Mes meilleurs souvenirs sur XBOX360

Cet article est un véritable trou noir pour mon inspiration. Je l’ai commencé, il y a un an. Ce n’est pas une question de motivation mais l’envie de traiter d’autres sujets au moment T surpassait l’écriture celui-ci. De ce fait, j’ai des bouts et des bouts d’articles écrits à différents moments qui s’enchainent dans cet improbable fourre-tout sur mes souvenirs vidéoludiques. Je vais mettre à point final à cette spirale d’absorption afin de vous parler de mes meilleurs souvenirs sur cette fabuleuse console qu’est la Xbox 360. Force et courage!

Actuellement, je joue sur PS4 et je gaspille ma vie sur Legend of Zelda sur la WiiU, il me semble alors opportun de faire un retour sur la console de Microsoft : la XBOX 360. Par le passé, j’avais fait un retour sur les différentes consoles et les meilleures souvenirs qu’elles m’avaient procuré [furté dans ce blog mes jeunes agneaux]. Je me limitais à cinq souvenirs de ma mémoire de poisson rouge. Bien que ma Xbox ne soit pas morte, j’y reviens encore un peu pour jouer à tous ses jeux que j’ai acheté juste par convulsion consommatrice [je sais c’est mal]. Il m’est donc difficile d’en retenir que cinq. [C’était mon intro d’y il y a 6 mois]

Mais j’avais envie de partager avec vous les souvenirs que cette console m’a procuré car ce fut une nouvelle expérience et surtout un retour au jeu vidéo pour moi après cinq ans sans avoir touché une console de jeu [parce que l’adulterie]. Une console qui m’a occupé de 2009 à 2016, pendant 7 ans, j’ai usé mes doigts sur cette fabuleuse machine. Je vous passe mes interminables parties sur Street Fighter 4, je l’ai écumé d’articles en articles sur ce blog [La loi du Street Fighting est ainsi]. de plus, j’ai acheté cette console pour ce jeu car l’appel du Hadoken était trop forte alors je vais évoquer d’autres jeux qui m’ont marqué et qui ont été de vraies expériences vidéoludique.

Pour rappel, La Xbox 360 était pour moi une nouvelle expérience : les jeux 3D pas moche, la HD, le live et surtout des copains qui jouaient sur ce support [dont mon vil double maléfique] m’ont permis de me remettre aux manettes et de réduire mon temps de sommeil.

Mass Effect (trilogie) : Je commence direct avec du bien lourd, du fat. Mon dieu mais quelle série de jeu. Je dirais vraiment que ce sont les jeux qui auront marqué le support pour moi. Le parfait mélange du jeu vidéo, du cinéma et de l’aventure à avec un grand A. Une expérience dont on ne sort pas indemne et digne des grandes trilogies du cinéma. Un space opera, un héros super couillu, un vrai jeu adulte où on ne doit pas sauver une princesse qui se trouve dans un autre château mais tout l’univers. Intelligent dans sa construction, plaisant dans sa manière de jouer, vaste dans son univers. C’était un vrai plaisir, c’est bien la larme à l’oeil que je quittais le commandant Shepard à la fin du troisième Opus.

mass-effect-3-rare-wallpaper

Castlevania, Lord of Shadow : Je n’ai jamais vraiment jouer à Casltevania avant cette version. je connaissais la licence car elle existe depuis de années. Surtout elle est connue pour sa qualité. J’ai donc voulu tester me lancer dans celui-ci. L’histoire m’a parlé ainsi que le gameplay fluide et nerveux. C’est l’un des jeu où j’ai passé pas mal de temps. Ce coté médiéval, aventure, quête de soi, quête d’amour perdu m’a parlé surtout dans un monde fantastique, médiéval, religieux assez fun. Le tout accompagné d’un challenger acceptable et surtout avec de la rejouabilité loin d’être déplaisante.

castle

Naruto Shippuden Ninja Storm 2 : Premier jeu auquel j’ai joué sur l’univers de Naruto. De plus, j’étais en pleine période ultra fan de notre ninja orange [Ne me juge pas]. Un coup de cœur, hyper fidèle, addictif, badass et épique. Je jeu est basé sur l’un des meilleurs arc de la série. Je ne me suis jamais autant pris au jeu. Pour les fans certes mais tout ceux qui apprécient la licence y trouveront leur compte.

Naruto

Dragonball Xenoverse : J’ai essayé pas mal de jeu de la licence sur ce support. Aucun m’avait convaincu depuis l’opus sur Super Nintendo [genre dans les années 90], manipulation trop lourde, pas instinctive, histoire sans relief voir pas d’histoire. Bref soit c’est compliqué soit c’est sans génie. Puis est arrivé Xenoverse. l’idée étant de créer son avatar et d’intervenir dans l’univers de Dragonball, est géniale. J’ai usé du temps sur ce jeu, je me suis couché tard. Je me suis entrainé pour gagner de la puissance, j’ai joué en ligne. Tout est nickel dans ce jeu surtout l’esprit DBZ est là. Un vrai plaisir dragonballesque.

Super-Saiyan-VS-Freezer

Tomb raider : Vu qu’on est dans le retour des licences qui marchent. Tomb Raider, une sorte de reboot [reboob, je ne sais plus] renvoyant Lara à ses origines est un excellent jeu vidéo. Surtout pour les possesseurs de Xbox ne pouvant pas jouer aux aventures de Nathan Drake sur Playstation 3. L’aventure, la vraie, la survie, une histoire bien ficelée, un monde mystérieux. Un vrai bon jeu [d’ailleurs je ne le retrouve plus], quel pied, quelle femme.

tomb-raider-standard-edition_pdp_3840x2160_en_WW

Driver : Une putain de surprise. Retour d’une grosse licence de la fin des années 90. Un bide commercial pour ce jeu de course dans une ville ouverte. Pourtant un gameplay original, une histoire certes basique mais pas inintéressante, des challenges intéressants et du fun à plus savoir qu’en faire. Vrai gâchis commercial mais vrai bon jeu caché.

