Faro, Portugal – Chercher le soleil en Algarve

Il y a trois mois, mon amie Léa me proposait de partir trouver du soleil. L’hiver, la pluie sans fin avait eu raison de sa patience. Je dois dire qu’elle avait raison. Notre team voyage fonctionnant assez bien, c’était l’occasion de repartir ensemble pour de nouvelles aventures.

DSC_0338

Le week-end de Pâques étant retenu, il nous fallait une destination où le soleil n’était pas une option mais une réalité. Notre choix s’est porté naturellement sur le sud de l’Europe et plus particulièrement sur Faro et sa région : l’Algarve.

Pour les nuls en géographie du fond, il s’agit du sud du Portugal. Région côtière considérée comme la Côte d’Azur portugaise. Sur ce point, ce n’est pas tout à fait faux. Le nombre d’immeubles en béton type “cité du 93” est légion. Toute personne ayant connu la Côte d’Azur et son bétonnage à outrance ne se sentira pas perdue. En effet, pour répondre à la demande de logement des vacanciers, la région a fait pousser des bâtiments plutôt moches. D’où cette impression de ville qui aurait grandi trop vite. Faro avec son centre ancien, son petit port, sa lagune, semble cernée par les immeubles modernes à grand volume locatifs quand on l’observe de la lagune.

DSC_0355

Mais on ne va pas à Faro pour Faro et ses immeubles de vacances mais pour l’Algarve. La région offre de nombreux spots ou lieux où il fait bon se promener : falaises plongeant dans la mer, arrière pays charmant, bonne nourriture, ambiance paisible. Bref, la région a beaucoup à offrir comme toujours avec le Portugal. Ce pays est généreux par nature.

Nous avons visé le weekend de Pâques, histoire de profiter d’un long weekend, il était important pour nous d’avoir le temps de profiter et de faire une coupure. Manque de bol dans notre organisation, impossible de prendre un avion le vendredi soir ou alors à un prix équivalant au PIB de l’Allemagne. Nous optons pour le premier vol du samedi matin. Décollage à 6h30 et atterrissage à 8h du matin à Faro. L’objectif était de ne pas gâcher cette première journée. Ainsi nous étions sûrs d’avoir au moins deux journées complètes sur place avant de repartir en fin d’après midi le lundi.

Le souci pour moi, c’est que prendre l’avion à 6h30 en venant de Reims, ce n’est pas ultra pratique. Déjà, il faut être à l’aéroport à 5H30 maximum. L’aéroport était celui d’Orly, c’est-à-dire prendre le Orly bus à 5h [25/30 minutes de bus]. Voyant que le prix d’une nuit à l’hôtel et l’enfer pour arriver à Orly, j’ai décidé de dormir dans l’aéroport comme un SDF [toute expérience est bonne à prendre].

20180401_140512

Je suis donc arrivé à 23h à Orly le vendredi soir. Je me suis installé dans l’aéroport. Après avoir regardé un film, errer comme une âme en peine dans les halls vides d’Orly Ouest. Je me suis posé dans un coin et j’ai dormi à même le sol avec ma bouteille d’eau [pas de 8.6 dans les distributeurs pour une expérience complète]. Le sol est dur, j’ai tenté de trouver le sommeil jusqu’à 4H [l’heure d’ouverture des embarquements]. Je ne vous cache pas qu’entre les machines de nettoyage, les travaux de l’aéroport, le personnel qui prépare l’ouverture… ma nuit fut légère trop légère [j’ai du dormir ou somnoler 1h30].

A 4h complètement enfariné, je rentre enfin dans la zone d’embarquement. Le temps de trouver une banquette pour tenter de compléter ma nuit de 1H3O [et boum ! 1h de plus de sommeil]. Léa m’a rejoint vers 5h40, Madame mangeait à la tour d’Argent et avait une nuit à l’hôtel…[et elle s’est réveillée en retard]. Après cette expérience assez improbable, autant vous dire que le vol fut court. Je me suis endormi au décollage et durant les 2h3O de vol, je ne me suis pas réveillé.

Arrivés à Faro, le premier point positif est le soleil. Bien au rendez vous qui nous ne quittera pas de notre séjour. Nos prévisions météo, annonçant le pire, n’ont cessé de s’améliorer à l’approche de notre séjour [et même pendant]. Deux jours et demi de soleil s’offraient à nous pour notre découverte de l’Algarve. La pluie n’accompagnant que notre départ pour Paris. Autant vous dire que malgré une courte nuit, toutes les conditions étaient réunies pour en profiter à maximum.

Publicités

2 commentaires sur “Faro, Portugal – Chercher le soleil en Algarve

Ajouter un commentaire

  1. Hahaha! Dormir à l’aéroport, un vrai truc de baroudeur ! Je l’ai déjà fait plusieurs fois dans des aéroports différents. Parfois on rencontre des gens sympas, mais il ne faut pas espérer un sommeil réparateur…
    En tout cas cet article a réveillé mes envies de voyage au Portugal. 🙂

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :