#Dragonball : Le fan service de la déchéance

Les derniers chapitres du manga Dragonball Super a subit d’énormes critiques négatives de la part des fans.  Cette fois-ci, des “fans” ont carrément menacé l’auteur sur Twitter, enfin le dessinateur de la série.

ZFightersMovieWMATnv

Ceux-ci pestent contre Toyotaro devant la pauvreté de la trame. Objectivement, cela ne raconte rien sauf Goku qui se tape contre un autre gars en ne développant aucun background, ni histoire ou rebondissements. De la bagarre, de la transformation avec que du Goku ou du Vegeta et rien à raconter. Mais peut-on plaindre réellement ses fans qui ont demander à corps à cris ce Dragonball simpliste dirigé par la nostalgie?

Est ce qu’on ne serait pas arrivé justement à ce résultat à force de prendre en compte les demandes des fans ? En ramenant tel ou tel personnage réclamé? Une nouvelle transformation ? ou autres délires réclamés par le gros des fans de la série?  N’a-t-on pas là, le constat que le fan service devient contre productif pour le développement d’une œuvre? Et n’en déplaisent aux “fans” de DBZ qui crient aux génies sur Dragonball Super, c’est seulement et uniquement grâce à eux que la série devient décevante.

Dragonball a une énorme fanbase. De part son succès mondial, qui ne connait pas les aventures de Goku? Ces même fans entretenus par les jeux vidéos,  la nostalgie d’une certaine vision de l’animé ou par les films bourrés de clichés sur la série, se sont pour la plupart arrêter à des détails ou des perceptions stéréotypés de Dragonball.  L’arrivée de Dragonball Super ne fut qu’un encouragement dans cette vision des choses.

La Shueisha et la Toei ont bien retenu la leçon de Dragonball GT. Ils ont compris que pour plaire à la majorité des fans, il ne faut pas bouleverser l’univers mais proposer des choses qu’ils aiment. Et force de constater que les fans de la série ne sont pas les plus grands fans de développements scénaristiques ou de nouveautés.

Les fans majoritaires ne semblent avoir retenus que peu de choses de la série : Goku, Vegeta, Des transformation, de la grosse patate de forain et qui c’est le plus fort. C’est malheureusement ce qu’on retrouve souvent sur les licences à gros succès. Par exemple, un album d’Astérix  se résume à : les héros rencontrent un gars venu d’une contrée lointaine, voyage, pirates,  Chasse aux sangliers, baffes contre les romains et banquet à la fin. Plus de prise de risques, pas de surprise mais des fans heureux de retrouver leurs petits repères qui enferment une œuvre dans des clichés.

Astérix comme Dragonball ne vivent qu’à travers leurs clichés. Surtout quand l’œuvre n’est plus qu’un produit commercial difficile de quitter ses carcans car l’objet doit se vendre et être rentable. Pourtant des œuvres comme Spirou proposent des alternatives qui prouvent que l’on peut donner sa chance à des autres visions de l’oeuvre.

Mais revenons à nos Dragonball : l’aventure? Les raisons de la bagarre? de la menace? Les autres personnages? de nouveaux personnages? Tout est clairement ignorer par les fans barcore. Ou alors seulement si c’est machin ou truc reviennent. Car les fans dragonballiens sont clairement une plaie pour la série. Il suffit de se balader sur n’importe quel site de Dragon Ball pour lire les commentaires, en particulier sur les jeux de baston ou de préview de la série. Je lis régulièrement les mêmes choses : On veut du Végéta aussi puissant que Goku, on veut des nouvelles transformations, on veut la fusion de Goku et Végéta car c’est la plus forte, on veut tel ou tel ennemi revenu d’entre les morts en mode plus fort car on veut montrer qui c’est le plus fort. J’ai juste l’impression que ce n’est qu’un éternel concours de gros chibres. Pourtant la licence leur propose Dragonball Héroes qui juste du grand n’importe quoi.

Mais si encore les producteurs s’en foutaient et disait à l’auteur gère ton oeuvre, raconte l’histoire que tu veux, crées de nouvelles techniques, de nouveaux personnages ou le développement d’anciens bref tu es libre! Mais pourquoi faire, le fan de DBZ n’en a cure : il veut juste voir Machintruc car il est ultra balaise se battre contre si possible Vegeta ou Goku. Bref on regarde qui est bankable et on le fait revenir.

Résultat Dragonball Super convient aux fans peu exigeants nostalgiques d’une époque où il avait l’impression  la série se limitait à se mettre des grosses mandales dans le visage et qui ont oublié les développements des personnages. La production l’a très bien compris : les choix de développement ne vont que dans un sens : ce que veut voir les fans.

Pourtant quand on lit correctement le manga : Végéta échoue souvent, fait de la merde car il est arrogant et sur de lui. Pourtant, il admet à la fin que Goku est le numéro 1 de l’univers. Le personnage a évolué, le personnage s’est grandi, il veut surement dépasser son rival mais il reconnait sa valeur. Mais les fans n’y voit qu’un gars badass, badguy qu’ils voudraient voir l’égal du héros. Et ce n’est qu’un exemple. Je ne vais pas développer les transformations ou fusions qui ne sont pas gratuites, qui sont même critiquées à la fin du manga tellement cela en devient ridicule [vous pouvez encore relire le manga].

Forcement en ne retenant que ce que certains fans  demandent, la production les auteurs ont perdu tout prolongement logique à l’histoire, toute créativité ou tout tentation de prendre des risques.

C’est un constat flagrant de Dragonball Super avec l’accord de la majorité des fans. Parce qu’il ont ce qu’ils veulent : un divertissement peu profond. En tant que fan de la série, je suis déçu car je subis ce que certains fans ont retenu et ce qu’ils veulent peu importe si cela est illogique. Le renouveau de la série, je ne suis pas contre du moment que l’on respecte ce que j’ai vu avant et qu’on m’offre de nouvelles choses, le recyclage dans la création n’est jamais très bon. Encore une fois, il suffit de regarder ce que propose Star Wars.

Nous sommes arrivés à une limite. Tout le monde semble se rendre compte du massacre ou n’admets pas que si on veut une bonne histoire, il ne faut pas répéter des schémas ou suivre ce qu’aimeraient les fans. On adhère à un récit pour ce qu’il propose et Dragonball jusqu’au volume 42 n’a été écrit sans la demande des fans, même si la BD Japonaise reste un produit réalisé en fonction de ce que veulent les fans. Si on voulait une nouvelle histoire il aurait fallut encore une fois ne pas les prendre en compte, il y aurait eu des déçus, des nouveaux fans ou des anciens plutôt convaincu mais au moins, il y aurait eu une oeuvre et pas juste une check-list pour fan bas de plafond qui limitent Dragonball aux Super Saiyens et c’est KICLEPLUFOR.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :