Mes bandes dessinées #32 : Yuyu Hakusho

Gros succès des années 90 pratiquement inconnu du grand public en France. Yuyu hakusho ne s’est fait connaitre qu’à partir des années 2000 avec la traduction du manga en France et la diffusion de l’animé sur la chaine Manga. Il s’agit pourtant d’un des plus gros concurrents de Dragonball Z de la belle époque et un des shonen les plus populaires des années 90 au Japon. Personnellement, j’avoue que c’est l’un des mangas que j’ai lu. J’adore le relire pour pleins de bonnes raisons alors autant vous en parler.

yusuke

C’est un manga étrange dans son évolution et son histoire est le meilleur exemple de ce changement. En effet, elle a connu une étrange évolution. Les premiers tomes nous parlent d’un écolier bagarreur et un peu rebelle qui se fait tuer mais vu que sa mort n’était pas programmée, il erre comme un fantôme. Alors pour qu’il retrouve la vie, il doit faire de bonnes actions et aider les morts ou les vivants à trouver la paix… C’est l’histoire des deux premiers volumes. C’est rigolo, c’est marrant, c’est gentil….

Mais après le manga prend une tout autre tournure. Le changement éditorial est là au milieu de Shonen qui enchaine de la grosse baston puissante, il faut se démarquer. Yusuke revient à la vie et gagne en puissance, affronte des adversaires de plus en plus fort, s’entraine, s’entoure d’une équipe de personnages tout aussi charismatique : Hiei [le vegeta/piccolo/ikki de la bande] Kurama [le shun, beau gosse selon les critères très japonais] Kurabawa [Le rival pas méchant au bon cœur de type, Krilin]. Le lot de personnages types d’un shonen. A la différence que les héros sont entourés de pas mal de femmes fortes qui tourne autour de l’équipe et interviennent régulièrement dans les aventures du héros.

Yuyu_Hakusho_Vol12_Ch06_page125

Puis l’univers est spécial, nos héros luttent contre des démons. L’auteur n’hésite pas à dessiner des images bien crades de démons sanglants et dégueu. Bref Yuyu Hakusho a quitté les fantômes pour des démons bien démoniaques et une évolution en baston et en puissance bien sympathique qui en font un shonen de premier ordre. Les ennemis sont charismatiques, les bastons bien badass et le manga a son lot de moments bien épiques qui le font grave.

Autre point positif est l’évolution du style graphique du mangaka. De très classique à très particulier, les planches s’enchainent et l’auteur diversifie son trait : réaliste, enfantin, brouillon bref, il n’est pas constant, on reconnait les personnages mais il varie son style avec une histoire bien plus sombre que les autres shonen de l’époque. On tue souvent et régulièrement des humains ou des démons. Les humains étant parfois pires que les humains. Car au fond, ce que veut montrer le manga ce n’est pas la nature de l’être qui fait que l’on soit un démon ou pas. C’est sa façon d’agir [petite morale nous voilà].

Mais même avec tous ses bons points Yuyu Hakusho a un gros défaut : sa fin. Bâclée, brouillonne, désintéressée. J’ai senti clairement que l’auteur lâche son œuvre par désintérêt ou manque d’envie. Les derniers points de l’ultime arc sont résumés en quelques cases, les combats sont oubliés ou vite conclus [case de début et une case de fin]. Bref le manque d’idées ou une envie de passer à autre chose rendant le dernier tome chaotique. Les personnages sont mis en arrière plan bref la fin est une sorte de mélange de fragments d’idées. Ce qui gâche l’appréciation globale du manga qui donne un gout d’inachevé. En même temps l’auteur, Yoshihiro Togashi, est celui de Hunter X hunter, son autre gros succès où les pauses de quelques mois [voire plus] sont monnaie courante. En général liées à la lassitude de l’auteur et son mal à supporter le rythme soutenu de la production des mangas.

yu-yu-hakusho-437370

En tout cas, si vous voulez découvrir un manga de type shonen original, épique avec de bons combats, vous avez là 19 volumes d’une petite perle qui se lit toujours très bien. A découvrir.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s