Mes bandes dessinées #60 : Saintia Sho

Je vous ai parlé dernièrement de Saint Seiya, un manga à succès des années 80/90. En 2000, il a connu un revival avec l’adaptation de la fin du manga en animé. Le succès étant au rendez-vous, la série s’est démultipliée. Saint Seiya Gold centré autour des chevaliers d’or avec un style particulier mais une fin bâclée. Saint Seiya Last Canvas et lost Chapters centrée sur la précédente guerre sainte au 18ème siècle avec un chouette dessin et de bonnes idées. Même l’auteur original s’est mis à dessiner une suite officielle au manga qui semble s’étirer dans le temps, tellement on n’en voit pas la fin.

santia SHo

Le dernier né ou devrais je dire, la dernière venue dans l’univers étendu des Saints d’Athéna est un Shojo, bande dessinée adressé plutôt à un public féminin bien que empreint de Shonen : Santia Sho.

L’histoire se place en parallèle de l’histoire principale de la série originelle. Mais ici, on ne parle plus de Seiya and co, au mieux ils sont évoqués. On suit les aventures de Sho devenu chevalier du petit cheval après le sacrifice de sa sœur. Elle appartient à un corps de protection de la déesse Athéna composé exclusivement de femmes : les Santias.

Saintia-Sho-002

On retrouve les ingrédients de Saint Seiya en mode meuf. Une team de cinq chevalières avec des comportements ou des caractères bien trempés luttant contre une menace divine.

Sho du petit cheval, l’héroïne qui ne renonce pas, Xiaoling de la petite Ourse, la petite chinoise de service comprendre aux techniques ancestrales, Mii du Dauphin, la fragile au sens du sacrifice, Katya de la couronne boréale, la traitresse qui rallie la cause et Erda de Cassiopée, la grosse bourrine qui vient casser des gueules. Le quinté d’héroïnes fonctionne bien et les combats s’enchainent contre l’ennemi du manga : Eris, la déesse de la discorde.

saintia_sho___cap_27___038_39_color_by_dragonpanic-d9gwr5a

L’histoire s’inspire de façon très large au premier film de Saint Seiya avec des références aux ghost Saints et Eris en grande méchante.

Globalement, l’histoire est sympa et les dessins tiennent la route. On est, au final, loin de shojo, les combats sont assez badass et nos héroïnes défoncent des tronches dans un esprit saintseiyaesque des premiers temps. J’avoue ne pas bouder mon plaisir à chaque tome.

Le seul regret reste le retour, l’apparition des chevaliers d’or encore et toujours. Parfois bien amenée, parfois un peu tirée par les cheveux. L’histoire suit en parallèle l’histoire du manga. Le gros de l’histoire se passant avant le combat contre Poséidon. Parfois, la storyline passe en mode forceur de chez forceur car les chevaliers d’or ca fait vendre, un peu comme un Goku et un Vegeta dans Dragonball. Nous avons le droit a une intervention plus ou moins régulière et un peu forcé des chevaliers dorés.

Saintia_Sho_tome1-01-1024x728

Sans être le manga du siècle, ca reste une histoire sympathique à suivre dans l’univers de Saint Seiya meilleure que Saint Seiya Gold, un poil en dessous de Lost Canvas car moins profond mais s’intégrant assez bien dans l’histoire principale.

D’ailleurs l’animé Santia Sho est sorti cette année pour ceux que cela intéresse et qui ne veulent pas lire les mangas. L’anime se veut très à l’ancienne avec un charadesign à la Shingo Araki plutôt sympatoche sans être foufou. A suivre

saint-seiya-saintia-shou-8305-1

J’espère que l’auteure saura introduire mieux les chevaliers d’argent et futurs ghost saints et abandonnée les sempiternels chevaliers d’or qu’on nous sort et ressort à chaque nouvelle série de la licence jusqu’a l’écœurement (et qui te défoncent la menace en deux deux).

Pour tous les fans de Saint Seiya, c’est une série agréable à découvrir, pas indispensable mais qui reste légère en permettant de se replonger dans cet univers si riche.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :