Défi

Mon double maléfique et moi sommes des hommes de défis. Bien que nous soyons comme les deux faces d’une même pièce : différent sur bien des points mais si proche dans notre quête d’aventures et découvertes. Ils nous arrivent de temps à autres de relever des défis improbables. Le dieu de l’aventure ne s’y est pas trompé. Car il a vu en nous les élus, les pieux aventuriers qui allait affronter les défis les plus insensés dans le seul but de connaitre la vérité, de la ressentir et de la partager. Mais, surtout de faire partie de ceux qui savent. Ceux qui peuvent dire :”Nous l’avons vu”.

Hollywood Suite movies movie film 80sQuand on se lance un nouveau défi!!

Notre quête de défis est avant tout une quête de vérité. Il ne s’agit pas simplement de voir un bon film ou de faire un bon jeu vidéo pour l’amour des plaisirs vidéoludiques. Non. Il n’y aurait pas de défis s’il n’y avait pas de souffrances ou d’épreuves à surmonter. Nous opérons dans le douloureux, l’improbable, le mal, le mièvre. Tout cela dans un but de vérité : Savoir pourquoi c’est si nul ou si bon ? Car derrière ce but se cache les arguments qui nous permettront d’avoir de quoi débattre, approuver la nullité ou défendre ce qui semblait indéfendable. Nous ne pourrons surtout pas nous cacher derrière le « j’ai entendu dire, j’ai entendu parler, il parait que, d’après ce que j’ai lu ». En clair, nous serons les maitres et seigneurs des cartes de l’argumentation.

Il n’y a pas, il ne peut pas y avoir de peut-être dans notre quête. Il n’y que la vérité, le vécu, l’expérience, la douleur ressentie qui nous permet d’affronter les fans ou les antis avec de vrais arguments avec la certitude de ceux qui savent. Car oui, nous savons, nous avons appris. Car il nous faut lutter dans l’internet est ce gros repaire à troll et de fans ultimes bref à se battre arguments aux bouts des doigts. Il ne faut pas oublier que beaucoups d’arguments sont souvent résumé à ces quelques mots : “c’est de la merde parce que c’est la merde”. Ces Internautes se basant sur une fraction de l’information pour établir une probabilité de qualité d’une œuvre en l’estimant de nul car la majorité la qualifier ainsi.

Mais c’est aussi de l’amour pour comprendre pourquoi des gens peuvent apprécier ou encore rester perplexe face au succès d’une œuvre. Nous avons subi les pires tortures après un Dragon GT indigeste et improbable, nous avons affronté un vampire plat et éjaculateur précoce ainsi que sa compagne aux menstruations constantes vu sa capacité à être heureuse.

Mais nous avons vu. Nous pouvons parler de DBGT et affirmer à quel point c’est du caca tout comme Twilight et son degrés zéro de l’intrigue. Nous avons subi, nous avons souffert mais nous avons relevé le défi sans broncher.

Maintenant, il nous faut trouver un nouveau défi cinématographique à relever car telle est notre destinée.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s