Fin d’hibernation

Mes vacances se sont terminées. J’ai déjà repris le lycée pour un rush final et pour donner un skill maximum à mes élèves. Je dois les préparer à affronter leur boss final qui est le bac. J’avoue que je suis bien content d’arriver à cette période. Entre mon état d’entrée en vacances et la sortie, il y a un mieux. Because une année de rush, de cours et encore de cours qui n’étaient pas prévus au programme. Autant vous dire que j’ai l’impression d’être un gros ours mal léché qui sort de trois mois d’hibernation, en mode « laissez-moi me réveiller et prendre un café ». 

20170225_122722

Si vous suivez le blog et que vous n’en n’avez pas l’impression car je publie régulièrement, je prends toujours des photos, j’ai mis une nouvelle rubrique en place [une destination et trois cafés pour les trois du fond qui ne suivent pas]. Vous avez peut-être même eu l’impression que ma vie se jouait sur Legend of Zelda. C’est normal mais dans les faits pas tant que ça. La grosse majorité de mes publications ont été écrites durant les vacances de Noel et mes articles de cafés sur la base de mes bons souvenirs à travers le monde [souvent que des réécritures]. En fait, j’ai rushé dans l’écriture durant mes vacances car ça me soulageait et me sortait du taf. D’octobre à Décembre, je me noyais sous le taf. Ecrire a été une bulle d’air.

Alors pour les plus observateurs  [ou mes fans inconditionnels] à partir de Janvier, il y a eu le voyage à Bologne mais très honnêtement, je n’ai rien vraiment écrit de nouveau depuis. Mes vacances de Février ont suivi le chemin du rush dans lequel je vis depuis la rentrée. Mais que s’est-il passé ? se demande le lecteur incrédule.

En effet cette année, j’avais un plan. Après mon grand voyage en Amérique du Sud. Je voulais profiter, me poser. J’avais dit non à certains cours supplémentaires à la fac, stopper mes cours d’espagnol [mais rassurez-vous, je le pratique encore, ouais bon ok, j’essaie], promis de regarder moins de films, de profiter de mes soirées. MAIS mon année scolaire et de travail ne s’est pas trop passée comme prévue. Elle a été fortement chargée peut être un peu trop. Des heures supplémentaires à plus savoir qu’en faire chaque semaine, plus de classes, plus de préparation, plus d’épreuves de bac, de tutorats plus de tout au lycée… La faute à la fornication joyeuse qui a suivi notre victoire de 1998. Donc des centaines de lycéens sur le marché dont il faut bien s’occuper. Un nombre de prof n’ayant pas cru de la même façon [pour faire simple, il est resté le même]. Mon lycée comme beaucoup d’autres, comble les trous avec les moyens du bord.

Conséquences pour moi, mes beaux projets de “on va la jouer cool cette année” sont tombés complètement à l’eau. Plus d’heures, plus de taf perso et beaucoup moins de temps pour écrire, voire penser à écrire. Ma tête étant au taf 6 jours sur 7 et toute la journée. Quand j’ose partir un weekend, autant vous dire que toutes mes soirées prennent chères et mes heures de sommeils avec. Difficile de penser à autre chose. Je me couche toute la semaine à plus d’une heure de mat’ et je me lève hyper tôt [comprendre avant 7H]. Le Samedi n’est que grasse mat et sport pour repartir dans la joie et la bonne humeur du taf le dimanche. Alors je m’accorde des pauses [ciné, sport] mais cela plombe encore plus mon emploi du temps.

Car ce que j’avais décidé d’abandonner au profit d’autres activités, ne m’a pas aidé me dégager du temps. Un entrainement plus régulier et plus sérieux depuis Janvier qui m’a fait perdre quelques kilos. Entrainement aux 10 km, entrainement de taekwondo plus intensif, plus de technique car j’ai eu un regain de motivation pour m’améliorer. Mais au détriment de mon temps libre. Moins de films mais plus de jeu vidéo [saloperie de Zelda…] au final, un jeu à somme nulle. J’essaie aussi de lire mais je m’effondre de fatigue sur mes livres.

J’essaie alors de partir le plus régulièrement possible de Reims, pour m’éloigner du taf et souffler. Pourquoi? Car sinon je pense au taf, je travaille ou je reste planté dans mon bureau. C’est ce que j’ai voulu faire durant mes vacances de Pâques mais tellement pris que je ne savais pas où aller. La Bretagne était cool, mais j’en encore besoin de reprendre mon souffle. Le mois de mai avec ses ponts, les anniv de famille, de potes, les voyages prévus vont pouvoir me faire sortir de cette longue hibernation professionnelle où seule compte la réussite de mes élèves.

En attendant, j’essaie de faire la part des choses pour reprendre mon souffle entre deux brasses de travail pour avancer et j’espère ralentir le rythme pour me consacrer à des choses plus légères.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s