Barcelone, Espagne – Voir Picasso, se promener dans Barceloneta et boire un café dans Poblenou

Pour ce quatrième jour, après Miro, je suis allé au musée Picasso. Un conseil, réservez à l’avance, les places sont limitées. Sans réservation, c’est quasi mort. Le musée retrace le parcours artistique de Picasso. En effet, il possède des œuvres de son temps des beaux-arts où l’artiste apprenait à devenir Picasso. Le coup de pinceau est déjà impressionnant pour un étudiant. Puis progressivement je découvre ses autres œuvres : la période bleue, les Meninas et sa décomposition. Le musée est bien fourni.

20190217_114838

D’ailleurs avant d’aller redécouvrir Picasso, j’avais fait un arrêt dans un bar à céréales : le Cereals addict café. Totalement jouissif et régressif. Un grand choix de céréales et de types de lait (végétal, animal, aux fruits, etc.). Histoire d’avoir ma dose de sucres pour la journée. Totalement délicieux.

20190217_133212

Après cette visite culturelle, j’ai passé mon temps à me promener, à me perdre dans les rues de la ville, en particulier dans le quartier de la Ribiera ou de El born. Un petit tour par Demasié pour gouter un Cinnamon Roll à un parfum de fou furieux (Spoiler : Cheesecake myrtille) puis direction, la Ribera avant de retourner dans El born où je découvre un ancien marché transformé en machine à plonger dans le passé géante. En effet, le marché n’est plus mais il propose d’observer les ruines des rues de 1700 qui ont été mis à jour suite à la réfection du marché. Super intéressant et gratuit.

Après une pause café, direction une grande balade sur le port et dans Barceloneta. Un passage obligé devant la colonne Colomb qui indique toujours la route des indes. Cette promenade le long des quais me permet d’avoir un aperçu de toutes les contrefaçons imaginables vendues aux touristes. Je continue pour rejoindre les plages de Barceloneta. Le lieu est envahi de touristes. Difficile de faire un pas devant l’autre mais cela me permet de voir la mer.

20190217_165917

J’ai décidé de retourner dans la Ribera pour boire un café tout en lisant, histoire de finir ma journée tranquillement. Je peux ainsi longer le parc de le Ciutadella qui se trouve être un excellent spot de Street Art. J’ai pu faire de belles découvertes. Le street art recouvre peu les murs ici mais par contre les rideaux métalliques des commerces sont de vraies œuvres d’arts, le matin ou le dimanche en soirée, il y a de belles choses à voir.

20190217_173659

Pour ma dernière soirée, je retourne à Gràcia. Décidemment ce quartier m’émerveille et me propose des resto de choix ou bars des plus sympa. Je n’aurais été sur la Rambla que très peu de temps, trop touristique, du monde à blinde, bars peu intéressants sauf si tu veux retrouver tes potes anglais qui ont 28 pintes d’avance de cerveza bon marché vendues à prix d’or. Je m’installe dans un bar à vin Salvatge Bar : Vin divin, ambiance à tomber, musique de goûts et un plateau à fromage locaux à damner tes ancêtres. Bref un finish him, digne d’une fatalité à Mortal Kombat. Des vins naturels, un bel endroit et une belle carte, le lieu idéal pour finir un séjour.

20190217_202303

Le lendemain, dernière matinée à Barcelone. Mes hôtes ont été super et m’ont envoyé des messages car ils ne me voyaient et de m’entendaient pas. Je partais le matin et revenait le soir mais je suis toujours très discret pour ne pas déranger les gens dans mon Airbnb. Je quitte ma petite chambre de Gràcia pour me rendre à Poblenou, l’ancien quartier industriel de la ville. Aujourd’hui squatté par les artistes, les entreprises de nouvelles technologies et les acteurs du numérique. Je n’y vais pas pour les friches industrielles mais pour tester deux coffeeshops repérés depuis un moment.

20190218_103454

Le Skye Coffee Co. installé dans un grand hangar quasi vide. Des espaces de co working au fond. C’est dans un ancien Tube Citroen qu’on vient chercher son café. Le lieu pour boire un café, et profiter de l’espace qui nous fait sentir si petit. Il y a une ambiance et une volonté de jouer de sur l’espace.

Puis changement d’ambiance dans Espai Joliu à quelques minutes de là. C’est une fleuristerie et un café. Murs dans son jus qui lui donne un charme fou, les trois serveuses ont le sourire et sont bienveillantes, idéal pour boire mon matcha latte et déguster un cinnamon roll dans une ambiance polyglotte sur une chaise et une table de récup. Le lieu calme et idéal pour lire ou écrire. J’adore. Un vrai lieu à découvrir.

20190217_134452

C’est d’ailleurs sur cette belle impression que je reprends mon métro pour retourner à l’aéroport. Cinq jours à découvrir Barcelone et ce fut génial. Il n’y pas de doute j’y retournerai.

Un commentaire sur “Barcelone, Espagne – Voir Picasso, se promener dans Barceloneta et boire un café dans Poblenou

Ajouter un commentaire

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :