Barcelone, Espagne – Le quartier de Grácia et le Park Guëll

Ah Barcelone! Une des villes dont j’ai le plus entendu parlé. Il était temps d’y aller enfin plus exactement d’y retourner pour moi, je vous raconterais un jour. J’ai cinq jours pour en profiter. Le plus dur fut le départ, en me levant à 5h du matin pour rejoindre Beauvais, j’avoue que j’ai connu mieux.

En route pour l’aventure.

20190214_175204

Dès mon arrivée, quel plaisir de déambuler dans ces rues, de profiter de chaque lieu, endroit ou autre pour profiter de l’ambiance hispanique. J’aime l’Espagne, je me sens bien dans chacune de ses villes et Barcelone ne fait pas exception. Je réalisé que je ne suis pas retourné en Espagne depuis un moment. Je l’ai vite senti,  mon espagnol est plus que rouillé, quasi mort. Il me faudra quelques temps pour le remettre en place.

En attendant, je file vers mon quartier durant ce court séjour : Grácia. A la base, c’était un petit village en périphérie de Barcelone, mais l’expansion de la ville fut telle qu’il est devenu un quartier de celle-ci.

20190214_182406

Une ambiance bobo-hipster tout en ayant ce coté petit village, rues étroites, commerces et bars de proximités. Bien desservi par le métro et pas trop loin à pied du park Guell. Le centre de Barcelone se trouve à 30 minutes à pieds. Je ne pouvais pas rêver mieux pour mon séjour.

Je rencontre Maribel, mon hôte, je vais squatter chez elle. Mon espagnol un peu aux fraises prend cher direct avec mon hôte, je n’étais pas prêt mais l’essentiel est compris. Je dois revenir plus souvent, il n’y a pas à dire. Je prends possession de ma chambre, ambiance très zen. Idéal pour ce séjour.

Barcelone est une ville dynamique, culturellement forte : Picasso, Miro et Dali pour ne citer qu’eux. Mais Gaudi et sa cathédrale sont d’autres joyaux de la capitale catalane à découvrir. C’est aussi un fort noyau de contestation historique, la demande d’indépendance de la Catalogne est partie de Barcelone. Historiquement la ville est une rebelle. L’un des derniers bastions de la république d’Espagne face au Franquisme, cœur du mouvement anarchiste espagnol. La fureur est présente à Barcelone tout comme l’ambiance. Dès mes premiers pas, je me sens bien dans cette ville. Je retrouve ce qui fait le charme de l’Espagne et qui donne envie de revenir : l’ambiance, l’état d’esprit, la chaleur humaine.

20190214_184554

Le temps de m’installer, je décide de profiter de la fin de journée. Mon programme est peu précis. Je n’ai rien prévu. Mais vraiment. N’étant pas loin du park Güell. Je décide de découvrir ce fameux parc et ensuite de me balader dans mon quartier.

Le park Güell avec un K car Gaudi et Güell, le voulait à l’anglaise est un parc arboré pensé et dessiné par Gaudi, le célèbre architecte de Barcelone. Le parc n’est pas loin, je le rejoins vite et je me promène à l’intérieur même si en cette fin de journée, les touristes sont plus rares. J’en profite pour filer au point de vue et admirer Barcelone à la tombée du jour. Puis je déambule dans le parc sans but précis sous des airs de musique classique pour tomber sur l’entrée enfin je dirais le point d’orgue du parc : la zone monumentale avec les constructions de Gaudi. Il faut savoir que toute cette partie est payante. Ce n’est pas gratuit en plus [8,5€], ça sera d’ailleurs tout le problème de mon séjour. La vie culturelle de Barcelone est chère voire très chère.

20190214_183409

Pour revenir au parc, le bon plan est t’attendre la fin de la journée, en effet la zone monumentale est gratuite en février vers 18H. J’en ai profité, de plus la lumière est bien plus jolie et les touristes peu nombreux, idéal pour prendre des photos.

Après avoir traîné dans le parc, je décide de me promener dans les rues de Grácia. Les bars, les restaurants, les cafés sont légions. Je ne pouvais pas rêver mieux pour finir ma journée. Un verre de vin puis des Bikinis (des croques monsieur quoi) dans le chouette restaurant de la Bicicleta. Ambiance Hipster, serveurs tatoués et ambiance festive assurée. De plus repas de qualité, un vrai plaisir.

20190214_215014

La journée fut longue ponctuée de routes et d’attente à l’aéroport, je désire que dormir. Surtout que Barcelone a beaucoup à m’offrir.

Si je veux en profiter, il faut que je sois en forme.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :