DMZ, Corée du SUD–La Guerre

Bon depuis l’annonce de mon départ en Corée, dans 90% des cas j’ai eu le droit à ma petite blague : “Si tu vas en Corée du nord, tu risques de ne pas revenir” [rajouter rire et gros LOL]. Eh bien, j’y suis allé enfin très près quoique techniquement j’ai passé la frontière… Bref j’ai été en zone de guerre, je vais vous raconter.

20170719_111124

Une des choses à faire à Séoul est d’aller faire un tour à la frontière entre la Corée du Sud et du Nord. Enfin frontière… plus exactement la zone démilitarisée car la guerre entre les deux Corée n’est pas terminé. Pour faire un rapide cours d’histoire, en 1950, la Corée du Nord a décidé avec l’accord de l’URSS d’envahir la Corée du Sud [parce qu’elle venait d’avoir l’arme nucléaire]. Armés de gros chars Russes, ils ont mit une piquette au Sud, là interviennent les ricains et une coalition de l’ONU qui leur sauvent les miches parce que vilains communistes qui violent les droits. D’ailleurs tellement bien qu’ils envahissent complètement le nord. Du coup, notre futur dictateur nord coréen a été pleurer auprès de Mao qui accepte de l’aider et hop, on redescend jusqu’au 38eme parallèle [la frontière actuelle]. En 1953, vu que ca puait du cul, les deux Corée décident d’un cessez le feu qui fixera la frontière sur les positions tenues par leurs troupes respectives. Ce cessez le feu ne met pas fin au conflit, il dit juste “on arrête de se taper dessus”.

20170719_132709Du coup, les deux pays ont construit chacun de leur coté des mégas clôtures fait de grillages, fils barbelés, de miradors, de caméras de surveillance à 2km de la ligne de démarcation. Cette zone c’est la DMZ. En clair il n’y aucun poste frontière entre les deux Corée, juste un grillage barbelés d’un bout à l’autre [j’en connais un qui doit être fou de joie rien que d’y penser, hein Donald]. Sauf un point : le JSA où les deux parties peuvent se rencontrer pour discuter, ce point et camp militaire se trouve sur la ligne démarcation et c’est là que je me suis rendu.

Pour y aller, je n’ai pas eu le choix, je dois passer par un tour opérateur, les seuls à avoir les autorisations pour s’y rendre. Je le rappelle : on rentre en zone de guerre. Mon voyage se déroule en trois étapes avec une guide bien sympa et des personnes venant de pays différents mais souvent d’origine coréenne, en général ce sont des parents qui viennent faire découvrir le pays aux enfants.

Première étape : le musée de la guerre de Corée. Où on nous explique le pourquoi du comment et les différentes étapes. Beaucoup de soldats visitent le musée mais c’est surtout une glorification des actes héroïques du Sud et du pourrissement du nord. On n’est pas trop dans le pardon et l’unification des deux Corées. C’est intéressant mais très pro la lutte contre la dictature et pour la liberté [le slogan : Liberty is no free, en gros la guerre c’est sale…].

Seconde étape : nous nous rendons au pont sans retour pour manger [oui parce que c’est un peu une attraction cette zone de guerre enfin du coté sud du grillage]. Le pont sans retour fut appelé ainsi car c’est là qu’on a échangé les prisonniers de guerre. J’ai aussi mangé mon premier barbecue local [une tuerie sans nom].

20170719_143057Troisième étape et la plus importante : la DMZ et le JSA [Joint Sécurity Area]. Nous allons subir trois contrôles de passeport en entrant et un en sortant. Le tout par les forces armées sud coréenne. Autant vous dire que ça déconne pas des masses. Nous passons le premier rideaux et c’est un passage vert sans un village [enfin si un seul sous la protection de l’armée et super surveillé] ni âme qui vive. Nous traversons la zone et les seuls contacts humains sont des militaire en exercice ou en patrouille. Puis nous arrivons au camps principal où un militaire nous prend en charge. Après un premier film que je pourrais résumer : LA GUERRE, musique de héros, ON EST DES GROS BADASS, musique de l’enfer, ON CASSE DES GUEULES, grosse musique, CA CHIE!! Un deuxième film nous rappelle les consignes de sécurité : déjà on doit s’habiller correctement : pas de sandale, pas de t-shirt mort à la Corée de nord, on ne parle pas, on ne fait pas de signe, bref on ne bouge surtout pas. On nous file un badge de l’ONU, puis on nous passe un troisième film sur les incidents qui se sont produit au JSA [avec des morts]. Ambiance de feu dans la salle.

20170719_151440Arrivé au JSA, on se met par rend de deux, le militaire nous rappelle que nous avons un temps limité et qu’il ne faut pas communiquer, parler, pactiser avec l’ennemi sinon ON TE PETE TA GUEULE, musique des ténèbres. C’est parti, nous arrivons sur une aire composé de trois maisons où les militaires sud coréen regardent en direction du nord et où le seul garde affecté au nord regarde au sud. Genre les yeux dans les yeux. Chaque maison est espacée de 4 à 5 mètres et se sont les seuls passages libre d’accès entre les deux pays.

On rentre dans une maison où a été signé le traité de cessez le feu, celle-ci est à cheval sur les deux frontières avec une entrée au nord et au sud. A l’intérieur deux soldats qui bougent pas d’un pet avec des gueules d’enterrement parce que CE SONT DES GROS BADASS, musique de l’enfer. cela dure 10 minutes. On sort on se met en rang sur un perron et re-10 minutes pour prendre des photos de la frontière et demi tour et au pas de course. Avec le sergent qui te hurle dessus si t’es à la bourre.

Puis retour à Séoul… Comment dire c’était une expérience assez intéressante. On est en guerre on le sent mais en mode tranquille va se tirer dessus non plus on est pas des bêtes. Mais je pense que c’est à voir, loin de Séoul, on oublie qu’au fond ce pays est sous la menace d’un conflit armé avec son voisin. Inquiétant au final.

Publicités

2 commentaires

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s