Mes bandes dessinées #56 : The Promised Neverland

Il y a des claques de lectures que l’on n’attend pas. Je n’étais clairement pas près pour ce manga. J’avais entendu parler de The promised neverland sur les réseaux sociaux : des photos sur Instagram ou des tweets à la gloire de ce manga. Curieux j’avais demandé à un ami ce qu’il en pensait mais lui aussi avait juste entendu la hype autour de ce manga.

illustr2b-1024x730

La couverture ne m’intriguait pas plus que ça. Surtout me donnait l’impression d’un gentillet petit manga sur des enfants et leurs aventures mignonnettes dans leur orphelinat. J’avais tort mais tellement tort.

J’ai passé le pas en échangeant avec le libraire du Renard Doré à Paris. Une excellent boutique de manga que je vous recommande pour avoir des conseils, des avis ou tout simplement vous mettre à jours. Le personnel est en or et j’ai eu un chouette échange sur les cartons de cette année en manga dont The promised Neverland. En voulant feuilleter, je suis coupé direct dans mon élan par Maitre Renard, le libraire. Il m’explique qu’il ne faut pas aller plus loin et lire. J’ai décidé de patienter pour découvrir ce fameux manga.

the-promised-Neverland

Ce manga nous raconte l’histoire de trois jeunes orphelins de 11 ans : Emma, Norman et Ray. Ils sont tous les trois extrêmements doués dans des domaines différents. Ils vivent dans l’orphelin depuis qu’ils sont nés et ils sont les plus vieux parmi les enfants. Tout se passe merveilleusement bien, ils sont heureux, ont tout à disposition et Maman, la responsable de l’orphelinat, veille sur eux comme une véritable mère. Leur seule obligation est de confronté à des tests tous les matins. Ils vivent dans un véritable paradis. C’est lors du départ de la petite Connie, 6 ans, que tout va basculer pour nos trois héros.

Autant vous l’annoncer tout de suite, j’ai pris ma claque à ce moment dans le manga. J’ai filé à ma librairie la plus proche pour me fournir les trois volumes suivants. Chacun de ces albums m’a surpris, vraiment. Les auteurs ont su prendre à contre pied le lecteur que je suis. Le manga t’emmène dans une direction pour te mettre un twist sorti de nulle part et au moment où je m’y attendais le moins. Le scénario est intelligent et l’histoire est bien plus adulte que le bref résumé que je vous ai fourni.

L’histoire possède un suspense et un rythme intense. Au niveau du rythme et de l’intensité, on se reproche de Death Note. Mais pour l’histoire, si L’attaque des titans a su vous prendre et vous surprendre, The promised Neverland est de cette trempe. Un manga avec un scénario solide écrit par Kaiu Shirai. Autre point important le dessin  Posuka Demizu est superbe, totalement en accord avec les sentiments des personnages et permet de renforcer l’action ou les émotions des personnages.

45188656_490128898161971_512875732876132352_n

Tout ce que je peux vous conseiller, c’est que comme moi, ne vous fiez pas à la couverture du premier volume ou des volumes suivants, ne feuilletez pas le manga. Lisez le chez vous en prenant le thé et savourez le récit.

The promised neverland est l’un des meilleurs mangas que j’ai pu lire cette année. N’hésitez plus.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :