Prague, République Tchèque–Mes Cafés de bohémiennes

Troisième et dernière partie sur mon séjour à Prague. Je vous ai parlé de mes impressions, de ce que j’ai vu mais parlons de choses plus concrètes : la bouffe [et je vous parlerais de filles de l’est car ça augmente les stats!].

DSC_0762

Niveau restaurants ou cafés, j’avoue que je n’ai pas fait de folie. Le premier soir, j’ai testé un super restaurant qui était mon troisième choix mais quel choix mes amis [trop de monde dans les deux premiers]. Service hyper pro, cuisine au top et les desserts à tomber [glace de yaourt sur son lit de fruit rouge frais, j’en ai la bave aux lèvres], le plat principal, un plat tchèque revisité. Je ne me rappelle plus mais une sorte de quenelle  de dinde fourrée au fromage et autre sur un lit de fromage blanc avec des médaillons de pommes de terres. Terrible, tout simplement terrible. Je recommande le Stoleti, une valeur sure.

Mon second restaurant, Head Clear [Lheka Halva dans sa version tchèque], j’ai du réserver, un végétarien planqué dans une impasse avec une allure d’auberge abandonné mais tout simplement blindé [bon il y a un plaque indiquant que c’est l’un des meilleurs restaurant de sa catégorie.]. une carte généreuse et entièrement végétarienne avec produits bio, anti allergène et toute la team. Le restaurant ne failli pas à sa réputation : des Quesadillas généreuses et un cheese-cake avec une vraie coulée de myrtilles dessus. Franchement pas déçu, un prix correct [12/13€, le tout], ça valait la peine d’attendre.

Au détour d’une rue, je suis tombé sur un bar de la chaine Hooters. J’y suis allé prendre un verre au milieu de tous ses mâles en manque pour le délire. La principe de cette chaine est de diffuser du sport, de boire des grosses bières et surtout avoir des jolies jeunes filles en culotte short orange et t-shirt blanc taille 8ans qui assurent le service tout sourire. Jeunes filles embauchées pour leur CV en béton armé et leurs connaissances stratosphériques sur la physique quantique, vous vous en doutez bien. J’y suis resté 15 minutes [le temps de prendre une limo], de par la chaleur étouffante et ce sentiment que je nageais en pleins beaufferie crade, je me suis vite senti mal à l’aise. Je ne suis pas contre de voir de jolies filles mais là ça sent tellement le truc pour les mâles, les vrais [ceux qui ont des choses à se prouver et qui veulent une très grosse voiture] que ce n’est pas possible. Bref j’ai vite quitté les lieux. C’est d’ailleurs assez étonnant de voir tous ces groupes de mecs se balader à Prague, du moins ça m’a plus sauter aux yeux que dans les autres villes. Juste cette impression que la vision du mec basique de Prague : fille tchèque + Youporn + Bière = Fille facile = il faut que j’aille à Prague.

Ah, vous voulez savoir si les filles sont jolies comme vous l’avez entendu partout… Franchement, je ne dirais pas plus qu’en France à Paris [Prague et la plupart des villes que j’ai traversé sont des capitales]. Enfin cela ne m’a pas plus marqué mais je dirais une chose pour mes compatriotes, la Française a la classe. Les filles de l’est un peu moins. [Pour ceux qui ont lu l’article pour les filles, vous pouvez y aller, je n’y reviendrais plus].

DSC_0816

Pour remonter le niveau et parler de choses plus sympas : j’ai testé deux très bon cafés. Le premier est situé dans la maison municipale. Bâtiment Art nouveau de grosse classe, mosaïque au fronton. Le café se trouve dans une immense salle art nouveau, superbe bien aménagé et d’une belle tranquillité pour boire un café. Le truc rigolo c’est que le responsable des pâtisseries passe avec son charriot blindé de gâteaux [4€ la part] pour vous les proposer. Second petit café sympa : Le Ebel Café. Planqué dans une rue dans le centre historique, salle voutée avec déco rétro mais un choix de gâteaux sympa [la tarte aux pommes divine] et un choix de café impressionnant pour pas très cher. L’ambiance est feutrée et les serveuses sont patientes et gentilles [avec mon anglais…]. Je peux en rajouter un troisième pour le cadre, pas loin du musée Kafka. En effet, nous sommes installés sous un porche et la terrasse se trouve dans le prolongement de ce porche, assez sympa, prix cool, seul le service est un peu dépassé. Par contre pas moyen de remettre le nom et Google ne l’as pas répertorié…. Dommage.

Prague me laisse une bonne impression finale. Une ville qui demande que l’on y passe du temps, qui permet de se promener, de visiter et de bien manger. Parfait pour un long week-end. Mais il temps d’avancer et d’entamer le retour à mon point de départ et de retrouver les miens.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :