Helsinki, Finlande – En vacances avec le professeur

J’avais préparé ce voyage minutieusement. J’étais parti avec un co-voit ultra sympa. Puis j’ai rejoins Orly grâce au meilleur plan de ma chère Léa [ligne 7 combinée avec le tram 7 soit Un ticket de métro soit la gratuité pour se rendre à Orly, Merci à elle]. J’ai même eu le temps de manger, de me poser. L’avion est parti à l’heure et je suis arrivé comme prévu à 23h30 en Finlande.

20180814_100832

Mon but premier était de rejoindre mon Airbnb, les bus circulants tard, j’avais repéré le bon bus et il est arrivé dans les temps. Parfait. Puis il fallait descendre à la bonne station avec les noms à rallonge finnois, j’étais un peu tendu. Une chance que Google map est plus que mon ami. J’arrive au bon arrêt, j’appuie sur le bouton. Le bus s’arrête, il me reste 20 minutes à pieds…

Le soucis c’est que le dit arrêt est sur le bas coté de l’autoroute. Mais genre face à deux doubles voies au milieu d’un échangeur. Le problème des chemins que me donne mon GPS me font soit traverser l’autoroute soit marcher dessus…. Après 15 minutes à marcher dans une direction puis une autre, je trouve un accès piéton pour passer l’autoroute.

20180814_090126

Il est minuit passé de trente minutes, je marche au milieu de la nuit dans un endroit que je connais pas pour trouver mon logement. Pas un chat dehors, je traverse des bois, des zones résidentielles, bref il ne faut pas être une flippette mais bon la Finlande est un lieu plutôt sûr.

De plus il y a un avantage, c’est que les Finnois ne doivent pas payer leur électricité car toutes les lumières sont allumées. Extérieure parfois intérieures des maisons ou des écoles que je croise. Toute ma route est éclairée.

Je trouve ma maison. Une vieille maison en bois finnoise rouge et blanche dans un sous bois. Superbe [enfin je le verrais le lendemain, il fait nuit noire]. Il est 1 heure du mat. La porte d’entrée est ouverte, tranquille. Ma chambre est aussi ouverte, je croise juste le chien qui est gentil. Mais c’et complètement Open. Les proprio m’avaient prévenus que c’était ok et que l’heure n’avait pas trop d’importance. Ils avaient raison.

20180814_090353

Outre la couette trop courte et le réveil de ma voisin de chambre qui sonne en continue depuis 7h, je me lève tant bien que mal. Je n’ai pas pas de programme particulier, je pars découvrir Helsinki. Je vis à 50 minutes de bus du centre de la ville. J’ai une ligne directe qui m’emmène donc pas de soucis. Je découvre surtout ce dont j’avais plus peur, le cout de la vie finnoise. C’est cher. Un simple ticket de bus c’est plus de 3€ pour une heure.

Allons voir ce que nous offre la Finlande.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :