Vilnius, Lituanie – A la poursuite des clochers

Le lendemain matin, pas de surprise… un temps magnifique, le soleil rentre dans ma chambre… Il est juste 6H30 du mat… je suis dégouté, je reste au lit, je me rendors, je me réveille, ma sonnerie de la semaine retentie, je change mille fois de positions… Arrivé à 8h30, je laisse tomber, je me lève et je chausse mes baskets. Footing matinal dans Vilnius qui se réveille doucement. Je passe devant un marché, puis passe la porte de l’Aurore [the spot de la ville], puis je traverse le centre ville, arrivé devant le fleuve local et je le longe. Un vrai réveil matinal et sportif dans les rues lituaniennes.

20170525_121746

A mon retour, je prend le temps de discuter avec mon hôte et de profiter de son salon de fou furieux en buvant un café. Il est temps d’amorcer la journée. Le programme : profiter de la vieille ville et du centre historique ainsi que des faubourgs. Traduisez ça : par me promener, m’assoir à des cafés, prendre des photos et prendre le temps.

Je suis une route qui va me mener de clochers en clochers. La ville en est truffée. Ce qui me permet d’atteindre mon premier coffeeshop. Enfin, une chaine de coffeeshop… C’est d’ailleurs mon gros soucis, je n’ai fait que des chaines. Les cafés sont très développés sous cette forme [en même le bar PMU, c’est ultra français comme concept]. J’ai eu du mal à dégoter LE petit café [mais j’y travaille, rassurez vous]. J’en profite pour établir mon plan de balade. La ville n’est pas bien grande mais je me contenterais aujourd’hui de la partie dite historique. Pas de musée, il fait beau donc en route pour l’aventure.

20170525_131033

Mes pas m’emmènent sur différents types d’églises : chrétiennes ou orthodoxes, en rénovation ou avec de superbes décorations à l’intérieur dans un style proche des pays de l’est. Puis je passe dans l’ancien quartier Juif qui n’est que l’ombre de sa splendeur d’antan, Vilnius était considérée comme la Jérusalem du nord [le nazisme a réduit à néant la communauté et donc son patrimoine]. Puis je prends la direction du quartier Uzupis. Ce quartier s’est déclaré république indépendante, OKLM. Il a son drapeau, son hymne, sa constitution. Un petit délire d’artistes mais le quartier est cool et joli. Excellent pour s’y promener en profiter. J’ai décidé de retourner à l’université, celle de Vilnius est la plus vieille, crée au 16ème, elle possède 13 cours qui sont la conséquence de ses agrandissements passés. Lieu intéressant car historique mais encore en activité, une bibliothèque avec un plafond peint ou une représentation des 4 saisons dans un étage, des chats qui se baladent. Je me pars ensuite vers la cathédrale, lieu emblématique de la ville, Cathédrale de type néo-classique [comprendre un temple grec] avec son beffroi juste à coté. Non lon de la Tour Gediminas. L’image d’Epinal de Vilnius.

L’histoire de cette tour est digne d’un Game of Throne. Le duc de l’époque au 13ème siècle à rêver d’un loup de fer hurlant. Le mec a traduit ça : on doit connaitre le nom de Vilnius aussi loin que porte le hurlement d’un loup [pas très loin si on y réfléchit bien]. Par contre monter sur la colline et admirer le point de vue, faut largement le détour. On peut monter sur la tour mais à 5€ pour gagner 10 mètres, c’est non. Je me suis aperçu que la ville n’est pas très haute, une sorte de quartier d’affaires où quelques building semble dominer le ciel mais assez restreint et dans un coin de la ville. Dans l’ensemble, les immeubles ne dépassent pas les églises et ce qui donne beaucoup de charme à la ville.

20170525_154934

Puis les petites rues tortueuses, les rues pavés, les gens qui s’arrêtent dès qu’un piéton s’approche à deux mètres d’un passage piéton [eh!! chauffeur français, elle est pour toi, celle là]. Pour finir cette bonne journée, je me décide de chercher un restau local et découvrir la cuisine lituanienne. Ce n’est clairement pas de la grande cuisine. Dans ce restaurant, Aline Leiciai, pour réputé [France Numéro 1 pour toujours] ici c’est gibier, bière en sauce ou à boire et patate.. Il y a aussi du vin, j’ai bu un verre de vin de framboise, c’était pas mal. Quant au plat, c’était plutôt bon avec son fromage fondu à la bière et son poulet. Le plus de ce restaurant fut la serveuse. Cheveux blond/bleu, tatouage sur la clavicule, gentille, souriante et…ce moment où tu pars où nous nous lâchons plus du regard avec de grand sourire, les mots sortent pas.. ca sent l’hésitation, je rentre dans un autre client car je ne regarde pas devant moi… puis je pars… bref je suis encore tombé amoureux.. comme d’hab.. j’aurais du au moins demandé son nom.

Mais C’est le genre de micro évènement qui permet de finir la journée en beauté. Elle me donne le sourire et une excellente impression. Une journée qui s’achève. Demain commence une nouvelle. Des découvertes et de bons moments m’attendent.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s