Helsinki, Finlande – Regarder les gens passer

La Finlande est un pays original. Coincée entre la Russie et la Suède, elle a appartenu à ces deux pays en fonction de l’activité guerrière de l’une ou l’autre. On retrouve des éléments de Russie dans les églises et des éléments de Stockholm dans les bâtiments. Un mix que l’on retrouve dans les capitales du nord.

20180814_114259

Les finlandais sont connus pour les saunas [et chaque maison ou appart en possède un], le métal avec une concentration de groupes par habitants impressionnante et une blondeur de cheveux qui fait passer un châtain pour un brun. D’ailleurs la pudeur n’est pas leur truc, j’ai croisé des gens à moitié à poil à l’aise. Bref ici on est à l’aise avec le corps et les filles draguent les mecs et jouent les relous en soirée. Voilà pour planter le décor.

Je reste pour ce début de séjour trois jours à Helsinki. Mes trois premières journées sont des balades dans la ville. Enfin surtout les deux premières, la troisième étant plus ma préparation pour la suite du voyage. Helsinki est une ville tranquille. Peu de circulation, peu d’habitants enfin pas une grosse densité. Je respire. Je peux me balader sans bousculer personne. Aussi étonnant que cela puis paraitre il y a des touristes par centaines surtout asiatiques.

20180814_184640

La ville est composée de larges rues avec beaucoup de verdure, les parcs sont omniprésents. La ville se situe sur une presqu’ile et est entourée de petites iles. Caractéristique des capitales scandinaves. Pour tout vous dire, je n’ai pas de programme précis. J’en profite surtout pour me perdre dans la ville passant d’une rue à l’autre, d’un monument à un autre ou un quartier à un autre. Aucun monument ou musée incontournables. Juste des lieux à voir en particulier des quartiers ou des églises.

J’ai passé tout mon premier après-midi sur les iles Suomenlinna. Ancienne bastion de l’armée Suédoise, puis Russe et enfin finlandaise, c’est une ile musée où se trouve encore des habitants, des cafés et des musées. On s’y rend en ferry et on peut s’y promener. J’y ai passé une agréable journée entourée de  verdure et de la mer. Je me suis même dormi sur les rochers bercé par le bruit des vagues [surtout fatigué grâce à mon arrivée et mon réveil agités]. j’en profite pour prendre mon temps. La météo le permettant, je me suis assis au café Piper face à la mer baltique en dégustant un cake à la myrtille puis au Café Silo pour lire.

20180814_145856

A mon retour sur le continent, je passe par la place du Sénat avec sa cathédrale placée en hauteur qui domine toute la place. C’est le lieu emblématique de la ville et il en impose. La place est immense et sur un escalier est posé cette énorme cathédrale blanche.

l’Esplanade verte où les artistes et les finnois se bousculent. Ce qui m’a servit de guide se sont les cafés car ici tous sont instragammables. la Finlande c’est le pays de la déco comme le Danemark. L’extérieur est lourd sans trop de charme mais les intérieurs, quelle claque.

20180815_130331Je suis passé par le quartier de Ullanlinna avec ses petites rues bien rectilignes et ces petits cafés ou autres restaurants. Une belle balade sur le front de mer pour admirer le couchant. Le quartier Kampi pour deux églises bien originales : l’église dans le rocher [littéralement son nom en finnois], cette église a été taillée dans la roche en plein cœur de la ville. Seul le toit n’est pas en roche.  La sonorité est incroyable et le lieu reposant. Un étrange mélange de pierre et d’acier à l’intérieur. Plus proche de la gare, la Chapelle Kampi entière en bois face aux centres commerciaux. De l’extérieure, c’est une étrange construction de bois mais à l’intérieur, le son est comme coupé. Rien ne parvient dans la chapelle pourtant au cœur de l’activité et de la circulation. Incroyable. D’ailleurs en parlant de la gare, elle faut le détour pour son architecture lourde et imposante. Pour les fans d’églises, la cathédrale orthodoxe Ouspeski faite de briques possède un intérieur un peu fou.

20180815_185532

Au delà de ces balades qui m’ont emmenés au quatre coins de la ville, mon temps Helsinki est surtout fait pour me reposer avant la rentrée : couper des réseaux autant que possible [Facebook surtout], je lis, je me perds dans mes pensées, j’observe les gens qui passent, discute avec mes voisins, je marche en essayant de trouver de belles photos.

La Finlande m’inspire.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :