#Dragonball : La fin de Dragonball Super, l’acte manqué?

Dragonball Super, la suite officielle de Dragonball s’est terminée, il y a une semaine. Après une diffusion de 3 ans non stop, je ne peux que constater que le retour triomphant du manga le plus connu du monde.

Dragon-Ball-Super-récap

Mes élèves parlent de Dragonball Super. Il y a eu des rassemblements en Amérique centrale pour regarder les derniers épisodes sur les places publiques [et je ne te mens pas]. Le dernier jeu est une réussite et un vrai succès commercial [2 millions d’unités vendues en 1 semaine, un record pour un jeu de baston]. Dragonball est devenue une licence digne de Star Wars en termes de notoriété et de succès populaire pour des générations, c’est un fait. J’avoue que j’ai pris plaisir à regarder mon épisode du dimanche matin. Même si j’ai souvent grincé des dents.

Mais est ce que le dernier arc, la fin de cette partie est vraiment bonne ? Mémorable ? Digne d’un affrontement contre les Saiyens, Freezer ou Cell ? J’ai envie de dire [Attention Spoil] non… Malheureusement cet arc malgré ses promesses est relativement faible en termes d’impact. Ce fameux arc du tournoi du pouvoir souffle le chaud et le froid. Parfois très chiant parfois cool, voire très cool comme parfois complètement à côté. Le ratio est plus proche de 10 épisodes chiants pour 2 épisodes cool.

Commençons par les points positifs de cet arc. Pour moi, le point positif, le développement de C17 et Muten Roshi. Offrant des visages bien badass, respectant les matériaux d’origine.

Pour C17, c’est un vrai bon personnage avec un background développé expliquant un peu ce qui s’est passé depuis Cell et lui offrant une vraie vie. De plus, le personnage est super bien exploité en tant que combattants et offre du sang neuf. On est loin de l’horreur de Super C17 de Dragonball GT. Je pourrais même avancer qu’il faut voir cet arc juste pour les épisodes de C17 qui sont tous super cool. La hype autour du personnage est plus que justifiée.

DS5Tkz7VAAAz8dU

Pour Muten Roshi, c’est un autre délire. Il est très bien exploité pour les nostalgiques du Muten Roshi de la partie du démon Piccolo. On est clairement dedans. Même si ce n’est pas logique avec le Muten Roshi de fin de Dragonball et de Dragbonball Z qui dit clairement que ses élèves l’ont largement dépassé. Bref le retour est cool même si c’est un peu gratuit [comme d’ailleurs beaucoup de partie de l’arc qui ne cessent de nous faire des rappels plus ou moins grossiers à l’ancienne série]

Autre point cool de cet arc, les musiques. Dynamique, personnalisée, elles marquent l’action. De plus, certains passages du tournoi en termes d’animation ou de mises en scène sont vraiment bons comme l’apparition de l’ultime transformation de Goku, certains combats même si cela reste épisodiques.

Et… C’est à peu près tout pour le positif. Par contre, il y a une tonne de choses qui ne vont pas.

La sélection de l’équipe de l’univers de 7 : après l’annonce du tournoi, Goku part rechercher sa team. La première chose surprenante, c’est qu’il ne semble pas savoir qui choisir. Le mec a combattu tout le monde et donc connait les points forts et faibles de tous les mecs les plus puissants de son univers… mais il ne sait pas. J’ai eu surtout l’impression que c’était l’occasion de rajouter des épisodes lambda pour faire durer la sauce…

Puis la sélection est surprenante : les gars les plus puissants de l’univers sont tous des guerriers accomplis [Ils ont affronté, Cell, Freezer et Boo]. Mais sont écarté Trunks et Goten car absolument ils ne sont pas développé depuis le début de la série. Ils n’ont pas grandi, ne sont pas entrainé par leur père, on a bien compris que Toryama ou la Toei s’en foutent mais grave. Yamcha dont le retour aurait été bien sympa mais il sert juste de bouffon. Et enfin, Boo car on ne l’aime pas trop. Surtout on trouve une raison un peu pourrie pour le sortir [il dort et M. Satan n’arrive pas à le réveiller]. Résultat : on fait revenir Muten Roshi alors pourquoi pas mais surtout Freezer. L’ennemi juré mort déjà trois fois qui revient faire un énième comeback. Bonjour le personnage resucé.

