Parce que je lis de l’éco #8 : Hypercapitalisme

Sans titre-1Eh oui, ça faisant longtemps qu’on n’avait pas parlé de trucs pas rigolos. J’aime bien l’économie car elle mêle géographie, histoire, compréhension du monde parfois pas mal de fausses croyances et d’interprétations [Fake news et brèves de comptoirs, bonjour]. C’est une science intéressante. J’ai créé cette rubrique pour vous partager des livres soit hyper connus d’Economie soit des livres ou BD de vulgarisations qui sont soit fun, soit complètement abordable et en général assez neutre.

Hypercapitalisme est l’un d’eux. C’est un livre écrit par un psychologue américain Tim Kasser. Vous me direz c’est quoi le rapport avec l’éco ? Eh bien, ce bon monsieur enseigne un cours sur les autres voies du consumérisme, en clair comment consommer autrement. Son cours demande des prérequis en économie car pour critiquer ou réguler un système il faut le connaitre sinon c’est juste complètement con.

Hypercapitalisme se divise en deux grandes parties. La première partie est un cours d’économie niveau terminale vulgarisé. L’auteur nous explique le fonctionnement de l’économie de marché, ce que l’on nomme aussi le capitalisme, c’est-à-dire 99% de l’économie actuelle [retirer Cuba et la Corée du Nord]. Franchement, le livre offre une excellente approche, très concret, clair avec de bons exemples. Le livre n’est pas une critique du capitalisme au sens propre mais de la dérive de ce système qui sans régulation devient un monstre incontrôlable au service de quelques-uns, ce que l’auteur nomme l’hypercapitalisme.

HYPERCAPITALISME_FT MIRAGESok.indd

Les auteurs nous montrent avec des exemples fictifs ou réels : les dérives de ce système liées surtout au libéralisme [la non-intervention de l’état dans les jeux des affaires]. Le seul bémol est que les exemples se basent sur le système américain. Par exemple : le système santé ou universitaire pousse à l’endettement des ménages du à un libéralisme excessif et une course au moins d’impôt contrairement en France où les charges sociales, les impôts assurent un service de santé pour tous à moindre cout [qui donne l’impression de gratuit alors que non] et une université quasi gratuite [enfin vous payez les frais d’inscription]. Les comparaisons ne se rejoignent pas mais la poussée vers la privatisation et ses dérives montrent ce qui peut nous attendre avec un gouvernement trop libéral et une volonté de baisse des impôts. 

La BD est à charge sur l’hyper capitalisme mais à la place de juste le descendre comme un tir de DCA en 1943, L’auteur propose des solutions pour réduire ou faire changer les choses dans la seconde partie du livre. Alors pas de grande révolution anarcho-gauchiste, tous dans la rue mais des solutions individuelles qui permettent d’agir : le boycott, l’achat réfléchi, le partage. Des possibilités existantes qui permettent de réduire le pouvoir de ces supers entreprises. Car l’ennemi du capitalisme, ce sont les entreprises et la quête de bénéfices excessifs pour des actionnaires non concernés. L’avantage de ces solutions, elles sont faciles à mettre en place et pousse à la réflexion sur sa propre consommation. L’auteur apporte des exemples concrets d’actions et de leurs conséquences.

HYPERCAPITALISME_FT MIRAGESok.indd

Ce livre est une excellente entrée en matière pour comprendre le système capitalisme, ses dérives et ses conséquences mais aussi il propose de bonnes solutions qui permettent d’avoir une consommation plus responsable. Surtout, on apprend que les entreprises ne sont pas forcément mauvaises, que le capitalisme n’est pas un mal mais qu’il faut le maitriser et l’encadrer pour le rentre efficace pour tous et surtout positif à l’ensemble des citoyens.

Je vous invite à lire ce livre, si l’économie et son fonctionnement vous intéresse mais aussi si tu veux changer ta façon de consommer. Le livre est facile à lire et se parcourt très facilement.

Bonne lecture.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :