Foz do Iguaçu, Brésil–De cascades en cascades

Je quitte Posadas et les Missiones pour le nord de l’Argentine et je vais même au-delà vu que je m’arrête à Foz do Iguaçu au Brésil [Samba, Rio de Janeiro, etc]. Plusieurs raisons pour ce choix, plus de choix de Airbnb moins cher, plus grosse ville donc plus pratique en théorie mais surtout l’avantage de vivre dans un nouveau pays même si une ville frontalière.

_DSC0251

Donc fini, l’espagnol, bonjour le portugais. D’ailleurs mon arrivée au Brésil est un peu pas terrible, je descend au bon arrêt mais les explications de mon hôte sont plus que laconiques [pour ne pas dire incompréhensible] : “le troisième paté de maison dans la région de machin truc c’est là” moyen, moyen. Je tourne entre une zone commerciale et résidentielle sans trouver la bonne adresse [Google map aux fraises] et pas de Wifi donc je ne suis pas joignable. De plus, la nuit est tombée ce qui n’est pas rassurant pour moi. Le Brésil me semble bien moins sûr que l’Argentine [j’y reviendrais]. Au bout d’une heure, je reviens sur mes pas, m’installe dans une station-service fin énervé et chope un Wifi.

Rulian me répond très vite et vient me chercher. Au début, j’étais parti sur ces explications, c’est de la merde. Mais le mec arrive avec le sourire, sa coccinelle noire d’époque, sièges penchés en arrière, un pommeau à tête de mort. Je me dis « non c’est cool en fait ». Puis Rulian me met super à l’aise, me propose pour  faire une lessive, à boire, un joint [enfin tous les trucs que je ne fais pas], me présente son pote. Rulian est un métalleux et la maison est en musique. En même temps, les brésiliens chantent toujours. J’ai eu le droit à a du black métal Polonais ou Brésilien [et des questions sur le black métal français dont j’ignore tout] mais aussi de la bonne vieille musique bien old school brésilienne des familles. Bref grosse ambiance bière, on rigole fort, on se salue comme des gros métalleux [seuls les vrais savent]. Bref super ambiance.

_DSC0378

[Je sais cette chemise en moche mais j’ai pris toutes mes fringues que je peux me faire voler ou perdre sans regret]

De mon séjour à Foz, je ne retiendrais pas grand chose, c’est une ville sans charme, des boutiques, pas vraiment de restaurants plutôt des cafétérias, enfin ça m’a l’air le type de restauration du Brésil assez proche du Portugal [enfin le petit listing sur lequel on note ce que tu prends, ça me l’a rappelé]. Je n’ai pas d’adresse à recommander, même pour prendre le petit dej’ que ce soit en ville ou dans la station service à deux pas de mon logement, aucune différence. D’ailleurs, je ne me suis pas trop baladé. Même mon hôte m’a déconseillé de sortir après 21h/22h. Effectivement, le Brésil ça rigole pas trop. Les maisons sont souvent barricadées de grilles, de murs et même de clôtures électriques au dessus du mur. C’est un peu bizarre, en Argentine ou en Uruguay, j’ai vu des grilles devant les maisons mais pas à ce point, la c’est vraiment toutes les maisons. A côté, l’Argentine semble super sure.

_DSC0419

Mais peu importe, Foz, ce n’est que mon dortoir, je suis ici pour voir les chutes d’Iguazu du côté argentin et brésilien. C’est une des choses à voir absolument en Amérique du Sud. Je rajouterais quand c’est possible : dans sa vie. Clairement, c’est bien plus impressionnant que les chutes du Niagara [désolé amis Canadiens ou américains, mais il n’y a pas de match]. En fait, les deux côtés ont conservé leur coté un peu sauvage, les parcs sont totalement plongés dans la nature pour tomber sur les chutes, c’est d’autant plus impressionnant.

_DSC0137

Ce fut une vraie claque de découvrir les chutes le premier jour du côté brésilien. Pendant une heure ou deux, je me suis baladé avec vue sur ces fabuleuses chutes. Le son, le débit, les différentes chutes, la nature, les Coatis [sorte de rat à nez long] qui se baladent partout en quête de nourriture. C’est un spectacle fabuleux. Le mieux c’est de voir les photos, c’est incroyable. Le second jour, je suis retourné voir les chutes mais du coté Argentin. La principale différence entre les deux, c’est que le Brésil fait face aux chutes et que l’Argentine on passe au dessus ou à coté des chutes. Deux spectacles, deux ambiances et je dirais que les deux sont obligatoires.

_DSC0195

D’ailleurs en allant du côté argentin, j’ai fait connaissance avec un mexicain trilingue et deux brésiliens. Nous avons échangé en toutes les langues. Notre rencontre s’est faite au changement de bus. A l’arrêt, le taxi nous propose de nous emmener pour le même prix que le bus si on est quatre. Mon nouvel ami mexicain dit OK, je dis OK et les deux français qui étaient là aimable comme des portes de prison et n’ayant rien a foutre des autres [4€ c’est trop cher] nous lâchent. Le couple brésilien arrive, nous leur proposons le deal. Et voila comment un groupe se forme pour passer la journée ensemble au parc et finir par s’échanger nos Facebook. Honnêtement, je n’ai pas tout compris, ça parlait beaucoup portugais mais c’était cool, on a parlé de tout et n’importe quoi [et de futchébolle]. Mais c’était bien. Enfin sauf pour le représentation musical de la France : Stromae [ça va, oui, ça va, tu n’as lu la suite] Maitre Gims [et chanté en plus, Monsieur…], Jul [oui, là ça pue plus que prévu] et Alizée [Mega Kaméhaméha dans notre culture musicale…]…. Je ne sais pas si c’est mort pour la culture musicale française mais on est mal.

Je quitte Foz aujourd’hui, Je quitte le nord est et le Brésil. Je change de côté et direction l’ouest.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s