Porto, Portugal – Portotecture

20171025_145852Il n’y a pas que la gastronomie à Porto mais aussi de belles choses à voir. La ville étant sur une vallée et un ensemble de collines, elle est bien dénivelée ce qui lui donne un charme fou. Petit bonus : vous faites travailler vos cuisses/fessiers en permanence [Mais un beau point de vue, ça se gagne, en chier pour voir de belles choses, tel est mon nindo]. Porto est une ville où j’ai aimé me perdre. Les petites rues, les petits détours, les streets arts cachés une ville idéale pour moi où quand l’envie me prendre de m’assoir, pour écrire, lire ou juste regarder les passants qui passent, je trouve toujours un petit café où s’assoir.

20171025_172331J’ai évidemment été prendre ma photo du pont Dom Luis 1er des hauteurs de Porto. La vue est réellement magnifique au levant, de jour, au couchant, de nuit, peu importe, c’est un spot obligatoire certes vu et revu. Mais à chaque fois, c’est l’émerveillement, j’en ai pris pleins les yeux. Cela valait le coup surtout que après avoir arpenté la colline, c’est dument mérité, la récompense est à hauteur de l’effort. Ah oui, j’ai fait un impair. Le pont n’est pas de Gustave Eiffel, ce con s’est fait jeter du concours par le roi du Portugal, c’est un concurrent et futur associé [pas con le bonhomme] qui l’a remporté. Son petit nom Théophile Seyrig.

20171026_123739Autre spot à faire : la Cathédrale Sé qui domine la ville [mais de l’autre coté]. Je suis au Portugal et des églises il y a en partout. Toutes plus magnifiques les unes que les autres [Léa Passion Eglise quitte mon corps]. Surtout l’un des points intéressants et vraiment beau de l’architecture de Porto est les Azujelos, ces faïences Bleues et blanches que l’on trouve sur les églises ou bien des bâtiments.. Elle évoquent des scènes religieuses ou historiques. L’Igreja Do carmo ou celle de la capela das Almas sont superbes. Même la gare de Porto en possède et de magnifiques.

20171026_131052Autre point incontournable de la ville la Librairie Lello. Cette ancienne librairie fait partie des plus belles bibliothèque au monde [et j’adore les bibliothèques…]. Ce n’est pas démérité, c’est juste superbe, magnifique. Un escalier central en bois comme l’ensemble de la librairie, un vrai lieu d’histoire. Le seul bémol est qu’elle est victime de son succès. Tant de monde de personnes, c’est impressionnant et pas terrible pour prendre des photos. Tout le monde y va de sa pose en mode Elle et Femme actuelle. De plus l’entrée est payante [mais déductible d’un achat d’un livre]. D’ailleurs la libraire se trouvait non loin de la Torre Dos Clérigos. Un point de repère dans la ville du haut de ses 75 mètres et plantée sur colline. Une visite agréable mais ayant déjà bénéficier de biens des points de vue, je n’ai pas senti la nécessité de monter tout en haut [le prix est modique et je pari que ça vaut le détour]

20171027_200752Ensuite, j’ai visité les quartiers autours de ses monuments, j’ai apprécié faire un détour au centre portugais de la photographie. Lieu où je vais régulièrement à Paris avec ma correctrice adorée dont j’apprécie de plus en plus l’art. Je trouve que regarder dans d’autres pays pour voir l’œil que porte les artistes sur leurs pays ou cultures est intéressant. C’est toujours passionnant et envoutant. Puis j’ai vagabondé comme à mon habitude, j’ai remonté la rue Das FLores. Une chouette rue passante qui remonte jusqu’à la gare, des streets arts mais surtout une belle épicerie : La Merceria Das flores. On m’y a préparé un sandwich au fromage de brebis [qui est divin] avec du jambon sec du pays [qui est divin] dans du pays [qui est divin] bref le sandwich qui constituait mon repas du midi fut des plus succulents surtout quand on flâne dans la rue. Autre rue bien sympa ampli de Street arts, d’art contemporain et d’un petit café Bio, le Quintal : La rua de Miguel Bombarda. La rue est cool avec de beaux street arts et le café avec son ambiance Hippie est cool. Un gros chat câlin comme tout est venu dormir et ronronner sur mes genoux alors que je buvais mon jus de Pomme Bio équitable responsable [Mimoune si tu me lis ; désolé mais il était trop gentil].

L’architecture est une belle chose, à Porto, les époques, les styles et les lieux se bousculent le long de mes pas. En quatre jours, j’ai vu bien des choses et croiser des lieux intéressants. L’un des points clés de mon séjour à Porto est évidement est la ballade, idéale pour les rêveries d’un promeneur solitaire comme moi. [hop hop référence à Jean Jacques représente!!]

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s