Amsterdam, Pays-Bas – Rouge n’est pas ma couleur

Durant mon séjour à Amsterdam, j’ai certes pas mal crapahuté dans le Joordan mais j’ai aussi été dans d’autres quartiers en particulier le centre et l’ancien quartier juif. Evidemment, je n’ai pas évité le fameux quartier rouge. C’est le centre névralgique du tourisme de la ville et autour de celui-ci, il y a le centre, commerçant avec des monuments et autres choses à voir pour le promeneur solitaire [Jean-Jacques !!!!].

7410052572

D’ailleurs parlons-en de ce fameux quartier rouge. Le fameux spot d’Amsterdam. Les coffee-shop, des jeunes [et moins jeunes] dames de compagnie sous des lumières rouges et surtout une foule incroyable, dense et hétéroclite. Je me suis aperçu qu’il y avait plusieurs types de touristes aux Pays bas. Du classique familial, au Charles-Henri en mal d’émancipation, au retraité ébahi voire le routard en quête de nouvelles découvertes et le groupe de mec « genre questcequya » venue directement en jogging casquette pour clairement fumer de la drogue et voir des filles autre part que dans des pornos. Choc des cultures mais aussi des comportements peu civiques [Amsterdam, enfin le quartier rouge et ses alentours sont sales mais genre tellement que Paris parait propre voire nickel à côté]. Ce qui pourrait expliquer le côté exaspéré des Hollandais voyant des touristes juste venus pour se la coller.

Le quartier rouge est juste blindé de touristes. Des touristes qui ont l’impression de venir à une attraction Disney. On y vient avec ses enfants (véridique, je suis encore ému de cette petite fille de5 ans qui a du voir beaucoup de filles nues dans cette douce odeur de Shit) ou cette vieille dame soulignant d’un « qu’est ce que c’est joli »(Entendu de mes oreilles) alors qu’une jeune fille aux seins lourds dansaient de manière lancinante derrière sa vitre. Le quartier rouge, c’est ça, la prostitution légalisé. Alors le long du canal, des filles venues de l’Est aux physiques d’actrices pornos, et dans le plus simple appareil [comprendre que votre string le plus sexy, mes demoiselles, fera l’effet d’une culotte de grand-mère à coté] interpellent le chaland derrière leur porte vitrée à néons rouges [OUI c’est bon, j’ai maté, il y avait de bons gros boobs et les filles ont des physiques de sportives de ouf, enfin pas toutes, il y a vraiment de tout comme pour les restaurants touristiques mais pour offrir du sexe payant].

Autant que cela soit cadré par la loi hollandaise c’est plutôt cool mais d’un point de vue humain, c’est dérangeant, triste. Dérangeant car ces filles se dandinent devant des badauds qui sont clairement au spectacle. Pas des touristes qui passent en secret jeté un rapide coup d’œil, un peu gênés mais des touristes ne réalisant même plus que face à eux, ces filles vendent leur corps à des étrangers [que je n’imagine pas tous gentleman et d’une hygiène irréprochable]. C’était digne d’un zoo, on pourrait dire que c’est le cœur même du quartier rouge, c’est la raison de son existence mais, c’est humainement affligeant. C’est triste pour ces touristes qui passent, regardent, s’arrêtent, commentent comme si c’était une simple attraction, un bout de pizza ou un tableau de Rembrandt sans se rendre compte que c’est des êtres humains en face. Que certaines viennent de coucher avec des mecs à moitié bourrés ou en mode je suis le roi du porno derrière un simple rideau, qui sortent satisfait devant leurs potes en rut avec derrière avec Mamie et Papy qui se promène en disant “c’est joyeux ce quartier”. J’étais assez triste pour ses gens en fait. Il n’y avait d’humanité là. Pourtant je pourrais me dire que les filles jouent le spectacle et c’est vrai, clin d’œil, elles regardent, t’interpellent du regard, elles créent la connexion qui pourrait rendre cette situation normale. Mais d’un coté il y a ce côté déshumanisant des touristes.

Sinon que dire sur ce fameux quartier rouge, je ne sais plus ce que j’en ai dit il y a 9 ans. Mais ce n’est pas ce qui m’intéresse : fumer de l’herbe, non. Me bourrer la gueule à la bière ? Non plus. Voir des filles derrière des vitrines à néon rouge, non plus [même si bon ok, j’ai maté, je suis faible]. Le quartier est blindé  de touristes avec pas mal de restauration fast food [pizza, mc do etc..]rien qui donne envie et surtout, il faut dire bien sale. Le touriste jette direct au sol sans se poser trop de questions.

Au final, nous y sommes juste passés rapidement de jour et de nuit et noyé dans la foule continue du lieu. Amsterdam est une ville sympa et plutôt cool sortie de ce quartier. Dire qu’il ne faut pas y aller serait louper le pôle d’attraction d’Amsterdam, s’y attarder et trouver ça cool, me semble plus dérangeant. L’ambiance n’y est pas bonne enfant [enfin sauf si bon enfant rime pour vous avec drogue et Filles de joie]. J’y étais passé, il y a 9 ans mon impression était autre comme quoi mon avis, comme mes impressions ont changé

_DSC0004

Il faut mieux profiter de la ville et de ce qu’elle offre. Il fait bon de se promener. Surtout pour les canaux, le Joordan, le centre historique et les quelques musées que je n’ai pas fait. A 4h30 de Reims, le temps d’un weekend, ça le fait.

Publicités

2 commentaires

  1. hello Guillaume, je suis bien d’accord! il y a tellement d’autres choses superbes à voir à Amsterdam! il ne faut pas y aller que pour le quartier rouge! je garde un souvenir impérissable de la visite de la maison d’Anne Frank !

    1. salut Damien!!Et oui tu as raison!! Je ne l’ai jamais visite toujours trop monde et jamais avec des personnes intéressées…😑

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s