Le traitement de Goku est assez déplorable depuis le début de la série : il passe plus pour un abruti, gamin et un peu con qui ne pense qu’à se battre et s’entrainer. Alors que le mec est juste naïf sur les trucs de la vie [et encore… dès son âge adulte, c’est juste quelqu’un qui a très bon cœur et ne désire pas faire de mal, il ne désire tuer aucun de ces adversaires]. Ce qui est gênant, car le tournoi a pour but de détruire des univers donc tuer des millions de personnes. Et notre héros est en mode cool on va se battre contre des gars balèzes. Il ne mesure pas les conséquences de ses actes [le tournoi existe à cause de lui]. C’est gênant pour un héros.

vlcsnap-2018-03-18-23h52m51s887

Comme tous les autres personnages à l’exception de Muten Roshi et C17. Krilin est une déception car mis en avant le tournoi est sorti de manière rapide et improbable [surtout déplorable]. Je ne parle pas de Tenshihan qui a zéro développement et ne sert à rien… C18 complètement invisible durant tout le tournoi [elle a son moment de gloire mais c’est pas fou], Piccolo et Gohan forme un duo assez cool mais au final peu exploité sauf durant un combat. Piccolo sert principalement à perdre des membres et se les faire repousser. Vegeta comme toujours est mis en avant à l’excès [fan base me voilà], avec des level up en veux-tu en voilà.

Puis, il y a le retour du retour de l’ultime passage de Freezer… oui, Freezer qui revient, encore… En mode « je vais vous trahir mais en fait non ». Car on nous fait penser qu’il va trahir mais il est juste moins chevaleresque que ses camarades. Il sera toujours là quand il faut et s’assurera que son univers gagne [même si au début il fait style il s’en fout]. Puis surtout, il formera un duo improbable avec son « ennemi juré » pour vaincre le dernier adversaire. Faire du pire méchant de l’histoire, un possible allié, le voir encore et encore revenir, à part le fan-service et le fait que Freezer soit un personnage apprécié, on s’en bien le calcul mercantile de la chose.

Le déroulement du tournoi est une bataille royale. Enfin une bataille royale qui se résume à tous les univers contre l’univers 7 [l’univers des héros]. Tous les adversaires du tournoi affrontent Goku et ses potes [soit 70 combattants]. Vous allez rire car du coup, ils éliminent quasi tous les combattants [plus des deux tiers des combattants présents, easy]. Pour un univers présenté comme le plus faible, c’est surprenant surtout que nos héros ne galèrent pas des masses. Enfin, ils n’en donnent pas l’impression.

Survient un second problème le manque d’enjeux ou de pression. Le tournoi a pour conséquence pour les perdants : la destruction de leur univers. En clair : tu perds, tu meurs et ton univers avec toi [C CHO]. Mais avec un humour souvent présent, des petits jokes, le mode on se bat en mode cool, un peu de lol quand on perd, on ne sent jamais cette pression où la survie de son univers est en jeu. Vu le contexte, c’est dommage et complètement raté.

dbs-goku

Le traitement à rallonge de l’arc. La faute aux épisodes qui comble avec du vide juste pour faire augmenter le nombre d’épisodes. Par moment, on sent que le but est plus de tenir les 20 minutes que de raconter quelque chose. Puis, il y a beaucoup de rappels aux anciens épisodes de DBZ parfois subtils, d’autres grossiers voir complètement nazes. Autre chose surprenante et un peu dérangeante pour du Dragonball mais au final tellement shonen. Les héros [enfin Goku et Vegeta] se relèvent à l’infini. Ils semblent au bout de leur vie mais se relèvent encore et encore [Saint Seiya again]. A la différence que les regains des énergies sont de fou furieux et improbables.

