Deagu, Corée du Sud– Dans un thriller coréen

Suite à mon expérience bouddhiste, je fini mon weekend à Daegu, la très grosse ville de la région. Une simple étape. D’après mon guide rien à voir d’absolument important. Ce qui retient mon attention est une rue liée à la médecine orientale où tu peux acheter les racines, les décoctions nécessaire à sa pratique depuis le 17ème siècle : Yangnyeongsi.

20170729_162927Ce marché, c’est surtout les odeurs que l’on retient. Cela sent très bon, des produits fabriqués sur place et qui n’utilisent que des produits naturels. Non loin de cette rue, il y a un musée [gratuit] sur la médecine orientale coréenne. Très instructif vu que je n’y connaissais rien. Le musée semble vraiment bien traiter le sujet mais il est quasi qu’en Coréen, juste quelques vidéo ou textes assez succinct en anglais [mais suffisamment pour comprendre l’essentiel]. C’était pour le côté culturel.

Comme je l’ai dit, n’étant à Deagu qu’une journée, je n’ai pas été super regardant sur le logement. J’ai pris le moins cher, des commentaires plus ou mitigés mais rien d’alarmant. Pour une nuit, ce n’est pas bien grave… J’arrive à l’hôtel qui fait grise mine de l’extérieur mais soit j’avais vu les photos, je ne m’attendais à rien. J’arrive à ce qui me semble l’accueil. La petite vieille me refoule en coréen et je comprend que c’est au troisième. Les deux premiers niveaux étant consacré à des Saunas [l’un de mes critères vu que c’était dans la prestation]. Me voila, au bon accueil. Une petite vieille tremblante d’un peu partout et sans âge m’accueille en coréen. Son anglais se limite… à rien, elle n’en connait pas un traite mot. Elle me sort une fiche plastifiée où est indiqué le nombre de nuit 1, 2, 3 etc… Ok j’indique une nuitée 20170729_203713puis elle retourne la feuille et pour préciser de quel site j’ai réservé : j’indique Airbnb. Du coup, grosse révélation, tout en me parlant en coréen, elle m’emmène à ma chambre. Pas de lumière dans les communs. Pas de lumière dans l’entrée de ma chambre. Puis je découvre ma chambre, une vraie chambre de thriller/polar coréen. Papier décrépi ou décollé, vieux appareils électroménager, lumière d’hôpital, des multiprises encombrées à leur maximum. Une odeur acre, relent de clopes, je suppose. On dirait un vieux bouge de mauvais films. Mais après tout, c’est aussi ca l’aventure. La vieille dame m’explique tout en coréen, je lui répond : “oui oui” sans comprendre un traitre mot de ce qu’elle me dit. Je devine juste : retirer les chaussures, pas fumer, débrancher la machine 1 pour faire fonctionner la machine 2 etc… Bref amusant. D’ailleurs en quittant l’hôtel, juste pour rajouter à l’étrangeté du lieu. Je croise un couple de Japonais pour le moins étrange. Tous les deux en kimono à fleurs, le mec avec une moustache type 19ème, une barbichette, les cheveux longs attachés et un chapeau haut de forme et son amie qui était juste magnifique semblaient attendre le taxi. Nous avons échangé quelques mots sur l’hôtel et son atmosphère particulière.

20170729_173534Afin de vivre une expérience complète de la Corée, j’ai décidé d’aller au sauna. Il y avait un plan pas cher pour y dormir mais j’ai renoncé [j’aurais peut être du]. Le sauna c’est une autre ambiance… quoique. J’arrive dans le sauna, je suis encore le seul européen. Je me fous à poil [oui parce que le sauna c’est comme ça, on est entre mec, pareil pour les filles], je vaque à mes occupations : sauna, hammam, bain chaud ou froid… puis je remarque que les mecs autour de moi sont quasi tous tatoués. En ayant à minimum de culture asiat le tatouage c’est la mafia et c’est pas super bien vu. Surtout quand un bon gros monsieur a un tatouage qui couvre entièrement le dos et d’autres de bonnes grosses chaines en or. J’étais vraiment dans la thématique thriller à la coréenne jusqu’au bout. Mais au final, l’ambiance était plutôt cool même si les habitués me regardait plutôt avec surprises, se demandant surement ce que je faisais là. Puis, les Coréens me semble plus cool du tatouage que les Japonais. Il est aussi ancré dans la culture populaire que chez nous et de moins en moins rattaché à la mafia. De manière général, les Coréens sont moins dans la distance que les Japonais et n’hésitent pas à t’aborder pour t’aider ou tout simplement discuter.

Pour revenir au Sauna, c’était cool. Un bon moment de détente dans des bains chauds c’est vraiment cool, il ne faut juste ne pas être pudique. Après, je me suis baladé dans le centre de Deagu. Il est super dynamique. Je me suis fait aborder pour parler baseball car on m’a pris pour un amerloc. J’ai rectifié et du coup on m’a parlé football et d’Antoine Griezmann. LA FRANCE, les mecs!!

20170729_165252J’ai aussi découvert un chouette café : Modern Dabang. Un café à la mode apparemment. J’y suis rentré car j’ai vu des filles se prendre en selfie devant puis rentrer. je me suis dit qu’il devait y avoir une bonne raison. Déco moderne, épuré, une carte sympa et ambiance assez féminine. Je prends mon café latté iced [ce truc est juste international] et un lemon cake servi dans une tasse tout mimi mais en même temps super bon. L’instagram du café m’a d’ailleurs contacté pour publier une vidéo que j’avais faite du bar. Un échange bien sympathique.

La découverte de Deagu fut riche en enseignement. Je verrais ce que me réserve ma prochaine destination.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s