Vilnius, Lituanie – Lituaniennes et autres joies de mon séjour

A la fin de ce séjour, j’ai mis en place un top des touristes chiants qui conchient sur les autres.

En troisième position, nous avons des rugbymans amateurs qui pensent que être cool : c’est s’envoyer des grosses pintes en faisant chier tout un avion [mais ca vous le saviez déja]. Leur première place a été trusté par deux catégories.

En seconde position : Les Hippies franco-canadiens parce que ils se croient cool car ils ont des dreadlocks mais c’est juste des relous qui font chier la terre entière [la cool-attitude j’imagine]. Bref merci de m’avoir réveillent en beuglant et en appuyant sur les touches du piano parce que c’est rigolo, ça fait du bruit. Je vous parle pas de l’état de la salle de bain…Vivre en communauté, un vrai leitmotiv…

DSC_0037

En première position, loin devant tout le monde : les russes qui laissent leur sonnerie de réveil/messagerie/jesépasquoi sonner à 3heures du mat en continue alors que tu dors dans la chambre voisine. Que tout l’appart l’entend mais que nos chers russes ne réagissent pas. Vu que la sonnerie est en continue depuis 15/20 minutes, s’arrête et se relance…N’entendant aucun mouvement de leur coté, je décide d’aller voir mes voisins de colloc. Je tambourine la porte [rien à foutre de la mafia russe]. J’entends des voix et des réactions en russe.. De type “oh bah merde, il y a mon portable qui beugle”… BORDEL!!!

Sur cette nuit agitée [mais pas agréable, sinon j’aurais trouvé ça plus cool et j’aurais bien fait chier mes colloc de chambré aussi], j’ai dormi tant bien que mal. Mais cela n’entame en rien, mon plaisir à vivre dans cet Airbnb [on ne sait pas toujours qui sont les autres locataires, cela peut être très cool] et celui d’être ici, dans cette ville. Je quitte mon appart, pour profiter un peu de Vilnius et voir si je ne dégote pas d’autres adresses sympas. Après une boulangerie sans grand intérêt, je me suis assis au Bookafé. Petit lieu cool, branché bio et où j’ai gouté un cheese-cake de Poppy [des coquelicots si je ne me trompe pas] Sympa en bouche un brin caoutchouteux en terme de consistance. De toute manière originale.

18835193_10154492393497882_94536027_n

Plus qu’à attendre mon train, mon avion, mon co-voit pour entamer le grand retour sur Reims.

Je sais, je sais, je vous entends, vous voulez savoir, hein? Comment étaient les lituaniennes ?? [homme dont on ne doit pas prononcer le nom, je te vois] Comment vous répondre… Sainte mère de dieu, ce n’est pas mal comme formule, non? Déjà les lituaniens et donc les lituaniennes sont grands c’est 1m70 au bas mot [sans talons]. Deuxième point, elles sont minces mais genre toutes. Vu qu’en plus elles sont maquillés, habillés au top, j’avais l’impression que la moitié partait défiler pour Dior au bout de la rue. Il faut bien comprendre que faux ongles, fond de teint, eyes liner et talons de 15cm sont dans le starting pack “Lituanian girl”. Le truc rigolo, c’est que parfois elles se baladent avec un filtre Snapchap permanent  [oui elles se font des couronnes de fleurs]. C’est assez impressionnant. de plus, la lituanienne que je connais, me disait qu’en boite, elles sont en mode ON FIRE… Vous l’avez compris les filles sont jolies.

20170527_151248

Mais dans l’ensemble, Les gens sont plutôt sympa, pas de grands communicants mais c’est efficace. Mes échanges ont toujours été à l’essentiel [en gros commande/payer/merci/au revoir]. Ce qui au final me convient très bien. Voyager c’est aussi être un peu seul avec soi-même. Parfois ça fait du bien. Autre chose cool, ils sont très conciliants avec mon anglais ce qui est agréable car les lituaniens sont plutôt très bon. Enfin mon anglais/espagnol… vu qu’a chaque fois je demande ou remercie en espagnol… J’étais obligé de me corriger en permanence. Par contre, pour la langue, il n’y aucune base Latine ou anglo-saxon. C’est tout simplement incompréhensible [a part quelques rares dérivés du latin qui est de l’ordre de deux syllabes], il faut mieux compter sur la carte en anglais et ne pas jouer les cadors pour tomber sur des choses improbables. Dans les autres trucs rigolos, alors qu’en France tout est prétexte à faire un terrain de foot ici ce sont des terrains de Basket. Les gamins ne jouent qu’à ca dans les parcs. C’est rigolo que ce sport soit si populaire quand on vient d’une culture footballistique. Autre fait surprenant, je n’ai vu aucune affiche de film, excellent vecteur de perception de la culture. D’habitude dans une capitale, il y a toujours des affiches ou des cinémas et sur Vilnius point de ces choses-là et cela m’a un peu surpris.

C’est la fin de mon séjour, je reprends le train, revois des français que j’avais croisé à l’aller et entame les différentes étapes de mon retour. Merci la Lituanie pour cette chouette découverte. c’est exactement le type de séjour qui me plait : Un bon état d’esprit et une bonne ambiance.

Publicités

2 commentaires

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s