Mes bandes dessinées #36 : Miss Marvel

Cette année, je me suis vraiment plongé dans l’univers des Comics. J’en ai eu lu beaucoup. Je vous avais parlé de Daredevil que j’apprécie beaucoup. Mais dernièrement, j’ai mis les mains sur le prix Angoulême 2016 : Miss Marvel. J’étais curieux de savoir pourquoi cette bande dessinée méritait un tel prix. J’avoue que je fus agréablement surpris. J’ai découvert un véritable chef d’œuvre.

ms-marvel-8-friends

Nous suivons l’histoire de Kamala Khan qui suite à une brume se voit doter de supers pouvoirs. Dit comme ça, c’est assez basique. Une brume mystérieuse, des supers pouvoirs, rien de neuf. Sauf que notre héroïne est issue de l’immigration. Pas irlandaise ou italienne, Kamala est pakistanaise, musulmane de confession et ses parents sont des nouveaux émigrés installés à Jersey City, la banlieue proche de Manhattan. On découvre une Kamala tiraillé entre la culture pop américaine, celle avec laquelle elle a grandi et sa culture familiale très différentes mais importante pour ses parents. Pour Kamala, cette culture est éloigné la vie américaine, la religion ne la passionne mais pour autant elle la respecte. Ces parents sont aimant mais conservateurs et cherche le bien de leur fille. Voulant l’élever avec leurs repères qui ne sont pas celle de notre ado. Une ado avec des problèmes d’ado et qu’elle doit gérer au mieux avec tous les impératifs de son entourage. Et des supers pouvoirs.

page1

J’avais imaginé une BD clichée mais c’est très bien fait. Kamala est une ado comme beaucoup d’autres qui porte le poids d’un héritage culturel et traditionnel fort mais qu’elle ne renie pas. Car les valeurs restent la famille avant tout. Pourtant, certaines de ces amies porte le voile par choix ou son frère ne vit que par les écritures saintes au grand dam de ses parents croyants mais pas bigot. Pourtant pas d’extrémistes, pas de fanatiques religieux juste des nuances diverses d’une religion si critiquée qui permet aussi de faire comprendre que l’islam n’est qu’une religion comme les autres.

ms-marvel

Mais cela reste un récit de super-héros. Notre héroïne n’a pas de combinaison moulante mais doit sauver sa ville ou ses amis. Les arcs restent assez classique [un super méchant complote, on enquête, on se bat, on fait des rencontres cross-over]mais l’écriture et la vie de kamala sont eux originaux et surtout cela pose un regard plutôt neuf et intéressant. Le dessin est particulièrement bon et intéressant. Pour moi, il est proche d’un dessin de conte pour illustrer une histoire de Roald Dahl [Charlie et la Chocolaterie, Le bon gros géant, etc…]. Bref très loin des musculatures ou des physiques de cross-fiteurs des super héros classiques, mais un dessin doux et surréaliste hyper agréable et totalement raccord avec l’histoire. Les différents dessinateurs qui se suivent, ont des styles très sympas qui se démarquent des autres styles de Marvel [Manga, pastel, surréaliste, etc].

Je ne peux que vous recommander Miss Marvel, une vraie bonne découverte BD et Comics avec une écriture qui fait plaisir à lire mêlant se coté super-héros et conte pour ados qui rend la lecture et la relecture plus que plaisant. Les trois premiers tomes forment le premier arc, j’attends le volume 4 avec impatience.

Publicités

Un commentaire

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s