Paraitre

Depuis que je suis sur les réseaux sociaux, on m’attribue des rôles, des façons d’être, d’agir ou de penser qui sont loin de ce que je suis en réalité. Rien de négatif mais l’utilisation de ces réseaux semble me donner une stature, une position que je n’ai pas. Bref, on me prend pour un autre. C’est le jeu. A force d’interpréter mes images, mes écrits, beaucoup ont tendance à m’imaginer une vie tumultueuse, palpitante, faites d’aventures à la Nathan Drake [Si tu as le référence, cet article ne s’adresse pas à toi] n’ayant mon baluchon pour seul bagage et partant à l’autre bout de la planète parce que je le veux bien. Si vous pensez ça, vous faites fausse route.

20161227_194841

L’avantage de ce type de média est de se raconter, d’offrir une interprétation, c’est souvent du second degré. Tout est réel évidemment mais il faut savoir lire entre les lignes et se dire que nous ne montrons que ce que nous voulons bien montrer sur les réseaux. Je pense que les réseaux nous surexposent parce que nous nous le voulons bien. En général nous montrons le meilleur de nous-mêmes. Une image flatteuse représentant une part de nous mais qu’il faut savoir lire avec mesure.

Ce que vous voyez de moi, c’est moi, une partie de moi et je m’amuse avec ce que j’aime vraiment, ce que j’apprécie et je raconte de façon plus ou moins romancée ma vie qui est la vie de monsieur tout le monde [Bon, vous n’êtes pas le meilleur prof de France, OKAY]. Je mets juste du piment dans mon quotidien [le like se paie]. Mais jouons carte sur table et analysons, ces points que vous semblez complètement fantasmer sur moi, jeune rêveur ou rêveuse [ ce que je préfèrerais, quitte à choisir]

Commençons par l’alcool! Tu m’as vu avec un verre de vin, voire plusieurs, yes, papa! Je suis un putain d’œnologue dégustant des grands crus en relevant leur robe merveilleuse…Mais je t’arrête de suite car dans la vraie vie, je le dis souvent : je ne bois pas ou peu d’alcool. Je suis un putain de consommateur de Perrier [article non sponso]. Pourquoi? Je n’aime des masses l’alcool, enfin son goût, donc j’en consomme mais genre un peu ou pas du tout. Pourtant je ne suis pas contre un verre de vin de temps à autre mais si je devais définir ce que je ressens quand je bois un verre de vin : ça pique ou pas. Voilà ma fine analyse.

Alors boire du champagne? Mais mon pauvre ami, je suis Bourguignon, bois-tu l’eau de tes WC ? Je ne crois pas. Malgré ma méconnaissance en vin, j’ai des choix assez simples : ma région [la croissance locale, c‘est moi], l’Espagne et l’Argentine ou le Chili [parce que j’aime ces pays]. Alors n’attendez pas de moi des conseils ou des mises en abime sur le vin ou de vouloir me faire boire un cru exceptionnel,  je viens de vous étaler toutes mes connaissances en vin. J’espère, sincèrement, vous avoir impressionné?

Je vous entends : Ok,  tu ne bois pas trop d’alcool mais tu bouffes comme un gros sac !? Ne mens pas, tu ne fais que bouffer, on voit que ça sur ton Insta, genre tu gardes la ligne et tout!! Olalalala mais calme toi, ô petit détecteur de mensonges. Eh bien, j’essaye de prendre en photo de la bonne graille dans des lieux chouettes, c’est vrai. Evidemment je te passe les sandwichs triangles que je bouffe pour faire un repas vu que j’ai pris mon dej’ à 11h voire je saute le repas du midi parce que je suis entre deux destinations. Donc, il n’est pas rare qu’à 16h, j’ai juste la dalle [ne faites pas ça chez vous]. Je vous passe les 15 bornes que je viens de me taper à pied. Alors non je ne fais pas que bouffer mais deux photos de suite pourraient le faire croire. Dans mon échelle de temps généralement quatre heures, voire plus, sont passées.  Oui, j’aime manger [en même temps, sinon je meurs] mais je ne suis pas un crève la dalle et je te passe mes maux de bides quand j’ai trop mangé [c’est à dire un repas pour un individu normal]. Puis je fais du sport beaucoup, genre tout le temps.

D’accord mais t’es trop un aventurier de ouf quand même, j’ai trop envie de partir avec toi, non ?  Alors de un tu te calmes, je ne suis pas guide et ce n’est pas marqué Go Voyage sur ma gueule. Je pars et j’adore ça. Depuis ces derniers années, je pars souvent seul faute de potes prêts à me suivre, de destinations communes et étant célib tout simplement, je ne vais pas attendre la femme de ma vie pour partir [ou alors je ne partirais jamais]. J’avoue que le plaisir du voyage solo me permet de réfléchir et de profiter. Bref! Mes voyages sont préparés, organisés, planifiés, budgétés [oui, oui, budgéter] donc quand je pars : je sais où je vais ce que je veux voir et pourquoi j’y vais. Ah oui, je ne bivouac pas, je dors dans des chambres, certes avec mon sac à dos, je ne dors pas à même le sol [l’aventure mais pas trop]

Bon, mais en tout cas, je sais que je peux te demander un conseil sur un film, tu les as tous vu? Quoi? De quoi? Alors oui, arrêtez de me demander un avis sur tous les films de la planète. Je regarde beaucoup de films mais comme tout amateur de films. Mais parfois, on me contacte en mode Allociné…. Alors tant mieux ca me donne des idées de films à regarder mais je ne suis pas une pointure en cinoche, j’en parle, je vous donne mon avis. Celui-ci n’engage que moi et exclusivement moi [et un peu ceux qui m’accompagnent]. Donc oui j’aime les films mais arrêtez de penser que je suis la base de données de Sens Critique!! Mais vous pouvez proposer des films, ça aucun soucis!

Merde….Par contre, tu es assez drôle dans tes posts… alors je te corrige, j’ai l’air super drôle… enfin à l’écrit, quand j’ai réfléchi à la blague et que j’ai dû m’y reprendre trois fois. Je ne suis pas spontané loin de là et j’avoue que j’ai un second degré de merde [le mec qui prend tout au premier degré c’est moi]. Puis contrairement à ce que l’on pourrait croire Je ne suis pas et je serai jamais ce mec qui monte sur les tables, qui colle le feu dans une soirée… Ce n’est pas moi, je suis ce mec au fond qui discute avec trois personnes, je suis discret [du genre discret quand je ne connais pas]. Ca, c’est moi [mais en photo ca rend moins bien].

Bref, ce que je veux dire, c’est que pour connaitre une personne vraiment il faut la rencontrer la connaitre et ne pas imaginer une vie à travers quelques photos, des notes de blogs et son Facebook. Evidemment, ces éléments sont vraiment moi, parle de ce que j’aime et de situation qui me font rire et que je vis. C’est comme ça que je m’amuse mais attention à ne pas fantasmer ou extrapoler des choses comme on a pu le faire sur moi [meilleur joke, je suis un buveur de vin haha j’en bois mais j’y connais que dalle, je valorise juste ma région ]. Vous avez un panel des choses que j’aime, et que j’apprécie mais par pitié n’extrapolez pas!! Arrêtez aussi de m’inventer une vie, je le fais très bien tout seul!

Ah oui et Mon double maléfique n’est pas mon frère ni un copain depuis le primaire [on n’habitait même pas la même région!!]. Minute émotion : nous nous sommes connus au taekwondo, eh oui ma gueule!!

Alors et vous ? Vous imaginez quoi sur moi?

Publicités

2 commentaires sur “Paraitre

Ajouter un commentaire

  1. Ah nan mais moi je croyais que ton double maléfique était une nana.
    Pour cette nouvelle année : être plus attentive aux publications Instagram (non)
    Bref
    Bonne année (on ne le dira jamais assez)
    Et merci pour ces partages/découvertes intéressants, parfois cocasses toujours sympathiques.

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :