Jour : 18 juin 2017

#Dragonball : Le cas Yamcha

Il y a bien longtemps que je ne vous ai pas parlé du manga que j’aime d’amour : Dragonball. J’avais déjà exposé le sous traitement de Piccolo ou l’image du père que renvoie Goku, cette fois-ci je veux vous parler d’un autre personnage qui me tenait à cœur : Yamcha.

dragon-ball-super-episode-70-71-vf-yamcha

Personnage principal au début de la série puis devenu secondaire au fils du temps et de l’évolution de la série. Avec Dragonball Super et le retour de la série, il se fait littéralement humilier. Devenu un personnage comique, sujet à moquerie et devenu ridicule. Situation du essentiellement au meme circulant sur Internet où sa mort, normalement “tragique » dans l’arc Saiyen s’est transformé en référence de la honte et de la faiblesse.

Mais soyons honnête avec ce personnage. Yamcha n’a jamais brillé ni eu de moment de gloire durant la série contrairement à l’ensemble des personnages. De plus en plus mis en retrait par l’auteur, par les enjeux mêmes de la série, toujours battu lors des combats pour, au final, finir dans le dernier arc comme un personnage ramdom qui fait parti du décor.

Mais Yamcha ce n’est pas ça à la base. Loin de là.

On découvre ce personnage dés le début du manga à l’instar de Bulma ou Muten Roshi [tortue géniale]. C’est un des personnages piliers de la série. D’ailleurs, Yamcha est le premier adversaire sérieux de Goku. Personnage au look plutôt cool et badass : voleur, cheveux long, mystérieux mais aussi un peu comique en sur jouant ce rôle de badass. Bien que Goku lui est vite supérieur, il fait parti des personnages principaux et l’un des premiers combattants récurrents de la série.

Puis l’histoire s’axant autour du héros et de ses aventures, Yamcha va disparaitre pour réapparaitre régulièrement dès que des combats s’annoncent. En particulier dans un premier temps dans les Tenshi budokai [les tournois d’arts martiaux]. C’est d’ailleurs le début de la fin pour notre pauvre Yamcha. Il va participer aux trois tournois et perdre des quarts de finales à chaque fois. On pourrait retenir qu’il fait toujours partir des 8 meilleurs combattants [d’ailleurs si on est honnête en général es 6 ou 5 meilleurs combattants] mais l’Internet ne retiendra que ses défaites.

Pourtant celles-ci sont dument justifiées par les choix scénaristiques. Lors du premier tournoi, il affronte Muten roshi, les lecteurs connaissent le personnage et Yamcha pense finir 3ème derrière Goku et Krilin. Ce combat nous montre toute l’étendue de la force du maitre de nos héros. Lors du second Budokai, nous avons un nouveau Yamcha, il a suivi l’entrainement de Muten Roshi et semble sur de lui. Il affronte Tenshihan, un personnage qui se veut le nouvel adversaire de nos héros. Le combat permet d’évaluer la force de ce nouvel ennemi et de montrer qu’il est sans pitié pour le faire évoluer par la suite. Yamcha perd et sert encore le scénario. Lors du 3eme tournoi, le personnage a encore progressé [comme tous], il revient avec une nouvelle technique et se bat contre Dieu, venu sous une autre identité. Là encore il est passé pour ridicule mais cela sert encore le scénario pour montrer et faire découvrir qui se cache derrière ce personnage à la base inoffensif.

DBS_Yamcha_et_Pu-erh

Lors que l’histoire devient plus nerveuse et surtout plus combattive, Yamcha va encore rester un personnage important. Lors de l’arc Saiyen, il affronte et vainc un adversaire qui montre encore la progression du groupe. Mais l’ennemi se sacrifie pour tuer Yamcha. L’objectif est de montrer au lecteur que le combat qui va se dérouler va être sans pitié et faire nombre de victimes [ce qui sera le cas, sur 8 combattants engagés 4 survivront]. Cet arc sera le dernier où Yamcha aura un rôle « important ». Il sera aussi le début des moqueries sur le personnage.

Etant mort lors de l’arc Freezer, puis totalement dépasser lors de l’arc Cyborg pour enfin renoncer au combat dans l’arc final, Yamcha passera d’un combattant trop faible à un personnage secondaire dont on se souvient à peine et qui fait partie des meubles. Malheureusement pour lui les gens ne retiendront qu’il se fait battre ou tuer car il est trop faible ou trop nul. Le problème c’est que ce n’est absolument pas le cas.

Car Yamcha n’est qu’une victime du scénario. Il a été la victime parfaite pour justifier les écarts de force, faire monter la tension et surtout valoriser les autres personnages. C’est un pur faire valoir. Ce qui est d’autant dommage pour le personnage car cela joue contre lui. A aucun moment, il n’a pas eu son heure de gloire. Tous les personnages l’ont eu. Ce qui a laissé pour un nombre d’entre un bon souvenir courageux, badass ou fort : Tenshihan qui retient Cell ou Boo, Chaozu qui se sacrifie face à Nappa, Yajirobé qui coupe la queue de Vegéta [même lui c’est pour dire], Muten roshi et son mafuba raté face à Piccolo.. bref des personnages moins au aussi puissant que Yamcha, tout aussi secondaires au fur et à mesure de l’histoire mais qui ont eu leur moment pour briller. Ce qu’au final Yamcha n’a jamais eu malgré un look et un caractère sur de lui.

Comble de malchance, alors que c’était le seul personnage en couple avec le personnage féminin le plus important, il fut remplacer par le badboy de service : Vegeta… accentuant encore plus sa légende de looser… Mauvais dans la baston, mauvais en amour voila comment Yamcha s’est gagné une légende de personnage comique et super secondaire alors qu’il n’avait pas mal d’éléments pour être un personnage cool : des attaques classes, un personnage mignon comme compagnon de route, un peu le beau-gosse de service et de badboy et au final un background important car c’est un personnage présent du début à la fin de la série.

yamcha

Mais Akira Toryama en aura décidé autrement, malheureusement pour ce pauvre Yamcha.