Mes bandes dessinées #34 : La Nueve

La Nueve est une de ces bandes dessinées qui interroge. Elle fait partie de ces romans qui racontent la vie, l’histoire mais celle que l’on oublie. Celle qui n’est pas dans les livres car insignifiante ou pas glorieuse pour notre pays, loin de la chronologie officielle. Cette BD est aussi terriblement d’actualité car on y parle de fascisme, de lutte armée, d’émigration. Qui nous rappelle que nos contemporains n’ont rien à envier en terme de peur de l’autre et que ce n’est vraiment pas une question d’origine [2015 : Musulman, 1939 : Communistes, anarchistes, républicains].

la-nueve-par-paco-roca_4885751

Que raconte la Nueve ? Elle raconte l’histoire ce régiment constitué majoritaire d’espagnols républicains. En effet, à la fin de la guerre civile espagnole, pour les républicains ayant combattu Franco, la seule issue était la fuite ou la mort. Franco soutenu par les puissances de l’Axe, ignorer par les alliés allaient gentiment massacrer les espagnols qui avaient lutté contre lui ou qui n’avait pas trop les même idées que lui.

la_nueve_planche01_0

Pour ceux qui avaient réussi à fuir, en France principalement, c’était pour rejoindre les camps d’internement ou de travaux forcés [et oui, classe les français] mais avec la seconde guerre mondiale, le régime de Vichy puis le débarquement allié en Afrique de l’ouest. Le général Leclerc allait monter une unité constituée de ce qui restait de français prêt à se battre mais aussi des antifascistes prêts à aller botter le cul à Hitler. La Nueve est née à ce moment, Les républicains espagnol qui avaient perdu contre le fascisme allait pouvoir prendre leur revanche et ont participé à la libération de Paris malgré le triste accueil des Français.

Le roman graphique se présente sous forme d’une interview entre le dessinateur et un ancien de la Nueve qui relate ses souvenirs, tristement vrai de cette compagnie [la BD est validé et co-écrit avec un historien]. C’est donc une vraie œuvre de découverte pour ceux qui s’intéressent à l’histoire, à ces hommes qui se sont battus pour nous et qui ont vaincu le fascisme et Vichy. Les traits de Paco Rocca s’accordent parfaitement au récit.

6a0120a864ed46970b01a511f7f132970c-800wi

C’est une BD qui m’a touché vraiment beaucoup. Je suis féru d’histoire et je trouve que la « petite » histoire est toujours plus intéressante que la grande que nous connaissons tous. De plus, connaitre l’histoire d’autres pays est quelque chose que je trouve intéressant. C’est d’ailleurs grâce à la bd que je me suis plongé dans des périodes historiques non liée à mon pays [La restauration Meiji au Japon grâce à Kenshin le vagabond, la guerre de sécession Américaine etc….]. C’est donc une véritable mine d’or et autre vision de la seconde guerre mondiale. Surtout on y voit un parallèle avec la situation actuelle en Syrie [non intervention des pays occidentaux, réfugiés fuyant un régime répressif, refus, et peur de l’étranger….]

C’est une bande dessinée que je ne peux que recommander. Un vrai roman bourré d’informations et surtout intelligemment développé et écrit. A lire sans aucun doute.

Publicités

Un commentaire

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s