Partir 2 semaines à Cuba – Pourquoi? Quand? Comment ? Quel budget?

Le temps du bilan est arrivé. Je suis parti à Cuba durant deux semaines cet été. Je vous dresse un petit résumé avec mon budget de ce voyage mémorable et inoubliable. Un topo des dépenses et des petites astuces à connaitre quand on part à Cuba. C’est parti pour un questions-réponses qui l’odeur de la révolucion!

Pourquoi partir à Cuba ?

20190718_100549

Cuba, c’est l’esprit de la révolution, des plages de rêves, les Caraïbes, une nature luxuriante et des cocktails tellement pas chers. Le pays où le mojito est roi. Personnellement, c’est un voyage que je voulais faire mais pas seul si possible. A mes yeux, c’est une destination de couple ou à faire deux avec un ami. Je confirme cette impression. C’est le cas, il faut mieux partir à deux pour profiter. Cuba est tranquille, joli et surtout romantique.

Comment s’y rendre à Cuba ?

Clairement : par avion. Mais c’est une destination assez chère. Difficile de trouver un vol pour moins de 800 € de plus il faut souvent faire une escale malgré quelques vols directs mais le prix s’enflamme assez vite.

Par contre, il vous faut obligatoirement un visa. Un simple rendez-vous à l’ambassade de Cuba à Paris, il y en a pour 15 minutes. Une pensée à ces quelques passagers qui sont restés à l’aéroport faute de Visa [c’est malheureusement vrai]. N’oubliez pas si vous faites une escale aux USA, il vous faut absolument l’ESTA.

Mon vol était direct à l’aller et il passait par Amsterdam au retour. Aucun souci à signaler. Je l’ai acheté en avril un peu tard. Il faut mieux anticiper le plus possible votre vol.

  • Prix d’un aller-retour : 970€ (Direct à l’aller, escale d’une journée à Amsterdam)
  • Prix du visa : 22€ par personne
  • Prix de l’ESTA si nécessaire : 14$

Qu’est-ce que l’on va voir à Cuba ?

20190731_140036

On va à Cuba pour l’ambiance, la Havane, les plages, boire du Rhum et des Mojitos, découvrir la révolution cubaine. L’essentiel est dans la rue, autour de vous. Découvrir Cuba, c’est découvrir les gens et les lieux. C’est se balader et se perdre dans les rues.

J’ai déterminé un parcours qui me permettait de voir l’essentiel en 17 jours :

Seul manque Santiago de Cuba mais la ville est placée à l’autre bout de l’île. Le temps de route est très important si votre voyage dure 3 semaines, c’est une bonne idée. Personnellement, je n’ai pas eu l’impression de manquer quelque chose.

Que peut-on faire à Cuba ?

Les principales activités après la découverte de des villes, ce sont des excursions dans la nature ou des journées plages. Ces excursions ont un prix qui n’est pas souvent donné. Certaines sont franchement obligatoires (Cayo Levisa) et d’autres dispensables (Cayo Blanco).

En revanche, les musées de La Havane ne sont pas une obligation loin de là. Chers surtout assez mal faits.

  • Budget des activités et musées : 300€ pour deux personnes
  • Une journée à Cayo Levisa : 40€ par personne

Combien de temps partir à Cuba ?

20190727_200737

Cuba est une destination chère et loin. Pour profiter et rentabiliser son voyage, il faut y rester plus d’une dizaine de jours. L’idéal est une vingtaine de jours pour voir l’essentiel et profiter de l’ambiance. Plus, on pourrait traverser l’ensemble de l’île.

Où loger et à quel prix à Cuba ?

L’offre de logement est importante à Cuba aujourd’hui. Entre les hôtels et les Casas particulares, le touriste a le choix en terme de type de logements et de prix. L’idéal pour s’immerger dans la vie Cubaine reste les Casas particulares même si c’est clairement un business pour les cubains. Selon vos hôtes vous serez plus ou moins immergés. Dans tous les cas, l’accueil est exceptionnel.

Les casa particulares sont de grandes demeures coloniales composées de plusieurs chambres avec tout le confort : salle de bain privée, WC, frigo. Les prix varient du simple au double selon la ville et la situation géographique de la casa dans la ville. Le confort dépend aussi de la casa c’est parfois le grand luxe et parfois c’est rudimentaire. Mais la différence reste assez mince.

Le petit déjeuner est rarement compris, il faut compter la somme de 5CUC soit 5$ (4,5€), j’y reviendrais plus tard.

Sinon aucune surprise dans les logements : confortables, agréables avec un bon accueil. J’en ai eu des très bien placés d’autres un peu moins mais j’ai été au mieux très agréablement surpris par la qualité que l’inverse.