Puis, il y a l’évènement redondant, nous assistons à la 26 ème nouvelle transformation de Goku pour battre son adversaire. Encore une…. Et c’est dommage car c’est devenu le fonds de commerce de la série. On dirait Star Wars quand les gens gueulent si on n’a pas vu un sabre laser. Bref cela fait partir du cahier des charges et ça n’a plus trop de sens à force d’en user et d’abuser

Autre exemple d’abus, les techniques des personnages. Un tournoi est toujours l’occasion de montrer de nouvelles techniques. Mais ici, c’est juste un défilé de toutes les techniques utilisées dans la série. J’avais l’impression d’être dans un jeu baston et de voir les personnages sortir leurs spéciales à coup de virgule avant poing. Niveau originalité, bah c’est zéro par contre niveau fan service, c’était au top.

Ce qui nous amène aux adversaires de nos héros. Ils sont pour 70% des adversaires des noms et des visages avec un background égal à zéro. Ni motivation, ni enjeu, rien de précis. Juste des personnages lambda alors qu’il était si facile de créer des petits choses de rendre ses adversaires attachants … Et sur les 70 nouveaux personnages, très honnêtement, on se souvient de qui ? Pas grand monde. Les personnages de l’univers 6 car ils ont été développé ultérieurement. Et encore quand je vois la communauté s’affoler sur Kyabe [Très honnêtement, on ne sait rien de se personnage à part qu’il considère Vegeta comme un maitre] ou encore la clone de Broly…qui est un clone encore moins développé que le Broly d’origine, ou Caulifa qui se transforme en Super Saiyen parce que Fuck you et je vous parle des personnages qui ont été un minimum développés… Alors tout le monde me dira mais Jiren….

jiren

Jiren, parlons en…. C’est surtout l’homme à abattre du tournoi, le big boss. Qui ne se battra que contre trois gars : Goku, Hit et un mec lambda… sinon il ne se bat pas, il se ballade au milieu d’un ring géant, on ne sait pas trop pourquoi mais il veut faire un vœu qu’on ne connaitra jamais. En fait, on ne parlera réellement de Jiren qu’a la tout fin du Tournoi, c’est-à-dire que quand il ne restera que lui. Pour l’ennemi principal, c’est un peu léger. De plus à part être ultra balèze…. Il est juste ultra balèze. On pourrait dire que c’est un méchant de film, tellement il est peu développé. Alors certains diront que oui, il a un léger background que contrairement à Goku, il ne fait confiance à personne mais justement ce point est mis en avant trop tard. Puis pour quelqu’un qui ne fait confiance à personne, il a rejoint un groupe de Justiciers dans son univers… Un peu déroutant. Ce que les gens retiendront, c’est juste qu’il est balèze et le vénèront [Syndrome Broly]. A sa décharge, le dernier combat est cool et vraiment bien découpé.

Bref, cet arc du pouvoir est un ensemble de gros défauts. Sur le papier, l’idée est séduisante comme c’est souvent le cas dans Dragonball Super. Mais le manque de prise de risque ou d’innovation, un développement limité des personnages quand on sort de Goku ou Vegeta [et encore ce n’est pas ouf] font que la série tout comme cet arc est moyen si on est un minimum objectif. De la série Pop-corn qu’on regarder avec plaisir mais qu’on oublie vite.

Un Dragonball GT ? Non quand même pas. On sent que les auteurs ont compris ce qu’il faut raconter pour faire du Dragonball. Le problème de GT, ils ont pris des risques, ils ont voulu faire du Dragonball avec de Dragonball Z mais ça ne fonctionnait plus. Avec Super, ils sont restés sur ce qui marchait [la grosse patate de forain, en fait] ça fonctionne mais c’est une coquille vide enfin qui a très peu évolué, qui offre peu de background.

Bref si Dragonball veut évoluer et en bien, il devrait regarder ce que fait Star Wars. Aujourd’hui, l’œuvre de Toriyama est devenue une licence bankable et un produit marketing [il suffit de regarder Dragonball Héroes pour s’en rendre compte]. Tout comme Star Wars a su évoluer Dragonball doit encore évoluer et savoir se sortir de son passé.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :