Mes Bandes dessinées #49 : Guy delisle

shenzhen-1868Il y a quelques mois, ce qui est précieux [un merveilleux Instagram à suivre] terminait sa lecture de Shenzhen de Guy Delisle. Ce n’était pas la première fois que je voyais cet auteur- dessinateur apparaitre parmi mes contacts et surtout être recommandé. J’avais toujours hésité à passer le pas pour acheter l’une de ses œuvres. A la suite d’un échange convaincant avec E. et mon voyage en Corée du sud approchant à l’époque, j’avais décidé de commencer à lire ses œuvres car l’une d’elle traitait de Pyongyang, la capitale nord coréenne.

Guy Delisle est un canadien qui a travaillé dans l’animation. Son travail et sa vie de famille [sa femme travaille pour médecin sans frontières] l’ont amené à bouger à travers le monde et souvent dans des lieux peu commun emprunt de dictatures, de pays peu ouverts sur le monde ou des zones de conflits.

J’ai lu ces quatre œuvres qui tourne autour du voyage. Ce sont un condensé de ses impressions, expériences et on peut les comparer à des carnet de voyages. Il y raconte la vie sur place mais aussi les petites anecdotes de sa vie sur place. Tout cela fourmille de détails mais aussi de vrais moment de chocs des cultures.

delisle

J’ai lu assez vite ses quatre BD, toutes passionnantes et intéressantes. Shenzhen [en chine], Pyongyang [en Corée du nord], Chroniques Birmanes et Chroniques de Jérusalem. Le trait de Delisle évoluent de BD en BD mais toutes ont en commun une description avec un œil extérieur de ses lieux peu commun. C’est une véritable ouverture pour le lecteur sur des lieux souvent connu mais pleins de préjugés.

 original

J’ai dévoré ses BD en quelques mois. Ayant une belle préférence pour Pyongyang et les Chroniques de Jérusalem. Evidemment la premier est une vraie plongée dans l’inconnue, un reportage BD sur un lieu dont j’ignore tout. C’est assez incroyable d’y apprendre la façon dont se déroule la vie. De plus, c’est un beau rappel à mon voyage en Corée. Pour les Chroniques de Jérusalem, sa vie à Jérusalem, ses anecdotes, le conflit Israélo-Palestinien vu de l’intérieur m’ont offert une toute autre vision de ce conflit. J’ai pu apprendre des choses et cela prouve surtout que les problèmes viennent toujours d’extrémistes de tous bords [Juifs ici et religieux en général]. Sans eux le monde se porterait mieux.

jeruAlors pourquoi, je vous parle de Guy Delisle car c’est un excellent auteur qui sait raconter des histoires. Avec son dessin clair, il nous entraine avec lui dans un quotidien réel, proche de nous mais inconnu du plus grand nombre. Je remercie ceux qui m’ont conseillé car son œuvre permet d’avoir un nouveau regard sur pas mal de pays et de revoir son jugement ou tout simplement d’en avoir un. Mais surtout c’est un vrai voyage pour l’imagination, sur les fantasmes que l’on peut avoir sur des contrées lointaines. De plus, ces livres ne se veulent pas politiques mais juste des témoignages d’un quotidien. A chacun d’y faire son avis.

Je ne peux que vous conseiller de lire ses œuvres axées sur les voyages [car il a écrit et dessiné d’autres BD que je n’ai pas lu]. Vous apprendrez des choses, j’en suis certain. L’ensemble est bien écrit, léger et surtout sil n’y a pas message derrière. Il n’y a pas de volonté d’instrumentaliser une vision mais vraiment de présenter un témoignage de son vécu.

Un auteur à découvrir, de belles bandes dessinées.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :