Dresde, Allemagne–Mon long retour

Je viens de commencer la cinquième semaine de mon voyage. Une dernière semaine pour revenir sur Reims. Lorsque j’ai préparé mon voyage, j’avais le choix entre faire de la route non stop ou de la diviser en petites étapes afin de découvrir un peu plus l’Allemagne.

_DSC0886

J’ai pris cette option qui m’évitait des heures de route et de rentrer sereinement chez moi. Pour les villes étapes, je me suis déjà renseigner sur qu’elles étaient les villes à voir absolument en Allemagne. Dresde fait parti de ce top five. Ancienne capitale de Saxe, elle bénéfice d’un centre “historique” important. Je mets des guillemets car en fait Dresde a été détruit à 90% durant la seconde guerre mondiale, tout a été reconstruit à l’identique.

Mon arrivée en ville est assez galère, la ville est en travaux et impossible de se repérer. Le temps déposer mes co-voit et je file au musée de l’histoire militaire allemande pour attendre 14h. Musée à faire et où j’aurais passé facilement tout l’après midi. En effet, le musée décrit la guerre et comment l’histoire de l’Allemagne s’est construite sur la guerre. Le musée propose aussi des thématiques liées à la guerre. Très intéressant, réaliste, abordable et surtout super long. J’ai du me stopper pour aller prendre ma chambre et visite le centre de Dresde.

D’ailleurs chose originale, mon hôtel est un bateau. C’est un choix premier prix, ça se sent un peu mais bon ce n’est que pour nuit. Le temps de prendre possession des lieux et je me dirige vers la vieille ville profitant de filer entre les gouttes. Le temps ayant décidé d’abandonner le soleil et la chaleur étouffante.

La ville ne démérite pas son top five. Le centre reconstitué est très beau, enfin très baroque, église originale et château fort chargé en déco mais c’est joli. Ca me permet de me balader et de découvrir la ville. Suite à cette balade, je change d’ambiance et me diriger vers la ville nouvelle. Ambiance assez alternative car ce second centre ville est bombardé de tags et autres street-art. Pas mal de bars, les parcmètres sont entièrement repeints et au détour de ma balade : une arrière cour propose magasins, sculptures en plein air et d’autres choses intéressantes. Idéal pour prendre un café et tenter de me réchauffer, la température étant de plus en plus basse.

_DSC0937

D’ailleurs, le temps se dégradant à chaque minute, je préfère manger tôt pour rentrer car demain, je reprend la route. Je file au Café Planwirtschaft au fond d’une cour, lui aussi. C’est un petit resto bien généreux sur les plats avec un déco bien sympa à partir de pièces de machines outils, original et copieux. Puis je décide de rentrer : la pluie gâchant un peu la soirée, je préfère rejoindre ma chambre. J’ai pu à loisir maudire le responsable de l’hôtel me garantissant quinze minutes à pieds auquel il faut réellement rajouter dix minutes. Quand vous n’avez pas de parapluie, vous êtes en short et trempé jusqu’aux os… vous les sentez bien les dix minutes.

Dresde était une découverte intéressante gâcher par la pluie qui aurait mérité une journée supplémentaire juste pour son musée militaire et prendre le temps de découvrir la ville. Mais je dois continuer mon retour. Direction ma prochaine étape.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s