  • Prix médian d’une nuitée en Casa pour deux personnes : 28€
  • Budget global pour 2 personnes et 17 nuits 438€ soit 13€ par nuit et par personne

Comment se déplacer ?

Un des points importants d’un bon road-trip est toujours de savoir comment se déplacer.

Dans les villes, c’est simple à pied ou en taxi ou en collectivo. Il suffit de les interpeler et ils s’arrêtent pour vous prendre. Il est important de négocier votre trajet en ayant connaissance des prix pratiqués. Le cubain tentera toujours de vous faire payer plus. L’idéal est de partager les frais avec d’autres touristes ou locaux afin de réduire la facture.

Dans les villes : Clairement si votre hôtel est bien placé, se déplacer à pied est le meilleur moyen de découvrir Cuba à moindre coût. Mais dans certains cas la voiture est obligatoire, les centres d’intérêts peuvent être éloignés. Je vous recommande au moins d’aller une fois d’un point à l’autre en vieille américaine et d’éviter les tours dans La Havane bien trop chers. Alors que les utiliser pour vous rendre en centre-ville ou rentrer à votre casa vous coutera moins cher et le charme sera là.

  • Budget transport dans les villes : 175€ pour deux personnes

Dans ce budget, on retrouve mes retours à la casa car il faisait trop chaud pour revenir à pied, les allers et retours à l’aéroport de La Havane [Compter 25€ à l’aller et au retour]. Mais aussi pour rejoindre les points de départs des activités souvent éloignés des villes [Cayo Levisa et Cayo Blanco]

Entre les villes : Vous avez plusieurs choix :

  • Les bus Viazul : Le moins cher mais aussi le plus aléatoire. Difficile à anticiper vu qu’on ne peut pas réserver en ligne au-delà d’une certaine date ou que le site ne se met pas à jours. Des gros risques de surbooking sur certains trajets et des annulations sans raison et sans moyen de remplacement. Les bus sont confortables et de bonnes qualités. De ce côté-là aucun problème, c’est plus dans la gestion des transports où Viazul est problématique. Mais globalement c’est le meilleur rapport qualité/prix.
  • Les collectivos : Un moyen de transport à partager avec d’autres touristes. Il s’agit de voitures qui font le trajet entre deux villes, parfois de vieilles américaines. Il faut bien négocier pour que cela soit rentable et vous assurer que vous soyez bien 4 dans la voiture. Si la voiture n’est pas pleine, le chauffeur ne part pas et n’hésite pas à vous mettre un bon râteau malgré des promesses. Les prix sont totalement aléatoires mais peuvent aller du simple au double. Clairement les chauffeurs vous mettront les prix à la hausse. On les trouve un peu partout car ils n’hésitent pas à vous proposer n’importe quand le trajet. En général on les trouve prés des gares routières et des agences de voyages.
  • Les taxis : Repérables à leur couleur jaune. Ce sont les taxis « officiels ». Ils sont plus chers mais ils sont payés à la course donc ils font le job quoi qu’ils arrivent. C’est le dernier recours car pour se déplacer, il y a vraiment beaucoup de possibilités et surtout moins cher.
  • Budget transport entre les villes : 290€ pour deux personnes.
  • Compter 20€ en moyenne pour un trajet par personne entre deux villes.

Dans ce budget, il faut trouver un mélange de Viazul, de collectivo et de taxi. Evidemment si vous avez réussi à tout réserver par Viazul ou si vous négociez bien comme il faut, vos collectivos, votre budget sera bien plus bas. J’ai dû improviser quelques fois pour rejoindre une destination et souvent au dernier moment.

Qu’est-ce qu’on mange et à combien ?

20190718_202751

Au début, la nourriture est idyllique. Le choix semble immense entre le porc, le poulet, le bœuf ou le poisson le tout accompagné de riz. Puis le temps passe et on s’aperçoit que l’on mange toujours la même chose et au fur et à mesure c’est assez lassant. Il n’y pas proprement parlé de spécialités. Au pire vous les trouverez partout. Vous pouvez varier avec de la cuisine italienne que l’on trouve un peu partout, alors attention quand je dis cuisine italienne, je dis surtout pizza très loin de ce que l’on peut trouver dans un bon italien. Disons que ça dépanne.

Il faut retenir que les plats sont copieux voir très copieux pour des prix un peu en dessous de ce que l’on trouve en France. Oui, Cuba n’est pas peu cher pour les touristes. Les cartes des restaurants touristiques sont complètement adaptées aux porte-monnaie européens.

