plus mainstream du monde en fait] en masse et de l’autre les filles se divisent en deux catégories : soit short en jean et débardeur large avec brassière de soutif apparent ou le second choix mode [oui, les filles vous n’avez que deux choix] jupe évasive avec top court au dessus ou niveau nombril avec chaussures semi-montantes. Ce qui assez rigolo c’est cette uniformisation de la mode que j’ai remarqué.

Mais ces derniers jours à Budapest m’ont permis de découvrir d’autres spots intéressants. Le musée national [gratuit pour les profs, la bonne nouvelle] avec visite guidée par un petit français en stage à Budapest. C’est intéressant car l’histoire hongroise est très particulière et très riche. C’est vraiment une partie obligatoire du voyage. Un tour à l’ile Marguerite lors d’un footing, pour vous donner une idée : Vous prenez l’ile de la cité à Paris, vous la rasez, vous mettez un parc dessus avec des bars et des restos et vous triplez la taille, c’est ça l’île marguerite. Tout le monde s’y réunit : pique-nique, Joggeurs, famille, jeunes, bref très bonne ambiance. J’ai aussi fait le marché couvert : alimentation locale et spot pour manger assez cool. Mais j’en avais fait un autre plus dans le haut du quartier Juif encore plus couleur locale avec le bâtiment décrépi et les grand-mères qui font leur courses.

DSC_0862

Je suis aussi parti à la découverte de café ou bar dans l’ancien quartier juif. Un bonus spécial pour le Blue Bird café. Café torréfié maison et particulièrement bon. J’ai aussi fait un tour au Kuplung café saveur underground dans une cours. Coloré et avec des serveurs sympas. J’ai surtout profité de mon dernier jour pour me balader et prendre la température de la ville [qui est très élèvé le temps de mon séjour]. Pour mon dernier soir et rester dans l’ambiance “Quartier Juif”, j’ai testé l’Hummus Bar pour manger végétarien [fallafel, mon ami]. Très bon et pas cher. Puis étant gaver jusqu’à la glotte, j’ai déambulé dans mon quartier. Bar underground installé au fond d’une cours, street food, camion, bar à ambiance et des dizaines de personnes se baladant ici et là. Bonne ambiance mais étant seul et gavé, je suis rentré, je ne me sentais pas l’esprit à poser à un bar et de commander une limo [oui parce que la bière, c’est vraiment pas possible….] surtout que je n’avais nullement soif [un 1/2 litre limo à 1,5€ ça calme].

Je me prépare à quitter Budapest. Une ville sympa avec une vraie ambiance et un vrai patrimoine. Plus underground que Vienne, plus vivante que Bratislava. Budapest est une ville à part, à tester vraiment.

Merci à Popo, Nicolas et Zilia, pour les plans et les contacts. Merci.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s