301084465_5-jeu-xbox-360-driver-san-francisco

Sleeping Dog : Je ne suis pas du tout GTA, jouer les gangsta trop peu pour moi. Malgré les qualités infinies de ce jeu. Je n’ai jamais voulu y jouer. Mais quand on m’a dit tu es un flic infiltré dans la mafia chinoise, une belle référence à Infernal affairs. Je dis oui!! Le contexte de Hongkong, la mission principale tout ca m’a plus. J’ai donc lustré ce jeu. Un jeu avec pleins d’imperfections mais plaisant avec une ambiance unique, ses petits jeux, ses missions annexes, son histoire. C’est vraiment un jeu méconnu mais qui mérite largement le détour pour son univers, son scénar qui sort un peu des supers productions américaines.

SleepingDogs_Multi_Editeur_069

Darksiders : Quand tu diriges l’un des quatre cavaliers de l’apocalypse et que celui-ci a une grosse épée, tu prends ton pied. Une sorte de Zelda-like [comprendre des donjons avec des artefacts à trouver pour se renforcer] et l’un des meilleurs dans ce domaine. Encore un jeu qui permet de compenser le manque de gameplay de la Wii où j’ai abandonné tous les Zelda car je n’arrivais pas à jouer correctement avec la Wiimote. Mais un univers adulte, plutôt badass, un gameplay au top et surtout un chara-design assuré par Joe Madureira de toute beauté.

darksiders-001

DMC : Le reboot de Devil May Cry. Exit les anciens design, on remplace le tout par un bad boy punk anglais des années 80 et bien pourquoi pas car ça colle bien. Je ne connaissais pas du tout l’ancienne licence à part de nom. Cette version donne un coup de jeune à la série. Pour ma part, cela a plutôt bien marché. Une bonne histoire, une bonne progression, de la bonne baston, des combos de ouf à plus savoir qu’en faire. Un excellent défouloir.

dmc

Fable 2 : Un jeu d’héroic-fantasy dans un monde ouvert. L’un des jeux les plus attendus sur la Xbox360 après le succès du premier opus. J’avoue qu’il m’avait beaucoup intrigué et le principe que le personnage évolue en fonction de tes actions me plaisait. C’est une franche réussite : fun, l’aventure, un monde qui parait gigantesque, beaucoup d’interaction avec l’univers mais une histoire très trop courte et surtout une suite à oublier qui sonna le glas d’une série qui était prometteuse.2282597-FableII_34353_screen

Pure : Une autre surprise. C’est un jeu de quad, vraiment le type de jeu auquel je ne jouerais pas. Je l’avais acheté car pas cher et de bons retours. Je me suis dit pourquoi pas. J’ai torché le jeu, j’y ai joué pas mal car il est extrêmement fun, accessible, gameplay simple, un nombre correct de terrains et surtout un challenge tout à fait acceptable. Bref le petit jeu qui fait plaisir.

143563_screenshot_03_l

Dead Space 1et 2 : Le space opéra tourné vers l’horreur et le démembrement festif. J’avais suffoqué dans le confinement de ce vaisseau perdu dans l’espace, le manque de munitions, l’horreurs au détour d’un éclairage, le jeu le plus stressant auquel j’ai joué. Puis le deux offre un couloir de fuite en continue, super haletant, qui ne s’arrête pas. Différent du premier mais pas moins fun. Une série qui mérite le détour pour ceux qui ont le coeur bien accroché car sanglant et bien gore.

dead-space-1

Vanquish : Pour finir un action game ultra fun. Le jeu est court mais bon avec un héros badass et classe bien comme il faut. Le jeu offre du fun, de l’action de la punchline et des sorties viriles bien second degrés mais le tout est accompagné avec une mécanique de jeu qui roule au poil. Je ne me suis pas ennuyé [et je l’ai même refait]. Excellent.

va

Army of two : Le jeu de potes par excellence, le jeu n’est pas excellent mais que de bons souvenirs avec mon pote dont on ne doit pas prononcer le nom. Parce que ce qui compte dans ce jeu c’est l’amitié bien virile, bien bourrine où la couleur de ta mitrailleuse compte plus que le reste. Mais surtout que le dézinguage des ennemis se finisse toujours par un check des familles. Aaah les bons souvenirs de brutes épaisses sans cerveau. C’est bon ça!

army-of-two-20080304060410064-000

Dynasty Warriors 7 : Un muso, c’est à dire un jeu de bourrin où le but est de défoncer à max de soldats au temps des trois royaumes. Le jeu est bourrin par excellence mais ultra agréable à deux. C’est avec mon double maléfique que nous avions décidé de le mettre à mal et de partir conquérir la chine. Ce fut drôle et fun mais ultra répétitif mais les souvenirs sont là à balancer des spéciales pour tuer le plus de monde possible. Oui c’était bourrin mais quel défouloir.

Switch-attack-(charge)01

C’est un beau résumé de mes meilleurs souvenirs sur cette machine, certains me diront où sont les Gears of Wars mais ils ne m’ont laissé aucun gros souvenir, fun certes mais vite oublié. Mais cette génération a été riche en jeu et en découverte difficile de résumé surtout quand il reste tant de jeu qui dorment dans mon placard.

Mais et vous ? Qu’est ce qui vous a marqué dans cette génération?

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s