Mes bandes dessinées #40 : Haikyu

Vous avez vu les photos sur Insta ? Non ? Vous avez vu mon retour sur la série Animée sur Facebook ? Non plus ??? Arf… Je vais devoir en rajouter une couche. Je vais vous parler de ma dernière découverte Manga et véritable coup de cœur : Haikyu. Un manga de sport et surtout de Volleyball, très loin de Jeanne et Serge vu qu’ici on nous parle de Volley-ball Masculin.

tumblr_static_tumblr_static_3f7xbupkyi048wg0owsc48g0k_640

Haikyu signifie littéralement : volley-ball. Meilleur titre du monde, j’ai découvert que le Japonais donne un nom pour tous les sports que nous connaissons sous appellation anglaise, avec cette information rigolote, le titre est plus que clair. Nous allons suivre les aventures d’Hinata qui intègre le lycée dont l’équipe scolaire lui a donné envie de jouer au Volley. Mais depuis l’équipe est considérée en déclin. Cela ne va pas le démotiver car entouré de ses partenaires, il va enfin pouvoir pratiquer ce sport qu’il affectionne tant.

Vous dire que je ne suis pas tombé sous le charme de cette BD, c’est mentir. J’aime beaucoup ce manga pour pleins de bonnes raisons : son approche un peu différente du shonen sportif, son humour pas lourdingue et ses personnages attachants et variés. Puis pleins d’autres points comme le fait qu’Hinata, le héros, n’est pas un dieu dans sa pratique ou un génie qui joue instinctivement voir le pilier de l’équipe. Il est bon et progresse et veut progresser, il est un moteur par son envie, son investissement et son ton exalté mais n’est pas génie talentueux capable de reprendre n’importe quelle balle. Le manga insiste sur le un jeu d’équipe, point central du volley, où c’est l’équipe qui gagne et non le joueur. Contrairement à Captain Tsubasa [Olive et Tom pour les anciens] où en général l’équipe du Japon prend sa branlée contre [équipe Random] sans Tsubasa et arrache voir domine son adversaire avec lui. Tsubasa est invincible pas Hinata. Un héros avec des faiblesses le rend bien plus attachant.

Haikyu_mangazo_manipuladora_manga_anime_02_tierra_freak_tierrafreak.com.ar

Comme, je l’ai dit l’équipe est importante, le manga a développé ses personnages. Evidemment, nous avons le rival que le héros veut battre mais qui manque de bol joue dans son équipe. Un génie du volley avec son air ténébreux classique mais qui se trouve être un asocial et un cancre scolaire [ce qui joue le contre rôle de ce type de personnage mystérieux et poseur ne se mêlant pas au groupe]. Les autres personnages sont aussi intéressants, développant les motivations de chacun et leur envies ou doutes. A tel point que le manga tourne au manga scolaire avec ses obligations pour les Terminales ou les premières [examens de fin d’années, choix des études, le fait de ralentir la pratique extrascolaire pour privilégier les études supérieures, etc..].

Cette approche permet de mettre en avant un point gagnant du manga : les thématiques. Certaines sont généralement peu abordées dans les mangas sportifs que j’avais pu lire. En général, on se consacre à l’équipe du héros qui enchaine les victoires sans trop ce soucier de l’adversaire d’un match ou de l’environnement extérieur ce qui donne l’impression que tout tourne autour du sport comme si il s’agit de la coupe du monde de la discipline. Deux thématiques m’ont touché. La première qui aborde les adversaires d’un match qui ne sont ni des héros, ni la super équipe à battre mais qui sont là, eux aussi, ces équipes de second plan, ni fortes ni meilleures que les autres pour jouer. L’auteur nous rappelle que tout le monde jouent pour gagner et pas que pour faire de la figuration que les pleurs et le goût amer de la défaite concerne tout le monde et pas seulement les héros. Un des meilleurs chapitres que j’avais pu lire [#fragile].

p_00008

Autre thématique intelligente au travers d’un personnage qui semble peu concerné : pourquoi tout donner, s’entrainer, progresser pour un sport scolaire, un sport dont la pratique s’arrêtera à la fin de la terminale. C’est une vraie question et c’est malin quand on a l’habitude de voir les héros tout donner pour gagner comme si leur vie en dépendait, on a envie de dire pourquoi ? Il ne faut pas l’oublier, il s’agit de sport scolaire et non professionnel et quand on prend du recul, c’est assez vrai, quel intérêt ?

tumblr_inline_nrdr8rc4M61qggc9g_500

Je ne peux que recommander de lire ce manga. SI vous êtes fan de sport, de volley ou de shonen. C’est un manga qui joue sur la passion du sport et l’envie de progresser, de jouer, de progresser et de battre l’adversaire qui fait face. Le tout est servi par un dessin impeccable et une histoire pleine de rebondissements qui offre des surprises sortant des sentiers battus, à mes yeux, du shonen sportif. Un excellent manga avec beaucoup d’humour, de passions et d’esprits combatifs. A lire chaudement

[Pour les récalcitrant à la lecture, l’animé est excellent et composé de trois saisons de 12 épisodes]

Publicités

Un commentaire

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s