À propos de l’auteur

12670927_10153339480792882_8457869877972397628_nNé en terre Bourguignonne en l’an 1978 de notre ère suite aux grandes sécheresses de cette année. Gui est l’aîné de la famille D. . De ses parents il n’héritera aucune tare de santé, sa soeur n’ayant pas eu cette grande chance.

A l’age de 6 ans, il prend conscience de l’univers, que l’école ça va pas être rigolo et qu’il faudra composé avec six milliards de personnes.

A 12 ans, il a une NES depuis ce jour, sa vie entière fut changé. Donnant une partie de sa vie au plaisir vidéo ludique, surtout en 1993 quand il aura Street Fighter 2 entre les mains, il ne vivra que pour la maîtrise de l’Hadoken. En 1996 avec la PSone, il multiple les copies de jeux auxquels il ne jouera jamais.

A l’age de 16 ans il se dirigea de manière forcé à l’aide ses professeurs en filière comptable, ce qui lui permettra de parcourir la France au hasard des formations supérieures qui voudront bien de lui.

A 18 ans, il part à Bourges pour devenir un comptable. En parallèle, il commence à s’entraîner à des techniques interdites de Taekwondo, tente de devenir numéro mondial de son quartier en tennis et reprend le soccer [comme disent les américains] et s’amuse à passer plusieurs fois son permis de conduire.

A 20 Ans, il arrive en Champagne, il pose définitivement ses bagages dans la région. Il coupe ses cheveux longs, porte des costumes cravates, fait des stages, maîtrise la méthode de Wilson pour devenir cadre sup.

A 22 ans, il donne ses premiers cours face à des étudiants dans les hautes de collines de l’Aisne. Il prend conscience de l’intérêt du vide qui entoure Laon et des jeunes âmes en devenir. Il quitte la voie du contrôle de Gestion pour l’enseignement. Il se promet d’avoir son CAPET et d’avoir un master 2 en Gestion pour sauver ces âmes en perdition.

A 24 ans, il devient autonome financièrement en donnant les meilleurs cours de l’univers au CFA pour quelques écus. Puis tel un héros de Manga qui se relève toujours, il obtient son master 2, son CAPET et s’ouvre au 7ème sens dans la foulée.

A 27 ans, il devient professeur pour le bien de la nation et tenir sa promesse. Il enseigne essentiellement et pour un petit moment dans les Ardennes, département déserté par ses collègues mais composé de personnes fantastiques.

A l’âge du christ à défaut de marcher sur l’eau et de saouler ses potes en transformant l’eau en vin, il devient officiellement instructeur en taekwondo et s’entraîne comme un fou sur Super Street Fighter 4 ou quelconques jeux vidéos en quête de gloire éphémère.

A 35 ans, il  enseigne enfin à Reims, ville des sacres, rompt une deuxième fois un PACS pour rallonger sa feuille d’Etat-civil, devient propriétaire éphémère d’un appartement, joue au tennis comme dans Prince Of Tennis, devient un hôte international Airbnb en speakant l’english very well dans le téquar et tente d’hablar espanol muy bien pour dire à ses amis qu’il est bi-lingue.

Il est actuellement propriétaire de 2 chats, a des amis merveilleux, joue toujours aux jeux vidéo, passe des heures à s’entraîner physiquement dans un but inconnu par lui, entasse des centaines, peut être des milliers de BD, lit de la littérature diverses et variées, s’intéresse à l’histoire et à la philo, tente d’écrire des bouts de romans, a visité 12% de la planète, regarde trop de films  et ne possède plus de cheville gauche ni droite d’ailleurs…

Pour le reste vous pouvez lire ce blog.

Pour m’écrire : leblogdegui@sfr.fr

8 commentaires

  1. Bonjour Gui,

    J’ai cherché sans succès une adresse email où vous joindre, d’où ce commentaire… en espérant qu’il vous parvienne.
    Je suis journaliste et j’aimerais vous interviewer suite à lecture de l’un de vos billets (lequel ? teasing de la mort, suspens insoutenable, frissons, tout ça tout ça).
    L’article paraîtra sur http://www.letudiant.fr/trendy et peut-être sur la version papier du site.
    Auriez-vous la gentillesse de me communiquer une adresse email afin que je vous explique tout cela de manière plus limpide ?

    Merci d’avance
    Olivier

      1. chef de projet dans la grande distri
        prorio d’une ruine aux portes du Morvan (ou plutot en partage avec la banque)
        et ce dont je suis la plus fière, maman d’un pti loustic de 5 ans
        après avoir mis deux ans pour tourner la page sur 8 ans de vie commune
        enfin prête pour un nouveau départ !!!
        et bien décidée à découvrir un pouillème de notre planète

        2 pacs KO // 8 ans de couple HS = balle au centre

  2. Bonjour Gui,
    Salomé et moi-même (Joël ), vous remercie d’avoir mis à l’honneur Lila Coffee Shop, et d’avoir appréciez la qualité de nos fabrications. Repassez quand vous voulez pour un Chaï latte.
    A bientôt et bonne continuation.
    Bien cordialement,
    Lila Coffee Shop

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s