Par contre les cocktails sont vraiment pas chers et surtout très bons. Il ne faut pas hésiter.

  • Budget repas pour deux personnes pour 17 jours : 800€
  • Budget par jour et par personne : 23,5€
  • Prix d’un petit déjeuner complet 5$ soit 4,5€ par personne
  • Prix moyen d’un repas avec une boisson : 10€
  • Prix d’un cocktail : 3€

Comment se connecter à Internet à Cuba ?

L’une des grandes questions que je me suis posé à Cuba c’était de me connecter à Internet. A Cuba, il n’y a pas de 4G ou de réseaux pour les touristes. Il faut obligatoirement se connecter au WIFI public, le seul disponible.

Certaines casas proposent du wifi mais en général ce n’est pas un réseau domestique mais plutôt un routeur qui redirige le réseau chez les particuliers.

Vous devrez passer par ETECSA, le fournisseur local. Il faut acheter des cartes de connexion. De la taille d’une carte de crédit, il faut gratter le code de connexion et le mot de passe pour avoir le droit à 1 heure (1$) ou 5 heures de WIFI (5$).

J’ai eu pas mal de surprises avec ces cartes de connexion. La connexion qui ne se coupe pas et donc la carte continue à être consommée, la carte qui ne prend pas. Alors au cout de l’heure on peut se dire que c’est ok mais au final, on consomme vite les cartes.

  • Budget Internet par personne : 35€

Evidemment vous pouvez vous en passer afin d’économiser. Pour vous déplacer sans connexion internet, je vous recommande l’application Maps.me qui vous permet d’avoir une carte et des avis sur les restaurants, les hôtels et surtout de vous diriger dans les villes sans avoir accès internet. Un indispensable.

Comment gérer la monnaie à Cuba ?

Cuba a la particularité d’avoir deux monnaies. La monnaie locale qui ne sert qu’aux cubains : Le CUP. Une monnaie pour les touristes équivalente aux Dollars US : le CUC. Vous utiliserez exclusivement le CUC dans tous vos achats en liquide ou carte bancaire. Les prix que vous devez payer seront en CUC et les cubains vous fixeront des prix dans cette monnaie d’où le coût du voyage vite élevé. Les prix étant à peine moins chers que les USA ou l’Europe.

Il faut avoir du liquide sur vous et l’avoir converti pour régler vos achats, il est rare de payer par CB et quand il y a un terminal, il faut qu’il marche. Mieux vaut avoir des Euros en liquide sur soit pour les changer à Cuba pour éviter les frais de change. A moins d’avoir une carte permettant de ne pas avoir de frais de conversion à l’étranger.

Une petite astuce : Pour changer vos Euros à l’aéroport aucun problème, il y a des machines de change efficaces et rapides, de plus pour prendre le taxi il vous faudra obligatoirement 25 CUC

  • Aucun frais de change grâce à la carte Boursorama Visa Ultim

Le contact avec la population ?

20190722_143902

Tout au long de mon voyage, j’ai pu échanger avec quelques cubains. Autant c’est sympa car les gens sont faciles d’accès autant avec le niveau de pauvreté, les cubains viennent vers vous ou vous répondent de manière intéressés. Les gens sont gentils mais quasi automatiquement, ils demandent une contribution financière pour tout et n’importe quoi même si ce n’est pas grand-chose.

Au final, cela gâche un peu le plaisir et à force on devient méfiant du fait qu’on a juste l’impression d’être une pompe à fric.

Par contre avec les hôtes dans les casas, c’est assez sympa. Les gens vous parlent en espagnol voire en anglais sans problème.

Est-ce que c’est safe?

Je dirais très honnêtement que oui. Je n’ai pas rencontré de problèmes ou fait de mauvaise rencontre. La police est présente et les gens vous laissent globalement tranquille.

Evidemment, il faut mieux éviter de rentrer tard le soir dans les quartiers les plus pauvres. Mais c’est de la prudence classique.

Alors deux semaines à Cuba au final, combien ça coute ?

  • Mon budget total pour deux personnes à Cuba : 4022€ soit 2011€ par personne.

Ce budget comprend toutes les dépenses : vols, alimentation, faux frais, hébergements, Internet. Ce budget n’est qu’à titre indicatif mais il représente ma dépense réelle pour 17 jours à Cuba.

Alors au final, on y va ou pas à Cuba ?

C’est un voyage qui offre du nouveau à n’en pas douter. La coupure d’Internet, un pays communiste, des plages paradisiaques, un voyage dans le temps, c’est un véritable changement que je vous invite à faire.

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :