Edimbourg, Ecosse – De Water of Leith au cimetière de Greyfriard

La matinée va être consacrée à une longue balade le long de la water of Leith. Il s’agit d’une rivière qui traverse la ville jusqu’à la mer. Une autre façon de découvrir Edimbourg.

Je file attendre MC dans un petit café en bas de chez elle : Dont’ tell Mama. Un petit coffee shop aux airs de Grèce. Encore une fois, pas de scones… Mais de la feta et des feuilletés.

20190601_094418

A 11h, nous nous mettons en route pour le Dean Village, le point de départ de notre promenade. C’est un vrai décor de carte postale. Il s’agit d’un ancien quartier ouvrier devenu bobo à souhait mais fort joli.

La promenade est bucolique, nous longeons la rivière passant par des parcs ou des passages arborés le long des habitations. Nous croisons des badauds, des peintres amateurs, des sportifs ou de jolies maisons pour finalement arriver à Leith, un quartier portuaire attaché à la ville d’Edimbourg. Assez arty et huppé, c’est très charmant.

Ce sera l’occasion de faire notre pause déjeuner dans un petit restaurant : Toast, une adresse agréable avec de très bonnes assiettes

20190601_114653

Notre retour se fait tranquillement en bus, nous nous rendons dans Prince Street Gardens au pied du château d’Edimbourg. Ce parc est coincé entre une église et son cimetière et l’artère commerciale de la ville, non loin du Scott monument. Nous nous installons dans des transats pour profiter du soleil en buvant un thé. Une pause tranquille et bien méritée.

Après quelques heures à ne rien faire, nous partons dîner dans l’appart de MC car ce soir nous allons nous faire peur.

20190601_155553

L’Ecosse est connue pour ses légendes et histoires de fantômes. Nous prenons la direction du cimetière de Greyfriard. Ce lieu est réputé comme le plus hanté d’Ecosse. Meurtriers et histoires lugubres jalonnent son histoire. L’une d’entre elles évoque les Convenantaires, rebelles contre le roi, enfermés dans ce cimetière après leur défaite. Une majorité d’entre eux y sont morts dans d’atroces souffrances durant un hiver du 17ème siècle. Ou encore, la tombe de Bloody Mackenzie, le bourreau des convenantaires d’où s’échapperaient d’étranges sons la nuit tombée. Mais ce n’est pas tout, le cimetière fut aussi la cible de vols de cadavres au 19ème pour l’université de médecine.

Un lieu inspirant en quelque sorte. C’est ce même cimetière qui a inspiré JK Rowling pour les noms de certains de ses personnages. En particulier, celui de l’homme dont on ne doit pas prononcer le nom : Voldemort. Malheureusement ou heureusement, notre visite ne sera pas témoin de phénomènes étranges ou de sons lugubres. Par contre des hurlements de beuveries pour fêter la paie se sont fait entendre durant notre visite. Cette visite est agréable et un brin frissonnante pour peu que l’on ait de l’imagination. Se balader entre les tombes fait toujours son petit effet.

20190601_155205

En sortant, nous continuons notre promenade nocturne dans un bar où le thème est “Les catacombes”. Des salles s’enchevêtrent dans un dédale d’escaliers, des tableaux qui changent à notre passage et des tables en forme de cercueil. Une belle ambiance pour se poser boire un verre.

Nous avons terminé la soirée en croisant nombre d’écossais fin bourrés, s’engueulant ou dans des situations peu reluisantes, tout en marchant le long du royal Mile. Nous finissons par atteindre le château de HolyroodHouse, l’autre résidence royale, encore propriété de la reine d’Angleterre. Nous repartons sur nos pas pour retourner dans nos foyers respectifs. Il est tard et il ne me reste qu’une seule matinée.

Le dimanche, j’ai juste le temps de tester un dernier petit café que j’avais remarqué la veille : Cult. L’expérience fut concluante : une ambiance bien cool, un café latte parfait, un brownie chocolat framboise de premier ordre et un bon état d’esprit.

Il est temps de repartir pour la France. MC m’accompagne jusqu’à l’aéroport. C’est une dernière occasion de discuter avec elle. Merci à MC pour son accueil et d’avoir joué les guides, merci Edimbourg pour ces quelques jours.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :