Durée de vie

La durée de vie d’un jeu vidéo semble aujourd’hui un critère commercial important pour vendre des mégablockbusters et s’affranchir du prix de 70€ [prix moyen constaté chez ton marchand de journaux]. J’ai d’ailleurs l’impression que cela est un vrai argument de ventes. Les éditeurs de jeux promettant des heures et des heures de jeu.

20170309_181224

Du coup, j’ai réfléchi à ce concept de durée de vie. Est-ce vraiment primordiale de passer des heures et des heures sur un jeu ? est-ce vraiment un argument qui me convainc d’acheter tel ou tel jeu ? Est-ce que le fait de perdre toute vie sociale durant 120h de jeu fait que j’ai trop envie d’acheter le jeu ? Et finalement est ce que cela rend le jeu si génial que ça ? [et pour mon public couple pestant sur sa moitié qui s’éternise sur un jeu, la réponse est : « On arrive »]

Personnellement, il m’est arrivé de regretter des jeux trop courts vu le prix pour l’aventure, j’en redemandais. Mais à contrario, je me suis trouvé sur d’autres jeux où une durée excessive rendait un bon jeu soulant voir incroyablement chiant prise de tête. Alors pour voir si j’étais seul à ressentir ce genre de sentiment, j’ai demandé l’avis à des potes pour voir si la durée de vie d’un jeu pouvait casser le plaisir du jeu ou si c’était un critère super important comme le sous-entend les journalistes de jeux vidéo.

Après réflexions et retours, il me semble que c’est un critère bien subjectif pour l’achat d’un jeu vidéo. Mais jamais le critère qui détermine l’achat. Pour moi, il est clair que ce n’est pas ce critère qui va me le faire apprécier. Il peut y contribuer car un jeu trop court peut-être frustrant et un jeu trop long aurait tendance à me décourager.

Premièrement, je ne pense pas que l’on apprécié un jeu vidéo car il dure longtemps et c’est ce que pense la majorité de mes amis. A aucun moment, un joueur va se dire qu’un jeu est cool, trop méga super juste car il passe du temps. Ce qui est important est encore une fois le plaisir de jeu. Peu importe le nombre d’heures si le jeu est cool et qu’il donne envie de jouer, personne ne comptera ses heures. Tout ce qui est utile à la quête sans en rajouter, qui permet de découvrir le jeu ou qui ajoute une plus-value. Sera toujours perçu positivement.

Par contre si le jeu est inutilement trop long, que c’est juste de l’habillage pour gagner du temps. Alors, ça va gueuler dans les chaumières et ça va bien saouler. Comme la même manip durant des heures pour faire du level up ou de la collectionnite aigue qui n’apporte rien au jeu. Ou encore quelques actions qui consistent à parcourir une map juste parce qu’il faut secourir la nièce d’un personnage random pour obtenir le droit de se battre contre tel ou tel boss. Le jeu passe d’agréable à ennuyeux. J’ai l’impression de perdre mon temps.

Dernièrement mes expériences vidéoludiques m’ont amené conforté dans cette position. J’ai terminé il y a peu Dragon Quest Heroes 2. Le jeu est plutôt sympathique. L’aventure est sympa mais que c’est longuet. Super longuet. Après 45 heures de jeu, je finissais la bête, dégouté de ce jeu qui m’ennuyait plus que tout alors qu’au début tout allait bien mais passé la vingtaine heures de jeux, je n’en pouvais plus. La faute à des quêtes inutiles mais obligatoire pour avancer et une obligation de gagner des niveaux de puissances pour avoir une chance de battre le boss.

Pourtant, j’avais passé plus de 130h de jeu sur le dernier Zelda sans jamais m’en lassé, appréciant chaque minute passée sur le jeu et espérant qu’il me reste des quêtes à accomplir pour rester le plus longtemps dans les plaines d’Hyrule [mais bon là on parle du meilleur jeu de l’année, j’aime ce jeu d’amour, il justifie à lui seul mon achat de la Wii U]

Du coup, est ce qu’il y a durée idéal du jeu vidéo, est ce qu’il faut tout faire pour faire une bonne grosse durée de bourrin avec de la difficulté, du farming ou d’autres idées de génie pour gonfler artificiellement le temps de jeu. Le marketing se dit qu’il faut justifier le prix que les joueurs mettent de l’argent dans un jeu en pensant qu’il ne sera pas bâclé en 45 minutes.

Je pense non. La durée de vie du jeu n’a pas d’importance, il n’y a pas de durée idéale. Ce qui compte c’est le fun, le temps alloué au jeu, le plaisir de jeu. En fait, ce qui fait qu’un jeu dure, c’est le plaisir d’y jouer et surtout d’y retourner pour faire une partie avec les potes.

Dans les années 80, les jeux étaient des loops [niveau à l’infini] ou les vies ou continue étaient limités, ennemi dur à battre. Bref, c’était un entrainement draconien qui permettait de terminer un jeu. Le tout n’était pas de rendre le jeu frustrant mais possible avec de bons réflexes.

Aujourd’hui la place disponible sur les supports, les effets de mise en scène la possibilité développer le jeu permettent d’accroitre le temps passé à des dizaines d’heures. Mais même avec cette possibilité, ce sont les jeux les plus funs qui seront les meilleurs les plus sympas à jouer. Je remarque que les jeux qui permettent des parties courtes et fun restent actif longtemps comme les jeux de sport ou de combats.

Dernier élément à prendre en compte, le temps disponible. Qui au fur et à mesure de l’âge semble de moins en moins important. Je suis pris entre les séries, les livres, le travail et le quotidien qu’il m’est impossible de consacrer des heures et des heures suite à un jeu vidéo. Rendez-moi mon adolescence… [enfin non, j’étais encore vierge, non changez rien, en fait]. De ce constat, un jeu à la durée de vie improbable sera plus un frein mais un autre offrant des parties courtes sera bien plus séduisant.

Alors qu’elle est la bonne durée d’un jeu vidéo au final ? Aujourd’hui, j’aime découvrir des jeux mais y passer des mois entiers de me n’intéresse pas. Par contre entre 10h et 20h ça reste un bon moment de jeu vidéo sans blindé mes soirées les unes derrières les autres. Je dirais qu’une bonne durée de vie est tout simplement un jeu où l’on ne voit pas le temps passé, qui offre un rythme et une tension réguliers pour donner envie d’aller plus loin. Le challenge qu’offrait les jeux des anciennes générations ne m’intéresse plus. Je préfère une bonne histoire, un jeu agréable qui m’offre une véritable aventure, du rêve sans que je vois le temps passé.

Au final comme tous les autres médias : cinéma, BD, série. C’est l’ennui qui tue le plaisir. Je pourrais dire que la principale qualité pour la durée de vie d’un jeu vidéo, c’est l’envie d’y jouer encore et encore.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :