Tokyo, Japon– Se perdre dans Yanaka et Nezu

Depuis que je suis arrivé, j’ai quelques soucis avec mon téléphone portable [j’y reviendrai]. J’ai dû vite retrouver mon instinct de survie pour me retrouver dans la ville [avec le degrés zéro  repère vu que le Japon]. Tokyo a de multiples moyens de transports et de lignes de train qui vont dans tous les sens. Le temps de se repérer, on se retrouve vite dans le mauvais train ou dans le mauvais sens. Mais le temps de l’acclimatation se fait vite.

DSC_0525

J’arrive rapidement au parc Ueno. Celui-ci est connu, j’avais eu l’occasion de faire le zoo et de m’y promener il y a sept ans c’était vraiment sympa. Mais aujourd’hui, je vais prolonger au-delà du parc et découvrir deux petits quartiers adjacents à Ueno. Ils ont su garder leur authenticité japonaise. Epargné par les bombardements de la seconde guerre mondiale et la bulle immobilière [qui consiste à acheter des terrains, raser ce qu’il y a dessus et construire des immeubles, vu le prix du mètre carré, c’est plutôt un business rentable], ce sont des quartiers résidentiels avec beaucoup d’anciennes maisons en bois. On y retrouve les petites rues étroites, les jardinières dans la rue, le calme, on s’y promène sans se presser. Il y a juste quelques commerçants, des chats ou des personnes âgées qui se baladent. Les rues sont composées de maisons en bois dans un pur style japonaise, collées les unes.

Les deux quartiers sont parsemés de petits cafés, petites boutiques. J’ai marché dans une petite rue sinueuse du parc Ueno au quartier de Yanaka en passant par Nezu. Mes pas m’ont mené à un petit coffee-shop caché sous du lierre : Food letters. C’est ma découverte. Je suis complètement séduit par ce café tout en bois, silencieux avec des muffins à tomber. Juste en face d’une bouquinerie. Autant vous dire que le lieu est magique. En sortant, j’ai croisé une séance photo jusqu’à arriver à la rue très commerçante de Ginza Yanaka. J’en profite pour faire des arrêts régulièrement dans différents coffeeshop [Oui, il y aura un article spécial coffee shop à Tokyo]. Toujours cette ambiance zen, posée et qui permet de déguster en toute tranquillité : un matcha Latté ou un café latte.

DSC_0508

Mon retour est bucolique, je passe dans le cimetière de Yanaka où est enterré la dynastie la plus importante de l’histoire du Japon : les Togukawa. Je décide de faire une longue balade jusqu’à Asakusa, je me laisse guider par mes pas, en passant par différentes rues surtout histoire de me maintenir éveiller. Mais aussi m’imprégner des lieux. Mon objectif rejoindre ce fameux quartier touristique, le temps pour prendre des photos et trouver un resto.

Je m’arrête à un resto d’Okonymaki. Souvent décrite comme des crêpes japonaise mais il s’agit plus d’omelette [Il s’agit d’un mélange d’œufs, de farines, de choux et d’ingrédients au choix, le tout recouvert d’une sauce et de mayonnaise]. La serveuse est venue me la préparer sur ma table chauffante. [J’ai croqué un bout avant la fin, la fille était partie et je n’ai pas écouté]. Succulent comme tout ce que je mange au Japon. Je me suis fixé chaque soir de déguster un plat japonais ou que je ne trouverais qu’ici. Le midi étant plus en mode dépannage jusqu’à ma prochaine étape.

DSC_0539

La journée se termine en remontant jusqu’à dans mon quartier Minami-Senju. Cela me permet de me balader dans les rues de Tokyo, de prend l’air et de sentir la ville vivre [et c’est très tranquille] : des ouvriers refaisant la route entourer de responsables de la sécurité, un policier installé devant son Koban [des petits postes de police qu’on trouve à tous les coins de rues du Japon], des hommes dégustant des bières à la sortie d’un sento [les bains publics mon plaisir perso, j’y reviendrai], les salarymens sortant d’une gare, les collégiens ou lycéens revenant des cours du soir en uniforme.

DSC_0521

Une bonne journée de remplie. Les quartiers de Yanaka et de Nezu sont vraiment des endroits où il fait bon de se promener. Simple, tranquille et bucolique, c’est découvrir un autre Japon, plus traditionnel.

Publicités

Un commentaire sur “Tokyo, Japon– Se perdre dans Yanaka et Nezu

Ajouter un commentaire

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :